Cercle horticole

Mise à jour : 08/02/2009 12:59:55

Table des matières     Info

 

 

Analyse complète du sol

Bleuet des champs

Les unités de mesures

On sème à chaud ou à froid

Calendrier des semis

NOTE EXPLICATIVE

pour l’utilisation pratique de l’analyse complète du sol

 

Résultats et interprétations.

Le PH-KCL indique le degré d’acidité d’un sol et en quelque sorte, ses besoins en chaux.

Les teneurs en éléments nutritifs du sol sont exprimées en ogéléments purs par 100 g de terre séchée à l’air. Ces données portent uniquement sur la quantité des éléments assimilables par la plante.

La teneur en humus est exprimée en % de Carbone (humus).

La signification à donner à ces chiffres dépend de plusieurs facteurs dont les principaux sont l’espèce du sol, la teneur en humus, la région agricole et la destination culturale (agriculture, horticulture, prairies, sous-verre) C’est pour toutes ces raisons que l’interprétation de chaque résultat d’analyse est donnée pour chaque parcelle séparément.

Signification des catégories d’interprétation.

PH – KCL

Elevé S’abstenir de tout chaulage ces prochaines années.

Assez élevé Donner préférence aux engrais acidifiants (voir tab. 3).

Favorable Pas de dispositions spéciales à prendre.

Légèrement acide  Appliquer la dose de chaux conseillé.

Modérément acide  Chauler d’urgence.

Ou très acide  % Humus

La teneur en carbone constitue une mesure de la situation humifère du sol.

Très faible Dans les sols lourds de cette catégorie, le danger de dégradation de la

Faible structure augmente à mesure que la teneur en Carbone diminue ; idem

Assez faible pour la fixation des éléments nutritifs en sols légers, la soigner spécialement la fumure organique (fumier, paille, engrais verts, compost etc.…)

Moyenne Une application modérée de fumure organique tous les 3 à 5 ans.

Assez bonne Idem

Bonne Idem

Elevée Ne correspond pas nécessairement à une bonne situation, peut être le résultat d’une mauvaise décomposition et d’une accumulation de matières organiques dans le sol, par exp. à cause d’une nappe phréatique trop élevé.

Phosphore – Potassium – Magnésium.

Epuisé Il y à lieu d’appliquer de fortes fumures pendant plusieurs années.

Très faible De fortes fumures sont nécessaires pendant plusieurs années.

Faible Idem ; pendant quelques années.

Assez faible Donner de fortes fumures pendant 2 ans ; ensuite des doses normales.

Normalement pourvu Une fumure normale suffit.

Assez bien pourvu Donner de légères fumures pendant 2 ans ; ensuite des doses normales

Bien pourvu Donner de légères fumures pendant quelques années.

Très bien pourvu Appliquer uniquement de légères fumures.

Teneur élevée Les fumures peuvent être nuisibles ou superflues.

NB :

1) Il est conseillé de procéder, après maximum trois ans, à une nouvelle analyse lorsque la classe d’interprétation s’écarte de deux échelons ou plus de la classe normalement pourvu.

2) V.A. V.CA. signifie : vis-à-vis de la teneur en Calcium.

V.A.V.K. signifie : vis-à-vis de la teneur en Potassium.

Calcium: ne joue pas uniquement un rôle en tant qu’élément nutritif, mais également comme régulateur de la structure des sols lourds. Trop de calcium freine l’absorption d’autres éléments par la plante.

2. Avis de chaulage.

Cet avis mentionne le nombre de kg de chaux nécessaire pour neutraliser les sols acides pour quelques années (3 à 5 ans suivant l’espèce de sol)

La dose de chaux prescrite n’est donc pas à appliquer chaque année ; les doses élevées peuvent être réparties sur 2 ou 3 années.

L’avis de chaulage mentionne les doses de chaux nécessaires en kg de valeur neutralisante.

L’exemple donne les quantités pour une chaux de 50% de CaO.

Lorsqu’on dispose d’une chaux différente, on peut consulter le tableau 1.

                                  Tableau 1                                           
Teneur                en CaO   Kg de valeur neutralisante à appliquer suivant l'avis de chaulage                
  150 250 500 600 750 800 900 1000 2000 3000 4000
20% 750 1250 2500 3000 3750 4000 4500 5000 10000 15000 20000
30% 500 833 1667 2000 2500 2667 3000 3333 6667 10000 13333
35% 430 714 1430 1715 2143 2286 2570 2860 5720 8570 11430
40% 375 625 1250 1500 1875 2000 2250 2500 5000 7500 10000
45% 333 556 1111 1333 1667 1778 2000 2222 4444 6667 8889
50% 300 500 1000 1200 1500 1600 1800 2000 4000 6000 8000
55% 273 455 909 1091 1364 1455 1636 1818 3636 5455 7273
60% 250 417 833 1000 1250 1333 1500 1667 3333 5000 6667
80% 188 313 625 750 938 1000 1125 1250 2500 3750 5000

Comment employer le tableau 1 ?

Quand on dispose par exemple, d’une chaux de 55 % et que l’avis de chaulage prescrit 2000 kg de valeur neutralisant on suit la ligne de 55 % vers la droite jusqu'à l’endroit où cette ligne croise la colonne des 2000 kg. Le chiffre qui se trouve à ce croisement est 3656 kg. Ce chiffre (ou en arrondissant à 3650 hg) nous donne le nombre de kg de la chaux de 55 % que nous devons épandre (à l’ha) ; par are = diviser par 100.

Pour un avis de chaulage de 2250 kg (ou 2000 + 250kg) la dose de chaux s’élève à 3636 + 455 ou 4090 kg d’une chaux de 55 % CaO.

Quelques renseignements utiles.

1 Epandez la chaux le plus tôt possible avant l’hiver, dés que le champ est libre.

Pour les doses élevées de chaux, il y a lieu de les appliquer en 2 ou plusieurs fois : une partie avant et une partie après le labour.

Lorsqu’il faut épandre la chaux peu de temps avant le semis ou bien sur la culture, la chaux vive est évidement à proscrire ; il faut dans ce cas, donner la préférence aux carbonates de chaux.

Quand la culture de pommes de terre constitue la culture la plus importante de l’exploitation les doses de chaux préconisées sont inférieures à celles qui sont normalement conseillées, dans les autres exploitations. Lorsqu’il faut chauler avant la culture de pommes de terre, il est préférable de l’épandre peu de temps après la plantation et sous forme de carbonate. (Algues) Ceci évite l’apparition de la gale des pommes de terre et permet un bon mélange de la chaux à la couche arable après la récolte des tubercules.

Lorsqu’il faut épandre la chaux en même temps que le lisier, ou du fumier ou des engrais ammoniacaux, il y a risque de perte d’ammoniaque par volatilisation. Afin de réduire ces pertes, il est conseillé d’enfouir d’abord les engrais organiques et de chauler en suite.

 

3. Avis de fumure

L’avis de fumure indique les quantités :

Engrais en éléments purs d’Azote (N) ;

D’acide phosphorique (P²O5) ;

De potasse (K²O) ;

Et de magnésie (MgO) ;

Ces unités sont mentionnées en % : sur emballage ou la facture de l’engrais ; par ex. 60 % de K2O signifie 60 kg de potasse pure par 100 kg d’engrais.

En cas d’emploi d’engrais simples

Pour convertir des unités en engrais on peut se baser sur les données du tableau 2.

Tableau 2                                                                                             
Teneur de                    Kg de N;      P²O5;    K²O ou de MgO à apporter suivant l'avis de fumure           
l'engrais
  10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110
8% 125 250 375 500 625 750 875 1000 1125 1250 1375
10% 100 200 300 400 500 600 700 800 900 1000 1100
12% 83 167 250 333 417 500 583 667 750 833 917
15% 67 133 200 267 333 400 467 533 600 667 733
16% 63 125 188 250 313 375 438 500 563 625 688
20% 50 100 150 200 250 300 350 400 450 500 550
25% 40 80 120 160 200 240 280 320 360 400 440
26% 38 77 115 154 192 231 269 308 346 385 423
28% 36 71 107 143 179 214 250 286 321 357 393
33% 30 61 91 121 152 182 212 242 273 303 333
40% 25 50 75 100 125 150 175 200 225 250 275
46% 22 43 65 87 109 130 152 174 196 217 239
50% 20 40 60 80 100 120 140 160 180 200 220
60% 17 33 50 67 83 100 117 133 150 167 183
82% 12 24 37 49 61 73 85 98 110 122 134

 

Exemple de reconversion :

L’avis de fumure pour l’azote indique par exemple : 40 kg N (azote)

Nous disposons d’un engrais azoté de 26 %. Au tableau 2 nous suivons la ligne 26% vers la droite, jusqu ‘au croisement avec la colonne de 40 kg ; à cet endroit nous trouvons le chiffre arrondi à 155 kg. C'est-à-dire le nombre de kg d’engrais azoté de 26 % à l’ha.

On opère de la même façon pour les quantités de phosphore, de potasse où de magnésie. Par exemple 60 Kg de (P²O5) phosphore peuvent être sous forme 375 kg d’un engrais phosphaté de 16%.

Autre exemple : 300 kg de (K²O) potasse ; soit (3x100kg) peuvent être donnés au moyen de 3x 250 kg d’engrais potassique de 40% soit un total de 750 kg à l’ha.

 

En cas d’emploi d’engrais composés

Ces engrais contiennent 2 ou 3 ou 4 engrais ensembles. Normalement tous les firmes d’engrais vendent des engrais de différentes formules. Choissez parmi ces formules celle qui se rapproche des chiffres N –P²O5 – K2O ; ou couramment (N-P-K + Mg) ; de l’avis de fumure (pour faciliter la comparaison on peut diviser par 10 les données de l’avis de fumure).

Il faut surtout veiller à ce qu’i y ait suffisamment de concordance entre la formule de l’engrais et l’avis de fumure.

Exemple :

L’avis de fumure mentionne 90kg P²O5 et 40 kg de K²O, on divise par 10 , un rapport 9 +8 + 14. En choissent une formule d’engrais 9 – 9 – 12 on obtient avec 1000 kg de cet engrais 90kg de N ; + 90 kg de P²o5 ; + 120kg de K²O, ce qui correspond sensiblement aux doses de l’avis de fumure.

Toute fois lorsque la différence est anormale et l’avis de fumure est trop grande pour un des trois éléments, il faut compenser cette différence par un engrais simple.

Certains engrais acidifient et d’autres ont une action neutralisante.

On indique cette influence par une équivalent-base de l’engrais, c'est-à-dire un chiffre calculé qui donne l’influence sur le PH de 10 kg d’engrais. Le chiffre négatif (-) indique une action acidifiante ; un chiffre positif (+) une influence calcaire et le chiffre (0) : une action neutre.

Tableau 3
Test équvalent-base de quelques engrais
1- Engrais azotés  (N)  Equivalent-base 3- Engrais potassiques K²O Equivalent-base
 Nitrate d'ammoniaque 21%   -2 Chlorure de potassium 40; 50; 60 % 0 à -2
  Nitrate d'ammoniaque 26%  -2 Sulfate de potasse 50 %   -1
 Nitrate d'ammoniaque 36%   -3 Patenkali 28%    + 10% MgO 0
Sulfate d'ammoniaque 21%   -2  
Sulfonitrate d'ammoniaque 21% -4
Ammoniaque liquide -2 4- Engrais magnésiens  MgO  
Nitrate de Calcium 15% -2 Sulfate de magnésium 16% 0
Nitrate de Chili 16% -7 Kieserit        27%  0
Cyanamide de chaux 18 à 23 % 0  Magnésite 90% -126
Urée 46 % -2  
2- Engrais phosphates   (P²O)   5- Engrais composés NPK  
       Superphosphate 18 %  -2  Dosant plus de 20% N -25
Scories thomas 15 à 1 8 %  0 Dosant de 10 à 20 % N -15
Superphosphate triple  42% 0 Dosant moins de 20% N -10
  L'utilisation d'engrais organique 
De combien doit on reduire en cas d'apport de lisier, fumier  voir tableau 4

 

Tableau 4
  En kg par 10 tonnes
Pour un apport au prairies                                   N P²O5 K²O
Lisier de bovin  18 15 38
Lisier de porc 29 35 30
Lisier de poule  43 65 34
Fumier 12 15 30
2- Pour un apport à l'année
a) Sur sols lourds d'argile  
Lisier de bovin 10 13 34
Lisier de porc 18 33 27
Lisier de poule  24 56 29
Fumier  12 15 30
Vert de betteraves 9 6 30
 b) Sur sols sablo- argilo
Lisier de bovin  8 13 24
Lisier de porc 3 31 19
Lisier de poule 9 56 21
Fumier 0 15 30
Vert de betteraves  8 8 30
c) Sur sols sable
Lisier de bovin  4 13 12
Lisier de porc 6 31 10
Lisier de poule 9 56 11
Fumier 5 15 15

 

Combien de nourriture pour nos légumes en U. à l'HA
Cultures N (Azote) P(Phosphore) P (Potasse) Divers
Endive 90-120 100-150 150-200 Magnésie
Cornichon 180-200 50-100 200-250  
Betterave rouge 140-150 50-100 200-250  
Celeri blanc; vert; jet 150-200 50-100 200 Bore + Magnésie
Chou-fleur 200-250 70-100 250-300 Bore + Magnésie
Brocoli 200-250 70-100 250-300  
Chou de chine 250-300 80-100 150-200 Bore 
courgette 150-200 100 200-250 Magnésie
Céleri râve 150-200 80-100 300-350  
Chou râve 150-175 100 150-200 Magnésie
Poireau 200-250 50-100 150-200  
Radis 50-100 50 100-150  
Cabus 250-300 100-150 250-300 Magnésie
Chou de Milan 200-250 100-150 250-300 Magnésie
Scorsionère 75-100 50-100 150-200  
Salade 100-120 80-120 150-200 Magnésie
Epinard 150-200 70-80 200-350 Magnésie
Chou de Bruxelles 150-200 100 150-200 Magnésie
Mache 40-60 50 100-150  
Witloof 40 60 150 Magnésie
Carotte 60-90 50-100 250 Bore + Magnésie
Oignon 80-120 100 200-250 Magnésie
Tomate 250-300 150-200 250-300 Bore + Magnésie
Diviser par 100 pour 1 are

 

 DOSAGES EN GRAMMES AU M² POUR LES ENGRAIS SIMPLES                            
Les familles de légumes ayant des besoins différents, les quantités different celon la famille
Tableau qui donne un ordre de grandeur moyen suivant les éléments nutritifs et les famille de culture

Chiffres valables en grammes au m²

  Foliacées Racines - bulbes P de T - Tomates Légumineuses
(N) Nitrate de soude 16% 20 10    
     Sulfate d'ammoniaque 21% 50 30 30 15
(P) Super phosphate18 % 60 60 50 80
(K) Sulfate de potasse 50% -S 30 60 40 30
     Patenkali 30 %+18 % S -Mg 50 100 80 60

 

VALEURS DES ENGRAIS SIMPLES
(N) Azote  

 Nitate de chaux                    

15,5 % azote nitrique + 1 % ammoniacal + 28 % Calcium

Cyanamide Calcique                

18 à 23 % azote ammoniacal + 20 % de calcium

Sulfate d'ammoniaque             

21 % ammonacal        
Nitrate d'ammoniaque 26 %  13 % ammoniacal + 13 % nitrique     
Urée 46 % organique   
Nitrate de soude du Chili  16 % nitrique       
Farine de sang                         12 % organique                   
(P) Phosphore  
Scories de potasse  15 à 18 %
Super phosphate de chaux  16 à 20%   
Super p hosphate triple   36 à 48 %             
Fertiphos   40%
Phosphate naturel 27 % phophal            
(K) Potasse  
Chlorure de potasse 50% (40% potasse + 10 % d'oxyde de sodium
Sulfate de potasse     50% potasse + 18 % soufre
Patenkali   30% potasse  + 18 % soufre  + 10% magnésie (Mg)
Kaïnite   15 % potasse (mélange de chlorure de K et sulfete de Mg
Vinasse 40%
Kieserite 96%

Attention dans les pratiques de mélanges !

On peut mélanger différents engrais simples suivant les besoins des plantes.

Pour éviter des pertes ou des difficultés dans l'emploie, on évitera les mélanges suivantes.

Mélanger d'engrais contenant de la chaux avec des engrais ammoniacaux

Ex: Sulfate d'ammoniaque + scories

Superphosphate avec les engrais nitriques

Superphosphate avec les engrais qui contiennent de la chaux

L'urée, le nitrate de chaux avec d'autres engrais

Ne pas fumer

Les oligo-éléments ou micro - éléments:

Ce sont des éléments indispensables à la vie des plantes au même titre que l'azote, l'acide phosphorique, la potasse, mais qui agissent par quantités extrêmement faibles, elles sont restés longtemps ignorées. Leur manque dans le sol provoque des troubles dans la plante; les rendements diminuent et les feuilles se déforment, etc.

TABLEAU DONNANT LA COMPOSITION MOYENNE DE QUELQUES MATIERES FERTILISANTS
1000 Kg de matières Azote Phosphore Potasse Chaux
Fumier bovin 0,34 0,16 0,40 0,31
Fumier cheval 0,58 0,28 0,53 0,31
Fumier moton 0,83 0,23 0,67 0,33
Fumier porcs 0,43 0,29 0,60 0,68
Fumier lapin sur tourbe 0,50 0,39 0,97 1,00
Fumier de ferme ordinaire 0,50 0,25 0,50 0,60
Purin 0,25 0,01 0,49 0,03
Déjections humaines solides 1,00 1,09 0,25 0,62
Déjections humaines liquide 0,60 0,07 0,20 0,02
Contenue de vase d'aisance 0,50 0,25 0,20 0,06
Idem mais traité à la tourbe 0,78 0,26 0,28 -
Fiente de pigeons 0,76 1,78 1,00 1,60
Fiente de poule 1,39 1,54 0,85 2,40
Fiente de canards 1,00 1,40 0,62 1,70
Fiente d'oies 0,55 0,54 0,95 0,84
Crottins de lapin 0,54 0,73 0,80 0,83
Engrais desséché de poule 5,00 2,00 2,00 4,00
Guano du Pérou 7,00 14,00 3,30 12,00
Guano de poisson 8,50 13,80 0,30 16,00
Sang déssèché 11,80 1,20 0,70 0,80
Sang frais ,,20 0,04 0,06 0,09
Cornes moulues 10,30 5,50 - 6,60
Déchets de laine 5,20 1,30 0,30 1,40
Poudre de cuir 8,00 - - -
Suie de houille 2,40 0,40 0,20 4,00
Suie de bois 1,30 0,40 2,40 10,00
Cendres de houille -- 0,80 0,50 8,50
Cendres de bois - 3,00 8,00 33,00
Poudre d'os 3,80 23,30 0,20 31,30
Poudre d'animaux incinéré 6,50 13,90 0,30 18,20
Poudre de bouses de ville 0,39 0,52 0,29 2,96
Terreaux 1,07 0,73 1,10 -
Vase d'étang frais 0,24 0,03 0,44 -

Adresse utile

Office provinciale agricole O.P.A

Domaine Saint-Quentin

5590 Ciney

Tel 083/21 47 03

Ingénieur agronome responsable Jacques Balon

083/ 23 16 32

 

Bleuet des champs

Propriétés :

Diurétiques, astringentes, expectorantes. ophtalmiques. On l'utilisait jadis pour soigner bon nombre de maladies plus ou moins graves. De nos jours, l'usage en est limité pour décongestionner les bronches, calmer la toux, stimuler la fonction urinaire (ce qui le fait utiliser contre les rhumatismes), mais surtout pour prévenir et soigner les inflammations et les irritations des yeux. Le bleuet déploie encore une action analogue sur les muqueuses de la bouche et de la gorge.

Parties utilisées :

Les sommités fleuries et les fleurs.

Période de récolte :

Pendant tout l'été, lorsque la plante est en fleurs.

Conservation :

Faire sécher à l'ombre et conserver en récipients hermétiquement clos, à l'abri de la lumière.

Mode d'emploi :

Décoction : Trois cuillerées de sommités fleuries froissées, bouillies dans un litre d'eau pendant quelques minutes. Laisser macérer jusqu'à refroidissement. Prendre deux ou trois tasses par jour en édulcorant avec du miel.


Applications externes

Infusion: Contre les maladies des yeux : conjonctivites, blépharites, rougeurs et inflammations diverses. Une cuillerée à café de fleurs broyées dans une tasse d'eau bouillie. Laisser tiédir puis filtrer soigneusement à travers une toile. Baigner abondamment les yeux ou bien utiliser pour des lavages ou des compresses sur les paupières.

 

 

Les unités de mesures
1- Le mètre; pour les longueurs (m)
2-Le mètre carré; pour les surfaces (m²)
3- L'are pour les surfaces agraires (a.)
4- Le mètre cube; pour les mesures de volume (m³)
5- La stère; pour les bois de chauffage (s)
6- Le litre; pour les capacités (l.)
7- La gramme; pour les poids (g.)
8- L'EURO; pour les monnaies européennes (€)
1- Le mètre (m) = la mesure pour les longueurs.
Les mesures sont décimales; c. à d. se multiplient ou se divisent par 10
a) Les multiples
  M CM MM
Le mètre (m) 1 100 1.000
Le décamètre (dam) 10 1.000 10.000
L'hectomètre (hm) 100 10.000 100.000
Le kilomètre (Km) 1.000 100.000 1.000.000
Le myriamètre (my) 10.000 1.000.000 10.000.000
b ) Les sous-multiples M    
Le décimètre (dm) 1/10  ou (0,1)    
Le centimètre (cm) 1/100  ou (0,01)    
Le millimètre (mm) 1/1000 ou (0,001)    
2- Le mètre carré (m²) = la mesure pour les surfaces.
Les mesures sont centésimales, c. à d. se multiplient ou se divisent par 100
a) les multiples du m² M  
Le mètre carré (m²) Ayant 1x1 1  
Le décamètre (dam²) Ayant 10x10  100  
L'hectomètre carré (hm²) Ayant100x100  10.000  
Le kilomètre carré (Km²) Ayant 1.000x1.000  1.000.000  
Le myriamètre carré (Mm²) Ayant 10.000x10.000 100.000.000  
b) Les sous-multiples du m²      
Le décimètre carré (dm²) Ayant 10x10 cm 1/100 du m²  
Le centimètre carré (cm²) Ayant 1x1 cm 1/100 du dm² 10.000 du m²
Le millimètre carré (mm²) Ayant 1x1mm 1/100 du cm³ 10.000 du dm²
3- L'are (a.) = la mesure agraire (terrains), par arpentage
Les mesures sont centésimales, c. à d. se mulitlient ou se divisent par 100
a- Les multiples de l'are
L'are (a) 10 m x 10 100 m²  
l'hectare (ha) 100 m x 100 10.000 m² 100 dm²
b) Le sous - multiple de l'are
Le centiare (ca.) 1 m x 1 m 1 m² 1/100 de l'are
4- Le mètre cube, (m³) = l'unité de volume (espace occupée)
les mesures sont millésimales, c. à d. se multilient ou se divisent par 1000
Le m³ n'a pas de multiples on dit : 10 m³; 100m³; 1000m³
a)- Les sous - multiples du (m³)
Le décimètre cube (dm³) 1(dm) x 1 (dm)    
Le centimètre cube (cm³) 1 (cm) x 1 (cm)    
Le millimètre cube (mm³) 1 (mm) x 1 (mm)    
Par conséquent: 
1 mètre cube (m³) Vaut 1.000 dm³    
1 Décimètre cube (dm³) Vaut 1.000 cm³    
1Centimètre cube (cm³) Vaut 1.000mm³    
Ex: écrire un nombre et s'exprimer en volume
5 Mètres cubes, 3 décimètres cubes, 25 millimètres cubes = 5,003.000.025 m³
M³ (1000 L.) Dm³ (1 L.) Cm³ (0,001 L) Mm³ (0,000001 L)
 OO5  OO3  OOO  O25
 
5- Le stère (s ou m³) = l'unité de mesure du bois de chauffage.
a) Les multiples du stère (s)
Le double stère 2 stères qui se suivent    
Le décastère (das) 10 stères    
b) les sous - multiples du stère
Demi décastère Une sole de 3 m de long, x  1m de large, x  1m 67 de haut.
Le décistère (ds) 1/10 du stère    
6- Le litre (L) = l'unité de mesure pour les capacités
Les mesures sont décimales, soit x par 10 ou : par 10
a) Les multiples
Le décalitre (dal) 10 L 10 dm³ 10.000cm³
L'hectolitre (hl) 100 L. 100 DM³ 100.000 cm³
Le kilolitre (kl.) 1.000 L. 1.000 dm³ 1.000.000 cm³
b) Les sous - multiples
Le décilitre (dl) 1/10 L. 1/10 dm³ 100 cm³
Le centilitre (cl) 1/100 L. 1/100 dm³ 10 cm³
Le mililitre (ml) 1/1.000L. 1/1000 dm³ 1 cm³ (1cc)
7- Le kilogramme = l'unité de mesure de poids.
Avant notre système métrique, les unités de mesure poids étaient:
La livre (500 gr), qui valait 2 marcs
Le marc (250 gr), qui valait 8 onces
L'once environ 30 gr), qui valait 8 gros
Le gros (+- 4 gr),qui valait 72 grains
Les mesures sont décimales, soit x par 10 ou : par 10
a) les multiples de (gr)
Le décagramme (dag) 10 gr d'eau 10 cm³ d'eau  
L'hectogramme (hg) 100 gr d'eau 100 cm³ d'eau  
Le kilogramme (kg) 1.000 gr d"eau 1.000 cm³ d'eau 1 dm³ d'eau
b) Les sous - multiples
Le décigramme (dg) 1/10 gr    
Le centigramme (cg) 1/100 gr    
Le milligramme (mg) 1/1.000 gr    
La livre 500 gr    
Le quintal métrique (q) 100 kg    
La tonne (t) 1.000 kg 1 m³ d'eau  
Poids sur la bascule: on multiplie les poids sur le plateau par 10
8- Les monnaies
Jadis on se servait de:
La livre tournois  = 10 sous    
Le sou  = 4 liards    
Le liard  = 3 derniers    
Plus tard le franc
a) Les multiples
1 fr 1 Pièce   10 décimes
5 fr 1 Pièce Billet  
10 fr 1 Pièce Billet  
20 fr 1 Pièce Billet  
50 fr  1 Pièce Billet  
100 fr 1 Pièce (collection) Billet  
200 fr 1 Pièce (collection) Billet  
500 fr 1 Pièce (collection) Billet  
1.000 fr   Billet  
2.000 fr   Billet  
5.000 fr   Billet  
b) Les sous - multiples
1 cent 1 Pièce le centime (0 fr.01)  
5 cent 1 Pièce    
10 cent 1 Pièce Le décime (0 fr. 1) 10 centimes
25 cent 1 Pièce    
50 cent 1 Pièce    
Plus tard l'euro (€), 1/1/2002. 1 Euro = 40,3399 fr.
a) Les multiples €
1 € Pièce
2 € Pièce
5 € Billet
10 € Billet
20 € Billet
50 € Billet
100 € Billet
200 € Billet
500 € Billet
b) Les sous multiples  €
1 Cent euro Pièce 1/100  
2 Cent euro Pièce  1/50  
5 Cent euro Pièce  1/20  
10 Cent euro Pièce  1/10  
20 Cent euro Pièce  1/5  
50 Cent Euro Pièce  1/2  
       
 

 

On sème à chaud ou à froid

Pour toutes les espèces annuelles ou vivaces délicates à graines fines, il est recommandé de pratiquer des semis en terrine. La chaleur et l'humidité sont nécessaires pour la germination. Mais certaines semences de vivaces alpines demandent un coup de froid pour voir le jour. Placer les graines quelque temps au frigo est un bon truc pour ceux qui veulent semer des plantes de montagne.

Pour une germination plus rapide, faites tremper dans l'eau durant 24 heures les graines de lupins annuels et vivaces, pois de senteur, pois vivaces et ricins.

Certaines graines de fleurs ne doivent pas être recouvertes de terre pour germer, il faut juste poser les graines en les tassant légèrement sur le terreau. C'est le cas avec les bégonias gracilis, les gaillardes, campanules et chrysanthèmes vivaces, les gerberas, les impatiens, les lobelias vivaces et annuels.

Bon nombre de plantes vivaces sont originaires de régions montagneuses. Les graines tombées sur le sol au cours de l'été ne germent qu'au printemps suivant, après avoir subi l'action du gel et de la neige. Si vous vous contentez de semer ces graines d'une façon classique, vous irez à l'échec. Il est plutôt souhaitable de reproduire les conditions d'un hiver en montagne afin d'obtenir un bon pourcentage de germination.

Comme pour les autres semis, on conseille de semer ces graines dans une petite terrine (en terre cuite, plastique, polystyrène) avec un bon terreau spécial semis. Vous tiendrez votre semis à 18-22 °C constants pendant 4 semaines, maintiendrez une bonne humidité par pulvérisations régulières, puis abaisserez par palier la température à 0°C, voir quelques degrés en dessous. Placer votre terrine de semis dans un frigo froid ou dans le bac à glaçons du réfrigérateur.

Glace pilée

Les spécialistes conseillent même de recouvrir la terrine de glace pilée. Pour ce faire, prendre de gros glaçons que vous passerez à la râpe à carottes sur votre semis. La glace fondante, par réaction chimique, va attaquer l'écorce de la graine et la rendre poreuse ce qui facilitera l'éclatement de la graine par le germe. Après cette période de froid de 4 à 6 semaines, placer le bac de semis à une température de 10-15 °C en situation lumineuse. Le processus de germination a commencé; d'ici peu, les jeunes plantules apparaîtront.

Les espèces demandant pareil traitement sont: alchemille, angélique gigas, anémones pulsatilles, aubretias, corydalis lutea, delphinium zalil, coeur de marie, gentianes, heracleum, meconopsis, œillet deltoïde, panicauts et eryngiums, phlox paniculata, primevère japonica, violettes vivaces, aspérule odorante, cerfeuil musqué...

Un autre procédé permet de hâter la germination pour les espèces suivantes: crambes, géraniums vivaces, houblon, kniphofia, penstemons vivaces, romneya coulteri, santoline, mandragore... Pour ces espèces à germination longue et hasardeuse, il est bon d'exposer les bacs à semis à 5°C pendant 15 jours dans un frigo, puis à température ambiante. Ne pas oublier de maintenir une bonne humidité par pulvérisations. Il leur faut une situation lumineuse, mais pas de soleil direct.

D'autres espèces sont à germination plus facile, mais demandent une chaleur constante de 20°C. Pour une germination rapide, il faut très peu recouvrir de terre les graines fines. Dès que la germination aura lieu, assurez alors une température de 12à 15°C pour : les agrostemma coronaria, anaphalis, ancolies, astilbe, azorina, carlina, digitales, échinops, érigeron auriantacus, gypsophiles vivaces, heliopsis, heucheras, lavandes, lobelias F1, pavots, primevères denticulata, rhubarbes décoratives, rudbeckias vivaces, scabieuse du Caucase, solidago, valérianes, véroniques.

Fonte des semis

Accident caractérisé par la disparition, souvent très rapide et épidémique peu après la germination, des jeunes plantules. Le collet de la jeune plantule est attaqué par des champignons ce qui provoque l'effondrement de la plante. Toutes les espèces peuvent être attaquées en semis de pleine terre et aussi en semis sous abri. Pour lutter contre la fonte des semis, avant de semer, désinfecter le terreau du semis ou votre sol avec un fongicide adapté. Ne pas semer trop serré et éviter l'humidité excessive.

Mains vertes

• Hors gel, il est encore temps de planter les arbres, arbustes et rosiers à racines nues. Déplacez les arbres à feuilles caduques mal situés.

• Taillez les arbres et arbustes mal formés.

• Taillez les bruyères à floraison hivernale en fin de floraison.

• Taillez les clématites à floraison tardive; taillez également les jasmins à floraison hivernale et estivale.

• Plantez les nouvelles grimpantes.

• Désherbez et retournez la terre de vos plates-bandes.

• Inspectez les tuteurs et tous les supports. Réparez si besoin.

• Commencez la mise en végétation des tubercules de dahlias mis à l'abri cet hiver.

• Plantez et divisez les perce-neige et les aconits rustiques.

• Mettez les lis en pot en prévision d'une transplantation ultérieure.

• Protégez les bulbes en fleurs dans les jardins de rocaille.

• Supprimez régulièrement les fleurs fanées des pensées rustiques.

• Vérifiez l'état général des contenants (pots, jardinières).

• Surveillez les arbustes cultivés en pot.

 

Dominique WAUTHY

Semez à la volée de préférence dans un terreau spécial semis. Faites-le aussi clair et régulier que possible, en utilisant le sachet ou un carton mince plié en deux. Pour les plus grosses graines, tracez de légers sillons à l'aide d'une baguette, Recouvrez avec du terreau fin et tassez. Pour humidifier vos semis, brumisez avec un petit appareil, puis placer une vitre sur votre caissette.

 

Calendrier des semis

 

Sous couche c
Vivace
Bisannuelle

 

Calendrier des semis des légumes
  janv févr mars avr mai juin juil août sept oct nov déc
Arroche       x x x x          
Artichaut     c c                
Asperge       x x              
Aubergine   c c                  
Betterave potagère     x x x              
Cresson de Para         x x            
Cardon         x              
Carotte potagère hatives   c c x                
Carotte potagère de garde           x            
Céleri à couper       c x              
Céleri à côtes       c x              
Céleri râve       c x              
Cerfeuil       x                
Chicorée frisée (endive)           x x          
Scarole     x     x x          
Chicorée sauvage           x            
Chicorée pain de sucre           x            
Chicorée de Véronne             x          
Chicorée (chicon)         x x            
Chou blanc     x x x              
Chou blanc (pointu)     x x x              
Chou rouge     x x x              
Chou de Milan     x x                
Chou de Bruxelles     x x                
Chou d'hiver       x x              
Chou frisé         x x            
Chou fleur   c c x x x x          
Chou brocoli     c x x x x          
Chou-rave     x x x x x          
Chou de Chine           x x x        
Chrysanthème comestible     x x x x x x x      
Concombre       c                
Concombre Metulifrus       c                
Coqueret du Perou (Physalis)     c                  
Cornichon       c                
Courgette       c                
Coloquintes       c                
Cresson alénois   c c x x x x x x x    
Cresson vivace de jardin     x x                
Cresson de fontaine     x x                
Echalion (cuisse de poulet)     x x                
Echalotte à semer     x x                
Epinard d'été   x x                  
Epinard d'hiver               x x      
Epinard fraise     x x                
Fenouil         x              
Fève de marais   x x                  
Ficoïde glaciale       x x x x x        
Fraisier   c                    
Haricot à rames         x x x          
Haricot à rames kilomètre       c                
Haricot nain beurre         x x x          
Haricot mangetout         x x x          
Haricot à grain         x x x          
Laitue de serre c c               x x x
Laitue pommée de print. x c x x               x
Laitue à couper     x x x x x x        
Laitue d'été et romaines       x x x x          
Lentille     x x                
Mâche             x x x      
Maïs sucré         x x            
Melon         c              
Morelle de Balbis       c                
Navet     x x x       x x    
Quesse       x                
Oignon à semer de garde     x x                
Oignon à semer à confire   x x x                
Oignons à semer à croquer   x x x x x x          
Okra       c c              
Oseille     x x x x x          
Panais   x x x x x            
Pastèque       c                
Patisson       c c              
Persil Japonais (Perilla)       x x x x x        
Persil     (18°)   c x x x x x x        
Pissenlit     x x x x            
Poireau d'éte et automne c                      
Poireau d'hiver     x x x              
Poirée (bette)       x x x            
Pois à écosser nain   x x                  
Pois nain à rames   x x x x              
Potiron       c                
Pourpier         x