Cercle horticole

Mise à jour : 06/04/2017 09:49:05

Table des matières     Info

 

 

Conférence d'avril

Pourquoi le sel d’épandage n’est pas bon pour notre environnement ? ( 23 - 01 - 17 )

Conférences 2017

Cercle royal d’horticulture et du petit élevage

de Fosses-la-Ville

Pour tous renseignements :

G. Vermaut Rue du Postil, 4 (071/71.18.10)

E. Kruchten Rue du Baty, 16 (0474/53.98.72)

Jean-Pol Georgery Rue de la Plage, 19 (0473/99.79.61)

D. Debruyne Rue Grande, 59 (071/71.21.33)

Notre site : http://www.quenovel.be/Horticole

E-mail : hortifosses@skynet.be

 

 

Pourquoi le sel d’épandage n’est pas bon pour notre environnement ?

Dans les prochains jours, le mercure va descendre bien en dessous de zéro et la neige va couvrir le sol ce qui rendra nos routes dangereuses et glissantes. Heureusement, nos communes sont équipées d'engins d'épandage qui la nuit tournent en masse et grâce au sel répandu garde nos voies carrossables. Chaque hiver, ce sont des tonnes de sel qui viennent à bout de la neige et de la glace qu'elle recouvre. Le sels se mélangeant à l'eau provenant de la glace ou de la neige, se transforme en saumure dont le point de congélation est moindre et agit plus efficacement sur les éléments gelés. Le sel en grain peut être soufflé par le vent et donc d'aucune efficacité.

Les effets du sel sur notre environnement.

Après le dégel, la surface de notre sol regorge des tonnes de sel répandues durant l'hiver. Avec les pluies qui suivent, ce sel se retrouve dans nos égouts, les rivières, les étangs et les pâturages environnants. Nous avons donc une teneur en sel anormalement élevée dans nos contrées. Cela a un impact majeur et néfaste sur notre environnement.

Le sel utilisé sur nos routes contient également les germes de plantes tolérantes au sel et le moment venu, ils se développent et colonisent la nature jusqu'à en étouffer les plantes indigènes.

Cette salinité a également un impact sur les grenouilles, les amphibiens, les poissons d'eau douce, etc...

Il a été constaté que la période de reproduction de ces amoureux d'eau commence généralement peu après la dernière salaison. La modification saline de l'eau a pour conséquence un taux de mortalité anormale des têtards et autres amateurs d'eau. Ce qui a pour conséquence une diminution significative de ces populations. A plus ou moins long terme, les générations futures ne connaitront des grenouilles que des photos.

G.Vermaut

 

 

Conférences 2017

 

9/01/2017  Créer un espace pour l'ornementation  R.Daloze

13/02/2017  Recettes médicinales et ou condimentaires  Georges Kaisin

13/03/2017  Les phéromones et autres moyens doux pour le jardin  Ph.Wasterlain

10/04/2017  Clématites, chèvrefeuilles, glycines et les campsis  J. Vandenhende

8/05/2017  Fabrication et dégustation de pâté de lapin  Me O. Bienfait

1/08/2017  Façades et ou jardins fleuris

11/09/2017  Les semis de fin de saison  R. Daloze

9/10/2017  Myrtilles; airelles, canneberges  André Sandraps

13/11/2017  Liqueurs de fruits ou de plantes  Lucien Godeaux

11/12/2017  Les bonnes questions pour la plantation des fruitiers  R. Daloze