Info  doyénné

Mise  à  jour    :30/08/2018 10:54:51 

 

 

janvier

 

Info ( 16 - 08 )

N° 51 juillet - août 2018

N° 52 septembre2018

L’abbé Ahoua quitte Fosses-la-Ville pour Neufchâteau: merci à lui! ( 30 - 08 - 18 )

 

Info

Voici quelques infos pour le changement de curé à Fosses-la-ville et qui paraitra dans l’édition du prochain Echos de nos paroisses mais trop tard pour le départ de l’abbé Roger Ahoua.

Au revoir et merci…

Bien chers sœurs et frères, il y a de cela trois ans que je quittais Mettet, Biesme, Devant les Bois, Pontaury et le Planois pour me retrouver au pays de Feuillen avec les paroisses de Fosses, Sart Saint Laurent, Le Roux, Aisemont, Bambois puis Vitrival et Sart Eustache, dans les circonstances que vous connaissez.

Une fois encore, après avoir fait ce que j’ai pu dans la joie et la fraternité, notre Evêque, Monseigneur Rémy VANCOTTEM, en la fête de la visitation de la Vierge Marie, le jeudi 31 mai 2018, a porté à ma connaissance, ma nomination comme Doyen-Curé de Neufchâteau dans la Province du Luxembourg. Que le nom du Seigneur soit béni pour cette nouvelle charge pastorale.

Je porte donc à votre connaissance que je ne serai plus avec vous à la rentrée pastorale prochaine 2018-2019 et prendrai définitivement congé de vous au plus tard le 30 août 2018.

Du fond du cœur, je viens par cette présente, dire merci à chacun et à chacune d’entre vous pour la collaboration et pour ce que j’ai vécu avec vous. Les montagnes ne se croisant pas mais pas les hommes, je me ferai l’obligation de passer vous saluer quand cela sera possible.

Pour ceux qui le souhaitent, vous êtes aussi les bienvenus à Neufchâteau. Que Dieu vous bénisse ainsi que votre famille.

Au revoir…

  AHOUA Miessan Auguste Roger

Une messe commune pour son départ, avec les 7 paroisses de l’entité de Fosses, sera célébrée à l’église de Vitrival ce samedi 25/8 à 18h.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-

A partir du 1er septembre nous aurons un nouveau curé : l’abbé Fabian MATHOT et un second vicaire : l’abbé Moïse KARIM. Le curé habitera au presbytère de Fosses, et le vicaire rejoindra Aisemont où se trouve déjà Cyrille ZAGADOU( vicaire). Le doyen du secteur reste l’abbé Francis Lallemand, celui de la Basse Sambre.

Une messe d’accueil avec la participation des 7 paroisses sera célébrée à l’église de Bambois le samedi 22/9 à 18h

 

 

N° 51 juillet- août 2018

 

Dieu, en Jésus-Christ dans l’Esprit et les estivants

Bien chers amis et chers chrétiens, nous sommes en vacances. Dans le temps nous disions adieu les occupations ordinaires. Avant tout, bonnes vacances pour ceux et celles qui auront la chance d’y aller. N’oublions pas de vivre notre foi en Dieu par Jésus-Christ dans la communion de l’Esprit Saint. La Trinité sainte est toujours en vacances avec nous. Enfin les vacances, Seigneur ! Je comptais les jours et les heures. Bénis, Seigneur, ces jours de vacances. Bénis les jours qui s'ouvrent devant nous et vont passer comme un éclair. Jours de joie et de paix, jours de détente et d'amitié, jours de fraternité et de partage, jours aussi de méditation et de prières. En savourant cette paix, en détendant mon corps et mon cœur, si je te parlais, Seigneur. Si je te parlais aujourd'hui, dans la montagne ou l'océan, dans la plaine ou la rivière, dans le nuage et l'oiseau, dans le soleil et l'étoile, dans la savane et la forêt.

Durant cette période de pause, nous allons fêter la solennité de l’Assomption de la Vierge Marie, cette Dame qui a eu la grâce de monter au ciel corps et âme.

Par cette fête, Marie inaugure la victoire de l’Eglise dans son combat contre les forces du mal qui aliènent l’homme : guerres, conflits, exploitation, débauche, misère, tristesse, mensonges, désinformation. L’Assomption de la Vierge Marie est pour nous la preuve de la dignité de notre corps humain. Purifié par l’eau du baptême, notre corps est appelé à ressusciter pour voir Dieu et connaître le face-à-face d’une vie sans fin. Marie nous enseigne, aujourd’hui et plus que jamais la foi et l’humilité. Avec l’Assomption, nous affirmons qu’une fille de notre race, la Vierge Marie, a accompli en elle le destin de toute l’humanité. Elle est là où nous devons aller. Avec Jésus, elle nous prépare une place. Mère de l’espérance, elle guide et soutient le peuple des croyants encore en chemin. Comme le dis Christian Kratz, en Marie, créature comme nous, Dieu a triomphé de la mort. Avec elle, nous accueillons le don de l’éternelle jeunesse de l’Amour. Magnificat !

Puissions-nous vivre au moins ces deux vertus de foi et d’humilité, pour un monde meilleur, pour une civilisation de l’amour où l’Homme est heureux et épanoui.

Les Abbés Noël, Jean-Marie, Cyrille, l’équipe de rédaction et moi-même vous souhaitons de bonnes vacances avec le Seigneur. Soyons prudents ! Que Dieu nous bénisse, nous protège et nous garde.

Je porte à votre connaissance que je ne serai plus avec vous à la rentrée pastorale prochaine 2018-2019. En effet, je viens d’être nommé par Monseigneur Remy VANCOTTEM, Evêque de Namur, comme Doyen-Curé de Neufchâteau dans la Province du Luxembourg. Je prendrai définitivement congé de vous au plus tard le 30 août 2018. Chaque communauté est libre pour la messe d’au revoir. Merci de tout cœur à chacun et à chacune d’entre vous pour la collaboration et pour ce que j’ai vécu avec vous. Que Dieu vous bénisse ainsi que votre famille.

AHOUA Miessan Auguste Roger, Votre autre frère et ami

Formation à l’école de Jésus

« LA SPIRITUALITE LAICALE SELON LE CONCILE VATICAN II »

Bien chers amis, nous continuons notre formation avec l’enseignement de Lumen Gentium (La Lumière des Peuples).

L’ENSEIGNEMENT DU DECRET "APOSTOLICAM ACTUOSITATEM" (A.A.)

A ce niveau de notre réflexion, nous voulons apprécier l’importance de ce décret dans la vie laïcale à travers ces six chapitres :

I. LA VOCATION DES LAÏCS À L’APOSTOLAT (2-4)

II. LES BUTS À ATTEINDRE (5-8)

III. LES DIVERS CHAMPS DE L’APOSTOLAT (9-14)

IV. LES DIVERS MODES D’APOSTOLAT (15-22)

V. LES DISPOSITIONS À OBSERVER (23-27)

VI. LA FORMATION À L’APOSTOLAT (28-32)

III. LES DIVERS CHAMPS DE L’APOSTOLAT (9-14) LE PLAN NATIONAL ET INTERNATIONAL N°14

Ce numéro est une invitation précise adressée aux laïcs chrétiens à dépasser le niveau d’une activité limitée à la paroisse ou au diocèse pour atteindre le niveau national et international. Le bien d’une nation a besoin de l’engagement des chrétiens, soit dans l’accomplissement de leurs devoirs civiques, soit aussi en exprimant leur opinion chrétienne sur les différents aspects de la vie du pays.

Il y a le domaine de la Politique qui est très important : les chrétiens doivent s’y engager dans la mesure de leurs compétences sans céder à la tentation de refuser la gestion des affaires publiques.

Il faut reconnaître que le monde de la politique est plein de dangers et de compromissions avec l’esprit du mal. Mais on y trouve aussi la possibilité de faire du bien à la nation entière et cela au nom de l’Évangile. La collaboration et le dialogue conduits «avec intelligence et délicatesse » expriment le style que les chrétiens doivent employer dans leur relation avec les autres pour "améliorer les institutions sociales et publiques selon l’esprit de l’Évangile".

Il y a aussi l’esprit de solidarité qui, comme dit le Concile est un signe de notre temps : les chrétiens doivent "le développer et le transformer en un désir sincère et effectif dans la fraternité". C’est surtout à l’occasion de certains événements, parfois malheureux, que la solidarité se manifeste : les chrétiens doivent être en première ligne quand il s’agit d’intervenir pour le bien commun.

Il y a, enfin, le plan international, très développé, avec beaucoup de rencontres, de contacts, de réflexions, d’échanges sur des sujets intéressants et importants pour la vie sociale et donc pour la vie des chrétiens et pour l’accueil des valeurs chrétiennes dans la société civile.

Le texte touche aussi tous ceux qui travaillent à l’étranger et tous les voyageurs pour qu’ils soient partout "les messagers itinérants du Christ" et pour qu’ils aient "à se conduire comme tels". A ce propos, on peut se souvenir de ce que disait Eusèbe de Césarée, à propos de l’esprit missionnaire des premiers chrétiens : « Soyez présents à tous les milieux de vie pour semer la graine de vie ».

CONCLUSION

Avec ce numéro 14, nous terminons le IIIème chapitre du décret AA., où nous avons considéré les divers champs d’apostolat pour les laïcs qui, conscients de leur vocation, veulent s’engager au service du Royaume et de toute l’humanité. Dans une société pluraliste comme celle d’aujourd’hui, spécialement en milieu urbain, il y a beaucoup de domaines particuliers qui peuvent devenir des champs d’apostolat. Le chrétien doit savoir annoncer partout et à tous la Bonne Nouvelle.

AHOUA Miessan Auguste Roger, votre Curé

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

L’Équipe de « L’écho de nos Paroisses » forme une fois encore pour vous, cher lecteur, et pour ceux et celles qui vous sont chers, de Bonnes vacances et une très bonne fête de l’Assomption de la Vierge Marie.

FOSSES-LA-VILLE

Chapelle Notre Dame de Beauraing à Névremont
Messe le Dimanche à 11h00

Les messes de semaine en juillet et août se feront à la chapelle Saint Roch. Les messes du dimanche sont à 11h à la chapelle de Névremont.

JUILLET

Dimanche 1/7/18 : 13ème Dimanche Ordinaire B :

Mercredi 4/7/18 : 18h30 : pas de messe

Samedi 7/7/18 : 13h30: Messe à la Résidence Dejaifve

Dimanche 8/7/18 : 14ème Dimanche Ordinaire B : pour Benoît et Jérôme Buchet

Mercredi 11/7/18 : 18h30 : Messe

Samedi 14/7/18 : 13h30 : Messe à la Résidence Dejaifve

Dimanche 15/7/18 : 15ème Dimanche Ordinaire B Messe pour Juliette Nulens

Mercredi 18/7/18 : 18h30 : Messe

Samedi 21/7/18 : 13h30 : Messe à la Résidence Dejaifve

Dimanche 22/7/18 : 16ème Dimanche Ordinaire B :

Lundi 23/7/18 : 10h00 : Haut-vent : messe

Mercredi 25/7/18 : 18h30 : Messe

Samedi 28/7/18 : 13h30 : Messe à la Résidence Dejaifve

Dimanche 29/7/18 : 17ème Dimanche Ordinaire B :

DECES : Elle nous a quittés pour rejoindre la maison du Père.

BARTHELEMY Irène le 1/6/2018

AOUT

Mercredi 1/8/18 : 18h30 : Messe

Samedi 4/8/18 : 13h30: Messe à la Résidence Dejaifve

Dimanche 5/8/18 : 18ème Dimanche Ordinaire B :

Mercredi 8/8/18 : 18h30 : Messe

Samedi 11/8/18 : 13h30 : Messe à la Résidence Dejaifve

Dimanche 12/8/18 : 19ème Dimanche Ordinaire B

Mercredi 15/8/18 : 11h00 : Assomption de la Vierge Marie pour Jean-François Lamy

(N.B : pas de messe à 18h30 le soir)

Samedi 18/8/18 : 13h30 : Messe à la Résidence Dejaifve

Dimanche 19/8/18 : 20ème Dimanche Ordinaire B messe pour Joseph Romain et son épouse

Mercredi 22/8/18 : 18h30 : Messe pour Famille Boulanger-Quevrain

Samedi 25/8/18 : 13h30 : Messe à la Résidence Dejaifve

Dimanche 26/8/18 : 21 ème Dimanche Ordinaire B :

Mercredi 29/8/18 : 18h30 : Messe

Jeudi 30/8/18 : 19h30 : Réunion de préparation de la Saint Feuillen à la salle saint Martin à Fosses

BAMBOIS

Succursale Episcopale Saint Barthélémy
Messe le Samedi à 18h00

JUILLET

Samedi 7/7/18 : 14ème Dimanche Ordinaire B Jules Michaux et Jérôme Defleur ; et Jean Marie Boccart

Samedi 14/7/18 : 15ème Dimanche Ordinaire B pour Louis Eymal, Roger Laurent et tous les papas décédés

Samedi 21/7/18 : 16ème Dimanche Ordinaire B pour Victor Pihot et Marcel Grammont

Samedi 28/7/18 : 17ème Dimanche Ordinaire B

MARIAGE : DUCARNE Nicolas et ROUSSEAU Lindsay s’uniront par les liens sacrés du mariage le samedi 28 juillet 2018 à 11h00 en notre paroisse. Nos félicitations et nos vœux de bonheur les accompagnent !

BAPTEME : Notre communauté va s’agrandir grâce au baptême de : BROCK Talia le samedi 7 juillet 2018 à 15h00

DECES : Elle nous a quittés pour rejoindre la maison du Père.

CLAUSE Joséphine le 4/6/2018 MATHOT Francis le 16/6/2018

AOUT

Samedi 4/8/18 : 18ème Dimanche Ordinaire B

Samedi 11/8/18 : 19ème Dimanche Ordinaire B pour Louis Eymal, Roger Laurent et tous les papas décédés

Dimanche 19/8/18 : 20ème Dimanche Ordinaire B – Messe à 10h pour Victor Pihot et Marcel Grammont. Attention : pas de messe le samedi 18/8 au soir.

Samedi 25/8/18 : 21ème Dimanche Ordinaire B Pour Romain Joseph ; Louis Eymal et Alphonsine Dumas

BAPTEME : Notre communauté va s’agrandir grâce au baptême de :

DUBOIS Taago le dimanche 5 août 2018 à 12h30

HUSTIN Alonso le mercredi 15 août 2018 à 12h00

FILET Emeline le mercredi 15 août 2018 à 13h00

JUPIN Eléa le samedi 19 août 2018 à 14h00

SART-SAINT-LAURENT

Paroisse Saint Laurent

Messe le Dimanche à 9h00


JUILLET

Dimanche 1/7/18 : 13ème Dimanche Ordinaire B : pour Léon Fastre et Olivier Ancion

Jeudi 5/7/18 : 9h00 : Messe

Dimanche 8/7/18 : 14ème Dimanche Ordinaire B : pour l’abbé Léon Goret

Jeudi 12/7/18 : 9h00 : Messe pour Alexandre Maximilien ; Jean Tahir ; Stéphane Bossrez ; pour les défunts des familles Lamour-Lavigne/Devillez-Gilson/Tahir-Collin ; pour Alain et Léon Billet ; Clément-Aldo-Armando-Claudio ; Jules Lambert et Marie Rossomme

Dimanche 15/7/18 : 15ème Dimanche Ordinaire B

Jeudi 19/7/18 : 9h00 : Messe

Dimanche 22/7/18 : 16ème Dimanche Ordinaire B : pour Alexandre Maximilien ; Jean Tahir ; Stéphane Bossrez et les défunts des familles Lamour-Lavigne/Devillez-Gilson/Tahir-Collin

Jeudi 26/7/18 : 9h00 : Messe

Dimanche 29/7/18 : 17ème Dimanche Ordinaire B :

BAPTEME : Notre communauté va s’agrandir grâce au baptême de :

WATHLET Léa le samedi 28 juillet 2018 à 14h00

AOUT

Jeudi 2/8/18 : 9h00 : Messe pour famille Thibault-Bourgeois

Dimanche 5/8/18 : 18ème Dimanche Ordinaire B messe pour Olivier Ancion.

Jeudi 9/8/18 : 9h00 : Messe pour les défunts des familles Massart-Guérin-Billet

Vendredi 10/8/18 : 18h00 : Messe à la chapelle du Cimetière.

Dimanche 12/8/18: 19ème Dimanche Ordinaire B pour famille Thierry de Pierpont-de Kerkhove.

Mercredi 15/8/18 : Fête de l’Assomption – à 9h et Marche Saint Laurent

Jeudi 16/8/18 : 9h00 : Messe pour Léon Goret

Dimanche 19/8/18: 20ème Dimanche Ordinaire B :

Jeudi 23/8/18 : 9h00 : Messe

Dimanche 26/8/18: 21ème Dimanche Ordinaire B messe pour Olivier Ancion-Gilberte Bacq et petit fils.

Jeudi 30/8/18 : 9h00 : Messe pour Jean Pessleu

MARIAGE : DEMARCIN Laurent et VAN HECKE Paula s’uniront par les liens sacrés du mariage le samedi 4 août 2018 à 12 h00 en notre paroisse. Nos félicitations et nos vœux de bonheur les accompagnent

LE ROUX

Paroisse Sainte Gertrude
Messe le Dimanche à 10h00

JUILLET

Dimanche 1/7/18 : 13ème Dimanche Ordinaire B : Pour Jean Marie Delie, Quinet Léon, Wauthier Emile (F)

Dimanche 8/7/18 : 14ème Dimanche Ordinaire B : Challe Isidorienne (F) ,Quinet Léon, Wauthier Emile (F)

Dimanche 15/7/18 : 15ème Dimanche Ordinaire B : pour Guyaux-Henquinbrant (F) ; Abbé Ladry (F)

Dimanche 22/7/18 : 16ème Dimanche Ordinaire B : Messe à 9h pour Guyaux-Henquinbrant (F) ; et l’Abbé Ladry (F)

Dimanche 29/7/18 : 17ème Dimanche Ordinaire B : pour Guyaux-Henquinbrant (F) ; Abbé Ladry (F)

BAPTEME : Notre communauté va s’agrandir grâce au baptême de :

WEST Aaron le dimanche 8 juillet 2018 à 15h00

VAN ELCHEN Célestine le dimanche 29 juillet 2018 à 15h00

AOUT

Dimanche 5/8/18 : 18ème Dimanche Ordinaire B : pour Guyaux-Henquinbrant (F) ; Abbé Ladry (F)

Dimanche 12/8/18 : 19ème Dimanche Ordinaire B : pour Wautelet Céline et Rosalie (F) ; Abbé Ladry (F)

Mercredi 15/8/18 : Assomption- Messe et Marche sainte Gertrude suivie de la procession

Dimanche 19/8/18: 20ème Dimanche Ordinaire B : pour Beguin Famille (F) ; Abbé Ladry (F)

Dimanche 26/8/18 : 21ème Dimanche Ordinaire B : pour Beguin Famille (F) ; Abbé Ladry (F)

BAPTEME : Notre communauté va s’agrandir grâce au baptême de :

COLLARD Candide le samedi 4 août 2018 à 15h00

AISEMONT

Paroisse Saint Joseph
Messe le Samedi à 17h00

JUILLET

Samedi 7/7/18 : 14ème Dimanche Ordinaire B : André Clause ; Beauloye Famille (F)

Samedi 14/7/18 : 15ème Dimanche Ordinaire B : pour Christelle Et Ernest Gillain ; Beauloye Famille (F)

Samedi 21/7/18 : 16ème Dimanche Ordinaire B : pour Willers Forier ; Hubert Nestor (F)

Samedi 28/7/18 : 17ème Dimanche Ordinaire B : Gérard Houlemont ; Dhuy Flore (F)

AOUT

Samedi 4/8/18 : 18ème Dimanche Ordinaire B

Samedi 11/8/18 : 19ème Dimanche Ordinaire B : pour Pascottini Noulard ; Dhuy Flore (F)

Samedi 18/8/18 : 20ème Dimanche Ordinaire B : pour Christelle Et Ernest Gillain ; Dhuy Flore (F)

Samedi 25/8/18 : 21ème Dimanche Ordinaire B : pour Thiry Mahudel ; Dhuy Flore (F)

MARIAGE : MICHIELS Yves et THEYS Magali s’uniront par les liens sacrés du mariage le samedi 4 août 2018 à 13h30 en notre paroisse. Nos félicitations et nos vœux de bonheur les accompagnent !

BAPTEME : Notre communauté va s’agrandir grâce au baptême de : WIAME Augustin le samedi 11 août 2018 à 15h00

VITRIVAL

Paroisse saint Pierre

Messe le samedi à 18h00


JUILLET

Samedi 30/6/18 : Attention pas de messe anticipée mais voir au dimanche 1er juillet. Dimanche 1/7/18 : 9h00 : Marche Saint Pierre

Lundi 2/7/18 : 9h00 : Messe pour les marcheurs défunts de Vitrival

Mardi 3/7/18 : 8h30 : Messe au Presbytère de Vitrival

Samedi 7/7/18 : 14ème Dimanche Ordinaire B Pour Emile Ombelet, Bertha Dupont, Richard Foulon

Lundi 9/7/18 : 8h30 : Messe au Presbytère de Vitrival

Mardi 10/7/18 : 8h30 : Messe au Presbytère de Vitrival

Samedi 14/7/18 : 15ème Dimanche Ordinaire B Pour les défunts Godart-Festraets

Lundi 16/7/18 : 8h30 : Messe au Presbytère de Vitrival

Mardi 17/7/18 : 8h30 : Messe au Presbytère de Vitrival

Samedi 21/7/18 : 16ème Dimanche Ordinaire B pour Abbé Paul Jacques (F)

Lundi 23/7/18 : 8h30 : Messe au Presbytère de Vitrival

Mardi 24/7/18 : 8h30 : Messe au Presbytère de Vitrival

Samedi 28/7/18 : 17ème Dimanche Ordinaire B pour Abbé Paul Jacques (F)

Lundi 30/7/18 : 8h30 : Messe au Presbytère de Vitrival

Mardi 31/7/18 : 8h30 : Messe au Presbytère de Vitrival

MARIAGE : NOTO Maxime et VANNIEUWENHOVEN Frédérique s’uniront par les liens sacrés du mariage le samedi 28 juillet 2018 à 12h00 en notre paroisse. Nos félicitations et nos vœux de bonheur les accompagnent !

AOUT

Samedi 4/8/18 : 18ème Dimanche Ordinaire B Pour Bernier Gérard ; pour Abbé Paul Jacques (F) ; Spineux Hervé et Jean Gadisseur

Lundi 6/8/18 : 8h30 : Messe au Presbytère de Vitrival

Mardi 7/8/18 : 8h30 : Messe au Presbytère de Vitrival

Samedi 11/8/18 : 19ème Dimanche Ordinaire B pour Abbé Paul Jacques (F) ; Dumont Manou et les défunts des familles Bouxin-Dumont

Lundi 13/8/18 : 8h30 : Messe au Presbytère de Vitrival Mardi 14/8/18 : 8h30 : Messe au Presbytère de Vitrival

Samedi 18/8/18 : 20ème Dimanche Ordinaire B pour Abbé Paul Jacques (F)

Lundi 20/8/18 : 8h30 : Messe au Presbytère de Vitrival

Mardi 21/8/18 : 8h30 : Messe au Presbytère de Vitrival

Samedi 25/8/18 : 21ème Dimanche Ordinaire B Pour les défunts Godart-Festraets

Lundi 27/8/18 : 8h30 : Messe au Presbytère de Vitrival

Mardi 28/8/18 : 8h30 : Messe au Presbytère de Vitrival

SART-EUSTACHE

Paroisse Sainte Croix

Messe le Dimanche à 09h00


JUILLET

Dimanche 1/7/18 : 13ème Dimanche Ordinaire B

Dimanche 8/7/18 : 14ème Dimanche Ordinaire B

Dimanche 15/7/18 : 15ème Dimanche Ordinaire B

Dimanche 22/7/18 : 16ème Dimanche Ordinaire B : Fête nationale messe à 9h, messe en l’église Sainte Croix de Sart Eustache, Te Deum à 9h30 suivi du verre d’amitié au local paroissial

Dimanche 29/7/18 : 17ème Dimanche Ordinaire B

BAPTEME : Notre communauté va s’agrandir grâce au baptême de : D’ORJO DE MARCHOVELETTE Auguste le dimanche 8 juillet 2018 à 14h00

AOUT

Dimanche 5/8/18 : 18ème Dimanche Ordinaire B

Dimanche 12/8/18 : 19ème Dimanche Ordinaire B messe à 9h30 suivie de la bénédiction des marcheurs et de la compagnie à 10h15.

15h - Procession religieuse en l’honneur de Saint Roch, escortée par la Marche.

Lundi 13/8 à 9h00 : Messe pour les défunts de la paroisse avec la participation des Marcheurs.

Dimanche 19/8/18 : 20ème Dimanche Ordinaire B

Dimanche 26/8/18 : 21ème Dimanche Ordinaire B

ANNONCES

VISITE DU PRETRE : Ceux qui souhaitent recevoir la Communion ou la visite du prêtre sont invités à prendre contact avec Monsieur le Curé : Père Auguste Roger AHOUA : ahouarogera@yahoo.fr 071729579 / 0492 605669

- La catéchèse sur nos paroisses

Chers paroissiens et paroissiennes, les inscriptions et le début de formation en catéchèse ont commencé. Il s’agit de préparation au mariage, au baptême, à la première communion, à la confirmation et à la profession de foi pour ceux qui finissent l’ancienne méthode.

Pour ce qui concerne le mariage, prière de s’inscrire 6 mois avant la célébration du mariage.

Pour ce qui est du baptême des enfants, il faut s’inscrire 3 mois avant la célébration du baptême auprès du Père Curé au 0492605669.

Veillez prendre contact avec votre curé et vos catéchistes.

Prochaines dates à retenir

- Les messes de semaine du mercredi se dérouleront au Presbytère de Fosses et de juillet à août à la chapelle Saint Roch à 18h30.

- Préparation au mariage : Les mercredis 11 et 18 juillet, 8 et 22 août à 19h00 : au presbytère de Fosses, 8 Place du Chapitre, 5070 Fosses.

- Renouvellement des abonnements de notre journal. URGENT.

- Voici l'adresse E-mail des paroisses de Fosses : psecteurdefosses@yahoo.fr pour ceux et celles qui souhaiteraient nous faire des suggestions ou propositions en vue d'améliorer ce qu'ils souhaitent.

- Les Festivités de l’été.

1 et 2 juillet : Procession Saint Pierre à Vitrival.

Dimanche 1/7/18 : 9h00 : Marche Saint Pierre.

Lundi 2/7/18 : 9h00 : Messe pour les marcheurs défunts de Vitrival Dimanche 22/7 : Fête nationale à 9h messe en l’église Sainte Croix de Sart Eustache.

Te Deum à 9h30, suivi du verre de l'amitié au local paroissial. Lundi 23/7 : Messe à 1 0h et fête à Haut-vent.

Dimanche 29/7: ENEO - à 12h. Journée Festive d’été au hall de Sport à Sart-St-Laurent.

Vendredi 10/ 8 : Fête de Saint Laurent à Sart-st-Laurent.

Messe à la chapelle du cimetière à 18h.

Dimanche 12/8 : Marche St Roch à Sart Eustache. Messe et Procession à 15h

Lundi 13/8 : 9h00 : Messe pour les défunts marcheurs à Sart Eustache.

Mercredi 15/8 et 16/8 : Fête de l’Assomption

Sortie de l’état Major de la marche de Le Roux

Mercredi 15/8 : Fête de l’Assomption : Messe à 9h à Sart St Laurent.

Procession et Marche Saint Laurent.

Messe à Névremont à 11h00

Samedi jusqu’au lundi 18/8, 19/8 et 20/8 : Marche Saint Barthélemy à Bambois.

Messe le 19/8 à 10h. Pas de messe le samedi soir.

Dimanche 19/8 : Commémoration du 104ème anniversaire des combats de la Sambre à la Belle Motte de 9h30 à 13h à Le Roux. Défilé militaire, discours, prises d’armes, parrainage des tombes.

Jeudi 30/8 : Préparation de la Saint Feuillen : Tous sont invités à 19h30 à la salle saint Martin à Place du Chapitre 9 à Fosses pour la préparation de la fête de notre saint Patron.

CALENDRIER : (Saints de chez nous) en bref

21 JUILLET : Fête nationale belge.

Nous incluons notre fête nationale parmi le calendrier des « Saints de chez nous ». Cette date ne commémore pas, comme on pourrait le croire, l’indépendance de la Belgique en 1830, mais la prestation de serment du roi Léopold Ier, qui fondait officiellement le royaume de Belgique, le 21 juillet 183 1. Notre pays a grand besoin de nos prières pour son unité et son avenir.

 

10 AOUT : saint Laurent.

Le patron du village de Sart-Saint-Laurent est né vers 210 à Huesca, en Espagne. Appelé à Rome par le pape, il montra une grande charité envers les pauvres à qui il distribua les biens de l’Eglise de Rome plutôt que de les remettre à l’empereur : celui-ci le condamna à être brûlé sur un gril : il mourut ainsi en 258.

16 AOUT : saint Roch.

Né à Montpellier vers 1340, Roch fit des études de médecine et partit en pèlerinage à Rome. En route, il se trouva dans une épidémie de peste à Plaisance et, en soignant les malades, il contracta la maladie. Il mourut en 1379 et son corps fut transporté à Venise. Une chapelle lui fut dédiée chez nous lors d’une épidémie de peste en 1635.

 

 

 

24 AOUT : saint Barthélemy.

Originaire de Cana en Galilée, Barthélemy fut un des douze apôtres de Jésus. Il subit un martyre particulièrement horrible : écorché vif, en Arménie en l’an 7 1. Une église financée par Mlle Adèle Jeanmart fut construite à Bambois en 1900 et elle la dédia à saint Barthélemy, du prénom de son père. Au hameau de Bambois et pour la Marche, il porte son nom wallon : Biètrumé.

A LA DECOUVERTE DU DIEU INATTENDU

De Marie-Noëlle Thabut (prêté par Suzanne Boccart et présenté par Jean Romain) Huit prophètes. (7- Osée) - sera présenté en 9 fois)

Chapitre 6. – Osée ou le Dieu des fiançailles.

Cent ans après Elie, voici un autre prophète, Osée : il est bien dans la ligne de ses

prédécesseurs, nourri de leur foi et, depuis Elie, il sait que la puissance de Dieu est faite de douceur. Il le sait si bien qu’il ira encore plus loin et sera le premier, dans l’histoire
biblique, à deviner que la grande aventure que Dieu propose à l’humanité ressemble à des fiançailles !

Cent ans après Elie, soit vers 750 avant J.C., le cadre, l’ambiance et les problèmes sont toujours les mêmes. Comme ses prédécesseurs, Osée aura à combattre le culte des idoles. Mais il est malheureux en ménage et c’est au creux de ses problèmes personnels qu’il fera un bond dans la découverte de Dieu.

Il a épousé une certaine Gomer, prêtresse et prostituée dans un temple de Baal ; car le culte de ce dieu de la fécondité comporte l’union sexuelle avec une femme attachée au temple : la « prostitution sacrée » (le Hieros Gamos du Da Vinci Code) ; elle a donné à Osée trois enfants mais continue ses pratiques : Osée a donc toujours su être un mari trompé. Mais Gomer ne ressemble-t-elle pas au peuple d’Israël ? Tiré de l’esclavage en Egypte au temps de Moïse, entré dans l’Alliance de Dieu qui l’accompagne sans cesse de son amour, lui aussi trahit son bienfaiteur : au contact des Cananéens qui adoraient les Baals, révérés comme maîtres de la vie, de l’amour, de la nature, de la fertilité, et les fêtes, l’ivresse, la prostitution allaient bon train ! La fidélité au Dieu unique paraissait donc bien austère ; et puis, pour obtenir de la pluie pour la terre ou la fécondité des troupeaux, deux sûretés valent mieux qu’une ! Les infidélités du peuple sont d’autant plus graves que l’abandon de l’Alliance s’accompagne toujours d’une dégringolade morale : chacun pour soi, égoïsme, injustice, violence... Toutes les infidélités, les idolâtries du peuple de Dieu ne ressemblent-elles pas à des adultères ? L’expérience conjugale d’Osée lui inspire donc des mots justes pour parler de Dieu : prostitution, adultère, débauche, souillure, trahison, tromperies, meurtres. Si bien que le livre tout entier ressemble à un acte d’accusation dressé par un mari trompé contre sa femme infidèle ; tantôt prêt à pardonner, à la séduire de nouveau, tantôt menaçant et prêt à la chasser définitivement.

Mais parce qu’Osée aimait vraiment Gomer, il a été capable de deviner jusqu’où va la pensée de Dieu : au-delà de la douleur et des menaces, il a su dire le pardon, la proposition de repartir à zéro, la fidélité indéfectible de Dieu. Osée, aimant son épouse, ne s’est pas lassé d’elle, quels que soient ses torts ; à plus forte raison, il sait que Dieu ne se lasse pas de son peuple. « Mon cœur est bouleversé en moi en même temps ma pitié s’est émue. Je ne donnerai pas cours à l’ardeur de ma colère, je ne viendrai pas détruire Ephraïm ; car je suis Dieu et non pas homme, au milieu de toi je suis saint » (Osée 11.8-9). Nouvelle trouvaille d’Osée : c’est la première fois dans la Bible que le mot « saint » est synonyme d’amour.

Un pas est donc franchi avec Osée dans la conception de l’Alliance : ce n’est plus seulement un contrat, fait d’engagement et de fidélité mutuelle ; elle devient un véritable lien d’amour. C’est beaucoup plus beau, mais c’est beaucoup plus grave ! Car l’infidélité à l’Alliance, surtout dans l’idolâtrie, n’est plus seulement un manquement à un contrat, c’est un véritable adultère !

Depuis le prophète Osée, le peuple élu a bien retenu la leçon ; c’est pour cela que le Cantique des Cantiques est un chant d’amour, lu par les Juifs du monde entier lors de la célébration de la Pâque, fête de l’Alliance avec Dieu qui attend de l’humanité tout entière qu’elle ose croire qu’il l’aime d’amour.

REFLEXIONS ET ACTIONS

LES 7 DONS DU SAINT ESPRIT PAR LE PAPE FRANCOIS

Nous entamons aujourd’hui un cycle de catéchèse sur les dons de l’Esprit-Saint. Vous savez que l’Esprit-Saint est l’âme, la sève vitale de l’Église et de tout chrétien : c’est l’amour de Dieu qui fait de notre cœur sa demeure en entrant en communion avec nous. L’Esprit-Saint est toujours avec nous, il est toujours en nous, dans notre cœur.

L’Esprit-Saint est « le don de Dieu » par excellence (cf. Jn 4,10), un cadeau de Dieu et, à son tour, il communique divers dons spirituels à celui qui l’accueille. L’Église en distingue sept : un nombre qui exprime symboliquement la plénitude, la complétude ; on les apprend lorsqu’on se prépare au sacrement de la Confirmation et on les invoque dans l’antique prière que l’on appelle « Séquence à l’Esprit-Saint » : sagesse, intelligence, conseil, force, science, piété et crainte de Dieu.

4 - Le don de Force

"Antidote à la paresse et au découragement"

Chers frères et sœurs, bonjour!

Dans les catéchèses précédentes, nous avons réfléchi aux trois premiers dons de l’Esprit-Saint : sagesse, intelligence et conseil. Aujourd’hui, pensons à ce que fait le Seigneur : il vient toujours nous soutenir dans notre faiblesse et il le fait par un don spécial : le don de force.

1. Il y a une parabole, racontée par Jésus, qui nous aide à saisir l’importance de ce don. Un semeur sort pour semer ; mais tout le grain qu’il jette ne porte pas toujours de fruit. Celui qui finit sur la route est mangé par les oiseaux ; celui qui tombe sur un terrain pierreux ou au milieu des ronces germe, mais il est rapidement desséché par le soleil ou étouffé par les épines. C’est seulement celui qui arrive sur la bonne terre qui peut pousser et porter du fruit (cf. Mc 4,3-9 ; Mt 13,3-9 ; Lc 8,4-8).

Comme Jésus lui-même l’explique à ses disciples, ce semeur représente le Père qui jette abondamment la semence de sa Parole. Mais la semence rencontre souvent l’aridité de notre cœur et, lorsqu’elle est accueillie, elle risque de rester stérile. Avec le don de force, en revanche, l’Esprit-Saint libère le terrain de notre cœur, le libère de la torpeur, des incertitudes et de toutes les craintes qui peuvent le freiner, de sorte que la Parole du Seigneur soit mise en pratique de façon authentique et joyeuse. C’est une véritable aide, ce don de force, il nous donne la force, il nous libère aussi de beaucoup de freins.

2. Il y a aussi des moments difficiles et des situations extrêmes dans lesquels le don de force se manifeste d’une manière extraordinaire, exemplaire. C’est le cas des personnes qui doivent affronter des expériences particulièrement dures et douloureuses, qui impliquent leur vie et celle de leurs proches. L’Église resplendit du témoignage de tous ces frères et sœurs qui n’ont pas hésité à donner leur vie pour rester fidèles au Seigneur et à son Évangile.

Aujourd’hui aussi, dans bien des parties du monde, il ne manque pas de chrétiens qui continuent de célébrer leur foi et d’en témoigner avec une conviction et une sérénité profondes, et qui résistent même lorsqu’ils savent que cela peut coûter un prix plus élevé.

Nous aussi, nous tous, nous connaissons des personnes qui ont vécu des situations difficiles, beaucoup de souffrance. Mais pensons à ces hommes, à ces femmes qui mènent une vie difficile, qui luttent pour faire vivre leur famille, éduquer leurs enfants : ils font tout cela parce que l’Esprit de force les aide. Tous ces hommes et ces femmes – nous ne savons pas leur nom – qui honorent notre peuple, qui honorent notre Église parce qu’ils sont forts : forts pour mener leur vie, leur famille, leur travail, pour vivre leur foi. Ces frères et sœurs sont des saints, des saints au quotidien, des saints cachés parmi nous : ils ont précisément le don de force pour accomplir leur devoir en tant que personnes, leur devoir de pères, de mères, de frères, de sœurs, de citoyens. Ils sont très nombreux.

Remercions le Seigneur pour ces chrétiens dont la sainteté est cachée : c’est l’Esprit-Saint qui est en eux et qui les pousse. Cela nous fera du bien de penser à ces personnes. S’ils arrivent à faire tout cela, s’ils y arrivent, pourquoi pas moi ? Et cela nous fera aussi du bien de demander à l’Esprit-Saint le don de force.

Il ne faut pas penser que le don de force n’est nécessaire que dans certaines occasions ou situations particulières. Ce don doit constituer la note de fond de notre être de chrétien, dans l’ordinaire de notre vie quotidienne. Comme je l’ai dit, nous devons être forts tous les jours de notre vie, nous avons besoin de cette force pour mener notre vie, notre famille, pour vivre notre foi.

L’apôtre Paul a dit une phrase qui nous fera du bien : « Je puis tout en celui qui me rend fort » (Ph 4,13). Lorsque nous affrontons la vie ordinaire, lorsque surgissent des difficultés, souvenons-nous en : « Je puis tout en celui qui me rend fort ». Le Seigneur donne toujours la force, il ne nous en prive pas. Le Seigneur ne nous éprouve pas plus que ce nous pouvons le supporter. Il est toujours avec nous. « Je puis tout en celui qui me rend fort ».

Chers amis, nous pouvons parfois être tentés de nous laisser prendre par la paresse, ou pire, par le découragement, surtout face aux fatigues et aux épreuves de la vie. Dans ces cas-là, ne perdons pas courage, mais invoquons l’Esprit-Saint, pour qu’avec le don de force il puisse soulager notre cœur et communiquer à notre vie à la suite de Jésus une force et un enthousiasme nouveaux. Merci !

(À suivre)

Philippe Piéfort, le sculpteur de la toute première statue de 93 cm de haut ainsi que de l'originale de 30 cm. Des copies de la statuette de saint Feuillen sont actuellement en vente au prix de 60 euros. Les amateurs peuvent les trouver au syndicat d'initiative, au centre ReGare, à l’Abbaye de Maredsous ou chez un confrère notamment. Haute de 30 centimètres, la copie respecte le poids, la texture, la couleur de l'original Les tee-shirts à l’effigie de la confrérie sont aussi en vente au presbytère au prix de 20 euros.

 

Les professions de foi dans le secteur

La profession de foi est un moment important dans la vie d’un enfant qui se trouve au seuil de l’adolescence. Elle est la fin d’un temps. Le jeune quitte l’enfance et entre en adolescence, cela concerne sa vie dans toutes ses dimensions, y compris dans sa dimension spirituelle et religieuse. La profession de foi n'est pas un sacrement, mais une étape plus personnelle. L'enfant réaffirme son statut de chrétien et renouvelle les engagements de son baptême pris à sa place par ses parents, parrain et marraine. Avec le beau temps, les enfants de nos cités ont fait leur profession de foi.

Pour Aisemont, c’est LESCART Théo qui s’est présenté le dimanche 29 avril dans sa paroisse.

Pour Fosses, Bambois et Sart-St-Laurent : La célébration s’est déroulée le dimanche 13 mai avec : BEAUJEAN Sarah, BISTON Xavier, DAWAGNE Antoine, DE GROOTE Florent, DEMOL Séverine, DUBOIS Juliana, DUBOIS Laurent, DUBOIS Céleste, DUVAL Eléanor, KALISA Nathan, LIBERT Chiara, LEMIERE Florian, PAIDAVEINE Léonie, PREUD’HOMME Ugo, VAN DEN BERGHE Louis, VANDENBOSSCHE Alexandre, VAN DE VYVER Alyssia, VAN HAL Evan.

Pour le Roux : C’est le 13 mai, avec GERARD Dorian, PIRAUX Clément, LAMBOTTE Clémence, MELOTTE Gwénaëlle, DEBELLE Juliette, COLLIGNON Mathys, ROUSSEAUX Corentin, TAHIR Noé, DE-BUCA Thallia, DEBRULLE Laure, SGORBI Giulia.

Pour Vitrival : le dimanche 6 mai : Germain TITEUX, Délia PERRON, Mazarine DUJEU et Elisabeth DEFOIN.

Et voici le temps des Vacances.

Ah ! Les vacances, le temps où l’on prend son temps, où le stress s’évanouit... Et pourtant, la prière est souvent bousculée, voire en congé ! Pour ceux qui restent chez
eux, ce n’est pas plus facile, la vie de paroisse étant le plus souvent en sommeil. Or, Dieu ne prend pas de vacances et ne demande qu’à nous accompagner, du
transat aux sommets. Pour Jacques Isart, accompagnateur d’une école à Paris, et père de famille, un secret pour rester à flot : « Il faut anticiper, réfléchir avant de partir :
de quoi vais-je avoir besoin pour prier ? Icône, Bible, Magnificat... Mais aussi : comment vais-je organiser mon temps pour garder le cap ? »Le temps des vacances est celui des découvertes et, dans des pays comme le nôtre, celles des trésors de notre foi et de notre tradition chrétienne. On peut visiter une cathédrale ou une abbaye en touriste; le chrétien sait qu’il y est chez lui à un autre titre, et, qu’au-delà de la curiosité ou même de l’intérêt esthétique, le lieu est habité par Quelqu’un qui se révèle à travers des pierres ou des vitraux qui appartiennent au langage de sa foi. Visiter une église dans cette intention devient un pèlerinage, une écoute de la parole de Dieu. Tout un programme de formation chrétienne est ici parfaitement compatible avec d’excellentes vacances.

La communication pendant les vacances ? Parlons-en ! La période des vacances paraît, à première vue, une période idyllique pour la communication dans le couple. Quand on n’est plus stressé, quand on a du temps devant soi, quand on partage la découverte de beaux paysages, quand on a l’esprit plus libre, moins encombré des préoccupations du quotidien, il semble que toutes les conditions soient réunies pour de véritables retrouvailles, et de l’amour, et de la communication. Et c’est vrai que certains couples, à leur retour, confient qu’ils ont connu des moments délicieux

Et pour nous aider, suivent quelques textes de prières :

Dieu et les estivants

Je regarde mes fils en vacances, dit Dieu, parce que c'est moi qui les ai créés à mon image. Et même quand ils se reposent, ils sont à ma ressemblance.

Moi aussi après la Création, j'ai pris loisir de regarder mon œuvre et je me suis reposé. Je suis pour le repos, dit Dieu. Bien entendu le repos après le travail dont j'ai donné l'exemple. Et mon fils Jésus, au temps où il maniait la varlope à Nazareth, vous croyez qu'il ne se reposait pas avec joie ?

C'est pourquoi j'aime que vous soyez en vacances.

Mais quand je vous vois incapables de rester en place, dit Dieu, à tourner et à tournoyer comme des fourmis en déroute, je me dis que vos vacances, au fond, ce n'est pas du repos. Cette agitation c'est même un piège du malin qui vous empêche de penser à vous et aux autres et à Moi qui suis votre Père du ciel.

Je regarde mes fils en vacances, dit Dieu, et je ne trouve pas qu'ils aient tellement l'air d'être en vacances. Mais je ne trouve pas non plus qu'ils aient tellement l'air d'être mes fils. Sur les plages qui sont si belles et si bonnes, je le sais bien, moi, qui les ai faites, ils sont là étendus. Et malgré la clarté de mon soleil, ce n'est pas un joyeux tableau. Ils me font penser à ces pauvres gens dont mon Fils a eu pitié autrefois, comme en Palestine, las et prostrés comme un troupeau abandonné.

Je n'ai rien contre les corps bronzés et les bains de soleil, dit Dieu, le soleil, je l'ai créé moi-même. Et l'homme et aussi la femme, je les ai vus, au printemps du monde, au temps de leur innocence, aller et venir sur ma terre, où ils étaient nés. Et ça ne m'offusquait pas. Mais ce que je n'aime pas dans ces multitudes, c'est qu'elles s'ennuient et qu'elles ont l'esprit vide. On dirait que les âmes sont parties en vacances, abandonnant le corps sur le sable comme des poissons échoués.

Et ça, dit Dieu, ça ne me plaît pas. Boire, manger, dormir, se multiplier, dit Dieu, je n'en demande pas plus aux animaux que j'ai créés. Mais pour l'homme qui est mon fils, j'ai rêvé quelque chose de plus. Même et surtout quand il est en vacances.

Michel Quoist

Le repos

« J'aime le repos, dit Dieu.

Vous vous faites mourir à travailler.

Vous faites du sur temps pour prendre des vacances, vous vous agitez, vous ruinez vos santés. Vous vous surmenez à travailler trente-cinq heures- quarante heures par semaine quand vos pères tenaient mieux le coup à soixante heures.

Vous vous dépensez tant pour un surplus d'argent et de confort.

Vous vous tuez pour des babioles. Dites-moi donc ce qui vous prend !

Moi, j'aime le repos, dit Dieu.

Je n'aime pas le paresseux. Je le trouve simplement égoïste car il vit aux dépens des autres. Moi, j'aime le repos quand il vient après un grand effort et une tension forte de tout l'être.

J'aime les soirs tranquilles après les journées dures. J’aime les dimanches épanouis après les six jours fébriles. J'aime les vacances après les saisons d'ouvrage. J'aime la retraite quand la carrière est terminée.

J'aime le sommeil de l'enfant épuisé par ses courses folles. J'aime le repos, dit Dieu. C'est ça qui refait les hommes. Le travail, c'est leur devoir, leur défi.

Leur effort pour donner du pain et vaincre les obstacles. Je bénis le travail.

Mais à vous voir si nerveux, si tendus, je ne comprends pas toujours quelle mouche vous a piqués. Vous oubliez de rire, d'aimer, de chanter. Vous ne vous entendez plus à force de crier.

Arrêtez donc un peu. Prenez le temps de perdre votre temps.

Prenez le temps de prier. Changer de rythme, changez de cœur. J'aime le repos, dit Dieu. Et au seuil du bel été, je vous le dis à l'oreille quand vous vous détendez dans la paix du monde, je suis là près de vous

Et je me repose avec vous »

André Beauchamp (théologien québécois)

Bonnes vacances !

Allez, faites de vos vacances la béatitude de la paix ! Soyez des promeneurs d'infini. Baladez votre âme au grand soleil d'été

Et que votre corps chante par tous ses pores ! Baladez votre corps sur les sommets des montagnes. Et que votre âme exulte de la joie de vivre !

Régalez-vous d'azur et de mer, attardez-vous à ces heures bénies du soir, quand le grand crépuscule des jours de solstice n'en finit plus de s'étirer avant la nuit étoilée.

Laissez-vous bercer par la lumière qui se fait câline sur les prés d'herbe tendre,

Lumière rasante à fixer comme la vague qui vient et revient se tapir sur le sable de la plage... Allez, faites de vos rencontres avec les villes des fiançailles de joie dont les lendemains seront un mariage de souvenirs.

Mettez votre âme au large en d'autres jardins que ceux de vos résidences secondaires. Faites de vos voyages une célébration de la terre entière.

Embrassez le ciel pour mieux saisir la terre. Humez les parfums d'horizon.

Vivez l'amitié avec tout et tous, le monde et vous.

Pierre Talec

Prière pour le temps des vacances

Merci, Seigneur de me donner la joie d’être en vacances. Donne au moins quelques miettes de cette joie à ceux qui ne peuvent en prendre parce qu’ils sont malades, handicapés, ou trop pauvres ou trop occupés...

Donne-moi la grâce de porter, partout où je passe, le souffle léger de ta paix comme la brise du soir qui vient de la mer et qui nous repose de la chaleur des jours.

Donne-moi la grâce d’apporter, partout où je passe, un brin d’amitié, comme un brin de muguet, un sourire au passant inconnu, un regard à celui qui est tout seul et qui attend...

Donne-moi la grâce de savoir redécouvrir ceux qui vivent à mes côtés et que je ne sais plus voir parce qu’ils font « partie des meubles » ! Que je sache les regarder avec émerveillement parce que toi tu les aimes et qu’ils sont tes enfants.

Donne-moi la grâce d’être serviable et chaleureux pour mes voisins de quartier ou de camping, et que mon « bonjour » ne soit pas une parole distraite, mais le souhait véritable d’une bonne journée si possible remplie de toi, mon ami, mon Seigneur, qui es toujours auprès de moi-même lorsque je l’oublie parce que toi tu ne peux pas cesser un moment de m’aimer au cœur même de la liberté, au cœur de ce temps de vacances qui devrait être rempli de toi.

Prier avec Marie

O Marie, notre Mère, garde nous près de ton Fils, guide nos pas vers lui à travers ce temps de vacances.

Mets en nos cœurs le désir de L’AIMER.

Mets en nos cœurs le désir de LE SUIVRE.

Mets en nos cœurs le désir de LE FAIRE AIMER.

Et puisqu’Il précède nos pas sur nos routes humaines, apprends-nous à le reconnaître, dans nos maisons et nos quartiers, sur nos plages et au cœur des montagnes, dans le désert ou au milieu de la foule.

APPRENDS-NOUS À LE RECONNAITRE POUR L’AIMER.

Apprends-nous à le rencontrer dans l’étranger ou le rejeté, dans celui qui passe et celui qui s’arrête, dans la vie de mon conjoint ou de mes enfants.

APPRENDS-NOUS À LE RENCONTRER POUR LE SUIVRE.

Apprends-nous à le contempler, dans les paysages ou les monuments, dans le silence ou dans l’action de grâce de l’Eglise, dans le Pain de Vie et l’amitié partagée.

APPRENDS-NOUS À LE CONTEMPLER POUR LE FAIRE AIMER.

O Marie, notre Mère, prie pour nous aujourd’hui, Toi qui nous gardes près de ton Fils,

Toi qui guides nos pas vers lui à travers ce temps de vacances.

Xavier Cormary

Je vais prendre le temps...

Je vais prendre le temps de poser mon regard sur les choses de tous les jours et les voir autrement. Ces choses que chaque matin je croise sans voir. Toutes ces choses familières que je côtoie à longueur de jour, de mois, d’année...

Je vais prendre le temps de voir l’étrangeté des arbres, ceux de mon jardin, ceux du parc voisin qui, le crépuscule venu, bruissent de mystère...

Je vais prendre le temps de poser mon regard sur les êtres que j’aime, de regarder autrement les miens, celles et ceux qui me sont le plus proches et que, parfois, je ne vois même plus, je n’entends plus. Tant de souci de mes affaires, de mon travail parasite mon cœur et mon corps...

Oui je vais prendre le temps de les découvrir, de me laisser surprendre encore et toujours par ceux que j’aime... Oui je vais prendre le temps de Te rencontrer aussi, Toi mon Dieu, au-delà des mots, des formules et des habitudes... Oui je vais aller à Ta rencontre comme au désert et Tu me surprendras mon Dieu... Oui je vais prendre le temps de Te rencontrer autrement.

On peut retrouver ses soucis au bout du monde et les perdre au pas de sa porte. Les vacances, c’est laisser sa terre en jachère, en repos, pour se préparer aux grands labours d’automne. Ainsi soit-il.

Père Robert Riber (1935-2013)

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

VISITE DU PRETRE : Ceux qui souhaitent recevoir la Communion ou la visite du prêtre sont invités à prendre contact avec Monsieur le Curé : Père Auguste Roger AHOUA : ahouarogera@yahoo.fr 071729579 / 0492 605669

Voici l'adresse E-mail des paroisses de Fosses : psecteurdefosses@yahoo.fr pour ceux et celles qui souhaiteraient nous faire des suggestions ou propositions en vue d'améliorer ce qu'ils souhaitent.

DEMANDE DE MESSES : Les personnes qui souhaitent demander des messes sont invitées à remettre le formulaire adéquat dûment complété à Monsieur le Curé/Vicaire ou aux personnes dévolues à cet effet au plus tard le 15 du mois pour que les intentions de messes puissent figurer dans notre bulletin paroissial

« Echos de nos paroisses »

D’autre part, il est aussi possible de faire un virement sur le Compte Messes Secteur de Fosses BE29 3631 5011 9664 en indiquant clairement en communication le nom de la paroisse et l’intention pour laquelle la messe est demandée. (Défunts ou autres)

 

Qui contacter dans nos paroisses ?

Abbé Roger AHOUA(Vice doyen) Place du Chapitre, 8  5070 Fosses tél :  tél : 071/72.95.79  email  ahouarogera@yahoo.fr

Abbé Cyrille ZAGADO (vicaire)   rue de la Station, 39 5070 Aisemont  tél : 071/71.15.71  email  zbcyril@yahoo.fr

Abbé René FORTHOMME  Place de Brogne, 2 5640 Saint-Gérard  tél : 071/79.90.35  e-mail rene.forthomme@skynet.be

Abbé Noël SAINT HUBERT Place de Vitrival, 1  5070 Vitrival  tél : 071/71.17.67 e-mail noel.hubert@skynet.be

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Gardes médicales : Depuis le 1er décembre 2013, un nouveau numéro unique pour les urgences

071/204 911

Un poste médical de garde est ouvert sur rendez-vous à la rue de Stierlinsart, 39, 5070 à Bambois. Il est ouvert la nuit de 21h à 8h, les week-ends et les jours fériés de 8h à 21h. Pour les urgences, comme un accident il faut toujours composer le 112.

Gardes Pharmacies

Uniformisation des horaires de garde des pharmacies. A partir du 1er janvier 2015, les horaires et l'affichage des services de garde seront harmonisés à travers tout le pays. L'affichage des gardes se fera de manière uniforme et centralisée sur le site Web www.pharmacie.be. Entre 22 heures et 9 heures du matin, les patients devront obligatoirement s'adresser à un call center national (0903/99.000) pour connaître la pharmacie de garde la plus proche de leur domicile (le numéro sera affiché sur le site pharmacie.be, entre 22H00 et 9H00.

Pharmacie de garde (à partir du 01/01/2015) Voir www.pharmacie.be ou tel au 0903/99.000

Editeur responsable : Père AHOUA Miessan Auguste Roger

Place du Chapitre 8, 5070 Fosses. Tél. 071/72 95 79

Abonnement : « Echos de nos paroisses »

Soit par abonnement poste : une participation aux frais (papier, timbres, secrétariat) de 12€ par année, est verser au compte BE20 0682 5209 6256

Soit par email : vous pouvez en faire la demande à l’adresse suivante : echodesparoisses@gmail.com

 

 

N° 52 septembre2018

« L’évêque m’a proposé de devenir curé des paroisses du secteur de Fosses-la-Ville. »

Le 23 mai dernier, j’étais à Beauraing pour participer à la réunion du Conseil presbytéral dont je suis le secrétaire. C’est à cette occasion qu’au cours du repas, il m’a été proposé de devenir curé des paroisses du secteur de Fosses-la-

Ville. Vous le savez, ma famille et moi sommes originaires de Fosses, et tenant compte de la tradition qui veut qu’aucun prêtre ne soit nommé dans son lieu d’origine, ma première réaction a été de rétorquer tout étonné : « Mais c’est chez moi ! ». Néanmoins, j’ai répondu que j’étais ouvert à cette proposition si elle était maintenue. C’est ainsi que, toute règle ayant ses exceptions, c’est à ce poste que j’ai été nommé début juin par notre évêque. C’est ainsi qu’après avoir quitté Fosses au début de la vie adulte, j’y reviens pour être votre curé.

Cette nouvelle mission est une grande joie pour moi. Je retrouve des lieux que j’aime tout particulièrement, dont je connais l’histoire et les traditions, et où est née ma vocation de prêtre. Le 6 mai dernier, j’avais eu l’occasion d’admirer les travaux effectués à la collégiale Saint-Feuillen en visitant le chantier, sans me douter que j’allais un jour habiter place du Chapitre !

Notre évêque me demande également de reprendre des études en vue de l’obtention d’une licence en théologie de l’art sacré. Le but est de pouvoir à l’avenir travailler sur la protection du patrimoine religieux et la promotion de l’art sacré dans notre diocèse. Pour cela, je me rendrai régulièrement à Paris pour suivre des cours. Ces études me prendront du temps: il y aura des travaux à rédiger et des matières à travailler ou à étudier. Je vais donc devoir jongler un peu, entre ma mission de curé et mon rôle d’étudiant. Heureusement, je sais que je peux compter sur l’abbé Cyrille, vicaire du secteur de Fosses, pour m’aider dans ma mission, ainsi que sur l’abbé Moïse qui est nommé lui aussi vicaire de notre secteur et que j’accueille avec joie. Je sais que je peux m’appuyer aussi sur des confrères prêtres qui, malgré un âge où ils mériteraient de se reposer, continuent à donner des coups de mains bien utiles et précieux. Je sais que je peux également m’appuyer sur bien des personnes qui sont impliquées ici où là dans la vie de nos paroisses.

Au fil du temps et des rencontres, nous apprendrons à mieux nous connaître. Comme curé, je viens vous aider à vivre cette bonne nouvelle que saint Feuillen a annoncée dans nos régions au péril de sa vie. Cette bonne nouvelle, c’est l’amour de Dieu révélé en Jésus-Christ.

Pour terminer, je tiens à souligner le travail accompli ces dernières années par l’abbé Roger Ahoua. Je l’en remercie vivement, et je l’assure de notre prière pour sa nouvelle mission de doyen de Neufchâteau. Déjà, je l’invite à venir vivre avec nous la Saint-Feuillen 2019.

Abbé Fabian MATHOT

Au revoir et merci...

Bien chers sœurs et frères, il y a de cela trois ans que je quittais Mettet, Biesme, Devant les Bois, Pontaury et le Planois pour me retrouver au pays de Feuillen avec les paroisses de Fosses, Sart Saint Laurent, Le Roux, Aisemont, Bambois puis Vitrival et Sart Eustache, dans les circonstances que vous connaissez.

Une fois encore, après avoir fait ce que j’ai pu dans la joie et la fraternité, notre Evêque, Monseigneur Rémy VANCOTTEM, en la fête de la visitation de la Vierge Marie, le jeudi 31 mai 2018, a porté à ma connaissance, ma nomination comme Doyen-Curé de Neufchâteau dans la Province du Luxembourg. Que le nom du Seigneur soit béni pour cette nouvelle charge pastorale.

Je porte donc à votre connaissance que je ne serai plus avec vous à la rentrée pastorale prochaine 2018-2019 et prendrai définitivement congé de vous au plus tard le 30 août 2018.

Du fond du cœur, je viens par cette présente, dire merci à chacun et à chacune d’entre vous pour la collaboration et pour ce que j’ai vécu avec vous. Les montagnes ne se croisant pas mais pas les hommes, je me ferai l’obligation de passer vous saluer quand cela sera possible.

Pour ceux qui le souhaitent, vous êtes aussi les bienvenus à Neufchâteau. Que Dieu vous bénisse ainsi que votre famille.

Au revoir...

AHOUA Miessan Auguste Roger, Votre autre frère et ami

Place du Château, 1

6840 Neufchâteau

Tél. : 061 31 32 82

GSM : 0492 605669
E-mail : ahouarogera@
yahoo.fr

Philippe Piéfort, le sculpteur de la toute première statue de 93 cm de haut ainsi que de l'originale de 30 cm. Des copies de la statuette de saint Feuillen sont actuellement en vente au prix de 60 euros. Les amateurs peuvent les trouver au syndicat d'initiative, au centre ReGare, à l’Abbaye de Maredsous ou chez un membre de la confrérie. Haute de 30 centimètres, la copie respecte le poids, la texture, la couleur de l'originale. Plus de 250 exemplaires ont déjà été produits. Les tee-shirts à l’effigie de la confrérie sont aussi en vente au presbytère au prix de 20 euros

FOSSES-LA-VILLE

Chapelle Notre Dame de Beauraing à Nèvremont
Messe le Dimanche à 11h00

Les messes de semaine se font au presbytère.

Les messes du dimanche sont à 11h à la chapelle de Névremont.

Samedi 1er/9/18 : 13h30: Messe à la Résidence Dejaifve

Dimanche 2/9/18 : 22ème Dimanche ordinaire B. messe pour Annick Germaux (Anniversaire) Michel François et André Germaux

Mercredi 5/9/18 : 18h30

Samedi 8/9/18 : 13h30: Messe à la Résidence Dejaifve

Dimanche 9/9/18 : 23ème Dimanche ordinaire B messe pour Léopold, Léonie, Marie Romain et François Guillaume

Mercredi 12/9/18 : 18h30 : Messe pour Famille Bodart-Boulanger

Samedi 15/9/18 : 13h30 : Messe à la Résidence Dejaifve

Dimanche 16/9/18 : 24ème Dimanche ordinaire B messe pour Famille Dumont-Bassine

Mercredi 19/9/18 : 18h30 : Messe Pol Noël, Pierre Lejeune et les défunts des familles.

Samedi 22/9/18 : 13h30 : Messe à la Résidence Dejaifve

Dimanche 23/9/18 : 25ème Dimanche ordinaire B messe pour Mr et Mde Wiame Jacquemin à 9h00 – Messe de la marche St Remy à Nèvremont

Attention pas de messe à 11h

Mercredi 26/9/18 : 18h30 : Messe

Samedi 29/9/18 : 13h30 : Messe à la Résidence Dejaifve.

Dimanche 30/9/18 : 26ème Dimanche ordinaire B

Bambois

Paroisse Saint Barthélémy

Messe le Samedi à 18h00

Samedi 01 /9/18 : 22ème Dimanche ordinaire B messe pour les Familles Debehogne- Motte-Frère- Seutin

Samedi 8/9/18 : 23ème Dimanche ordinaire B messe pour Henri Guillaume et Jean Boccart

Samedi 15/9/18 : 24ème Dimanche ordinaire B

Samedi 22/9/18 : 25ème Dimanche ordinaire B messe pour Mathot Lucien ; Jeannine Samson Messe d’accueil de notre nouveau curé Fabian MATHOT et du vicaire Moïse KARIM par l’ensemble des paroisses du secteur de Fosses-la-Ville.

Samedi 29/9/18 : 26ème Dimanche ordinaire B

MARIAGE : 15/9/18 à 1 1h30, de BAVAY Laura et DESMET Adrien par l’abbé Michel Vannoorenberghe

Et BENEDICTION : 15/9/18 à 13h00 d’Alain et de Coralie.

Nos félicitations et nos vœux de bonheur les accompagnent !

DECES : Ils nous ont quittés pour rejoindre la maison du Père.

Le 30/6/18 : Marc Defleur Le 5/7/18 : Quarrez Annie

SART-SAINT-LAURENT

Paroisse Saint Laurent

Messe le Dimanche à 9h00

Dimanche 2/9/18 : 22ème Dimanche ordinaire B : messe pour Olivier Ancion

Jeudi 6/9/18 : 9h00 : Messe

Dimanche 9/9/18 : 23ème Dimanche ordinaire B : Messe pour Paulette Baj art

Jeudi 13/9/18 : 9h00 : Messe

Dimanche 16/9/18 : 24ème Dimanche ordinaire B

Jeudi 20/9/18 : 9h00 : Messe

Dimanche 23/9/18 : 25ème Dimanche ordinaire B :

Jeudi 27/9/18 : 9h00 : Messe

Dimanche 30/9/18 : 26ème Dimanche ordinaire B : Messe pour Olivier Ancion

LE ROUX

Paroisse Sainte Gertrude
Messe le Dimanche à 10h00

Dimanche 2/9/18 : 22ème Dimanche Ordinaire B : Messe pour Servais Famille (F) ; Abbé Ladry (F)

Dimanche 9/9/18 : 23ème Dimanche Ordinaire B : Messe pour Servais Famille (F) ; Abbé Ladry (F)

Dimanche 16/9/18 : 24ème Dimanche Ordinaire B Messe pour Hannay (F) ; Abbé Ladry (F)

Dimanche 23/9/18 : 25ème Dimanche Ordinaire B : Messe pour Piret François et Laret Thérèse (F) ; Abbé Ladry (F)

Dimanche 30/6/18 : 26ème Dimanche Ordinaire B : Messe pour Piret François et Laret Thérèse (F) ; Abbé Ladry (F)

BAPTÊME : 2/9/18 à 14h00 – de PETIT Charlyse

MARIAGE : 15/9/18 à 11h00 : Bénédiction d’Alain et Lola suivie du baptême de Lola Nos félicitations et nos vœux de bonheur les accompagnent !

AISEMONT

Paroisse Saint Joseph
Messe le Samedi à 17h00

Samedi 1ER/9/18 : 22ème Dimanche Ordinaire B

Samedi 8/9/18 : 23ème Dimanche Ordinaire B messe pour Christelle et Ernest Gillain ; Dhuy Flore (F)

Samedi 15/9/18 : 24ème Dimanche Ordinaire B messe pour Lefèvre Sevrin ; Dhuy Marie (F)

Samedi 22/9/18 : 25ème Dimanche Ordinaire B Pas de messe à Aisemont mais voir messe commune à Bambois pour l’accueil de notre nouveau curé

Fabian MATHOT et son vicaire Moïse KARIM

Samedi 29/9/18 : 26ème Dimanche Ordinaire B messe pour André Clause ; Léopold Gilson (F)

Dimanche 30/9/18 : CONFIRMATION à 16h avec Mgr Warin

BAPTÊME :

Le 8/9/18 : à 15h de Nicolas MARON Le 9/9/18 : à 12h00 – d’Hugo DAVID

DECES : Ils nous ont quittés pour rejoindre la maison du Père. Le 6/7/18 : Claude Lambiotte

Le 17/7/18 : Leys Daniel

VITRIVAL

Paroisse saint Pierre

Messe le samedi à 18h00

Samedi 1ER /9/18 : 22ème Dimanche Ordinaire B messe pour les défunts Godart-Festraets

Lundi 3/9/18 : 8h30 : Messe au Presbytère de Vitrival

Mardi 4/9/18 : 8h30 : Messe au Presbytère de Vitrival

Samedi 8/9/18 : 23ème Dimanche Ordinaire B messe pour Henry-Philippe Maudoux

Lundi 10/9/18 : 8h30 : Messe au Presbytère de Vitrival

Mardi 11/9/18 : 8h30 : Messe au Presbytère de Vitrival

Samedi 15/9/18 : 24ème Dimanche Ordinaire B messe pour Abbé Paul Jacques (F)

Lundi 17/9/18 : 8h30 : Messe au Presbytère de Vitrival

Mardi 18/9/18 : 8h30 : Messe au Presbytère de Vitrival

Samedi 22/9/18 : 25ème Dimanche Ordinaire B pas de messe à Vitrival mais voir messe commune à Bambois pour l’accueil de notre nouveau curé Fabian MATHOT

et son vicaire Moïse KARIM

Lundi 23/9/18 : 8h30 : Messe au Presbytère de Vitrival

Mardi 24/9/18 : 8h30 : Messe au Presbytère de Vitrival

Samedi 29/9/18 : 26ème Dimanche Ordinaire B messe pour Abbé Paul Jacques (F) Spineux Hervé et Famille Gadisseur

BAPTÊMES : 1er/9/18 à 16h00 - Baptême de LAMBIOTTE Elise par l’abbé Noël St Hubert

MARIAGE : 29/9/18 à 15h00 de POLIDOR Nicolas et CORIGNAUX Stéphanie. Nos félicitations et nos vœux de bonheur les accompagnent !

SART-EUSTACHE

Paroisse Sainte Croix

Messe le Dimanche à 09h00

Dimanche 2/9/18 : 22ème Dimanche Ordinaire B Messe

Dimanche 9/9/18 : 23ème Dimanche Ordinaire B :

Dimanche 16/9/18 : 24ème Dimanche Ordinaire B Messe

Dimanche 23/9/18 : 25ème Dimanche Ordinaire B Messe

Dimanche 30/9/18 : 26ème Dimanche Ordinaire B messe

BAPTÊMES : 15/9/18 : à 12h30 : Baptême de SCHEIDER Simon par l’abbé Hoszan François.

ANNONCES

VISITE DU PRETRE : Ceux qui souhaitent recevoir la Communion ou la visite du prêtre sont invités à prendre contact avec monsieur le Curé.

- La catéchèse sur nos paroisses

Chers paroissiens et paroissiennes, les inscriptions et le début de formation en catéchèse ont commencé. Il s’agit de préparation au mariage, au baptême, à la première communion, à la confirmation et à la profession de foi pour ceux qui finissent l’ancienne méthode.

Pour ce qui concerne le mariage, prière de s’inscrire 6 mois avant la célébration du mariage.

Pour ce qui est du baptême des enfants, il faut s’inscrire 3 mois avant la célébration du baptême auprès de monsieur le curé

Veillez prendre contact avec votre curé et vos catéchistes.

Prochaines dates à retenir

- Les messes de semaine du mercredi se dérouleront au Presbytère de Fosses à 18h30. - Samedi 15/9/18 : à 10h00- Réunion de l’équipe « chants » au presbytère de Fosses.

- Dimanche 23/9/18 : Marche St Remy à Nèvremont

Messe à 9h00 à la chapelle de Névremont. Attention pas de messe à 11h.

- Lundi 17/9/18 : 20h00 - Réunion de préparation catéchétique

- Samedi 22/9/18 : Messe d’accueil de notre nouveau curé : Mr l’abbé Fabian Mathot et du vicaire l’abbé Moïse Karim. Cette célébration aura lieu à l’église de Bambois à 18h Cette messe est commune de toutes nos paroisses.

- Lundi 24/9/18 : à 10h30 : réunion du doyenné au presbytère de Fosses.

- Lundi 24/9 : Gouter de la commune pour les aînés à la salle d’Orbey

- Dimanche 30/9 : Confirmation à 16h – Aisemont avec Mgr WARIN.

- Dimanche 7/10 : Messe à 10h des jubilaires de l’entité de Fosses à l’église de Le Roux suivie du drink de l’amitié.

- Mardi 9/10 à 20h : réunion des équipes pastorales de l’entité de Fosses à la chapelle de Névremont.

- Jeudi 11/10 :- Gouter d’automne du groupe ENEO à la salle d’ Haut-vent.

- Samedi 20/10 : Catéfête à Auvelais.

- Dimanche 28/10 : ouverture de la septennale par la confrérie St Feuillen. Messe à 10h00 à l’église de Le Roux - suivie du serment et du verre d’amitié.

- Dans le cadre de l’anniversaire des apparitions à Beauraing, vous pouvez déjà noter dans votre agenda qu’une journée sera organisée le jeudi 29 novembre 2018. Voyage en car – gratuit. Repas 25€ - Infos : Véronique Henrard - Gsm : 0499/21.32.81

CALENDRIER : (Saints de chez nous) en bref

17 SEPTEMBRE : saint Lambert.

Né vers 640 à Maastricht, Lambert devint évêque du diocèse. Outre son courage, il fut remarqué par ses vertus de charité, d’humilité et de justice. Alors qu’il était à Liège, il y fut tué par un sbire de Dodon, beau-frère de Pépin de Landen à qui il avait reproché une concubine. Il devint le patron du diocèse et de la principauté de Liège, dont Fosses était une des 22 « Bonnes Villes ».

Texte Jean Romain

« Un 17 septembre d'une année inconnue (696, 700 ou 705), mais non postérieure à 705, saint Lambert est assassiné dans le village de Liège par les troupes de Dodon, le domesticus (haut fonctionnaire chargé de la gestion des domaines de l'État) de Pépin II. Le corps de saint Lambert fut ensuite ramené en barque par la Meuse à Maastricht où il fut enterré à côté de son père et puis ramené ensuite à Liège, où une cathédrale fut construite sur le lieu même de son martyre. C’est aussi à partir de cette période que cette ville connut une profonde transformation et une reconnaissance de plus en plus grande dans la région. La figure de Saint Lambert est souvent représentée soit avec une béquille, pour rappeler qu’il fut guéri, enfant, d’un état chétif, mais aussi la fontaine

qu’il avait fait naître pour soulager les ouvriers et les malades. Soit avec une lance, rappelant son martyre. » Ci-contre, panneau peint du XVe siècle, du martyre de Saint Lambert, et de ses compagnons (la tradition parle de ses neveux, Pierre et Andolète).

 

 

A LA DECOUVERTE DU DIEU INATTENDU

De Marie-Noëlle Thabut (prêté par Suzanne Boccart et présenté par Jean Romain)

Huit prophètes. (8- JONAS) - présenté en 9 fois

Chapitre 7. – Jonas ou le Dieu des mécréants.

Le livre de Jonas n’a plus aucune prétention historique : c’est un conte merveilleux, plein d’humour mais aussi de leçons. Toute fable vise à faire passer un message, souvent très profond ; et si la leçon est difficile à entendre, le ton léger du conte peut amortir le choc.

L’auteur du livre de Jonas a visiblement un message à délivrer, qui n’est pas du goût de ses contemporains. On est probablement au 4e ou 3e siècle av. J.C. ; depuis le retour d’exil à Babylone (en -538), le peuple d’Israël traverse une véritable crise d’identité nationale : il a fallu reconstruire un pays dévasté et surtout réapprendre à vivre ensemble, avec ceux qui étaient restés. Ceux qui revenaient étaient galvanisés par la joie du retour, mais ils ont du mal à s’adapter avec les « étrangers » installés par l’occupant (sans doute des Mèdes). La tentation est grande pour le peuple élu de se replier sur lui-même, par exemple d’interdire l’accès des synagogues à ceux que l’on considère comme indignes de se mêler au peuple choisi. Mais un courant contraire estime que si Dieu a choisi Israël, ce n’est pas pour l’isoler du monde. Dieu est unique mais il n’est pas seulement le Dieu d’Israël. Et l’auteur du Livre de Jonas appartient visiblement à ce courant. Pour donner plus de force à son discours, sans viser personne, il donne un cadre historique très ancien à son récit. Son héros s’appelle Jonas et aurait été prophète des temps anciens, à l’époque où Ninive, capitale de l’Assyrie, était à la fois symbole du paganisme et l’ennemi menaçant assoiffé de conquêtes. De fait, un prophète du nom de Jonas, dont on n’a gardé aucun souvenir, a bien existé au 8e siècle av. J.C. Il est cité une seule fois dans le Livre des Rois, mais de sa vie, personne ne sait plus rien. Le conte se déroule en cinq actes.

Acte 1 : l’appel de Dieu. - Il était une fois en Israël un petit prophète du nom de Jonas ; comme tous les prophètes, il consacrait toutes ses énergies à convertir son peuple, et Dieu sait que ce n’était pas de tout repos ! Et voilà que Dieu lui confie encore une autre tâche : il l’envoie à Ninive pour secouer les habitants dans leur méchanceté : « Profère un oracle contre eux ». Mais si Jonas avait sans doute une foi à déplacer les montagnes, aller à Ninive, chez ces ennemis d’Israël, c’était presque du suicide ! Non, vraiment, c’est trop demander. Pas fou, Jonas fait la sourde oreille et s’embarque vers l’ouest, le plus loin possible de Ninive.

Acte 2 : Jonas sur le bateau. - Il dort, tranquille : il a provisoirement échappé à Dieu. Mais Dieu a de la suite dans les idées, il veut vraiment la conversion de Ninive. Une tempête se lève, la panique s’installe à bord et Jonas comprend : c’est la colère de Dieu ; il avoue à ses compagnons que c’est lui qui a provoqué la colère de Dieu et il va jusqu’à proposer qu’on le jette à la mer. Ce qu’ils font. Ils prennent quand même le temps de faire une prière avant pour ne pas être chargés d’un meurtre. On sent ici une petite pointe de l’auteur à ses contemporains : ils feraient bien parfois de prendre des leçons auprès des païens qu’ils ont tendance à mépriser ! Eux sont « remplis de cette crainte du Seigneur » ! Ils savent le reconnaître.

Acte 3 : Jonas dans le ventre du poisson. - Voilà donc Jonas à la mer ; un gros poisson qui passait par là l’avale en entier : c’est Dieu qui a eu cette idée de mettre son petit prophète à l’abri ; bien au chaud dans le ventre du poisson, Jonas prie : autre petite leçon en clin d’œil : Dieu est le Dieu de l’univers, on peut le prier partout, bien au-delà des frontières d’Israël et même dans le ventre d’un poisson ! Traduisez : la présence de Dieu n’est pas limitée à un lieu, un pays ou une religion. Donc Jonas prie. Et cela le convertit, si bien que le poisson le recrache sur la terre ferme, trois jours plus tard. Et Jonas part pour Ninive, cette fois sans discuter.

Acte 4 : la conversion de Ninive. – La scène se passe à Ninive : une ville immense, il faut trois jours pour la traverser ! Eh bien, en un seul jour, tous les Ninivites (traduisez : Irakiens) sont convertis ! C’était le super-miracle ! Voyez un peu l’énormité du phénomène : même les animaux furent convertis. Car Jonas en avait rajouté : « Dans 40 jours, disait-il, Ninive sera détruite ». La nouvelle parvient au roi qui, comme ses sujets, se couvre d’un sac et de cendres, on jeûne (les bêtes aussi) et on invoque Dieu avec force pour qu’il se ravise. De quoi rêver ! Quand on pense à la vilénie de ces païens... Là encore, la leçon est claire à l’adresse des lecteurs du conte : ceux que nous considérons comme païens ou pécheurs sont plus prêts que nous à écouter la Parole (Jésus dira : les publicains et les prostituées vous précèdent dans le Royaume). Devant ce revirement des Ninivite ? Dieu pardonne, bien sûr, sinon il ne serait pas Dieu ! Top content, il n’attendait que cela, bien sûr ! On savait déjà, en Israël, que Dieu est toujours prêt à pardonner, les menaces n’étaient qu’un cri d’alarme.

Acte 5 : La morale de l’histoire : Dieu aime les mécréants. – Comment croyez-vous que Jonas a réagi ? Par une grosse colère ! Car il en restait un à convertir : Jonas lui-même. Pas content, Jonas : après tout, une bonne colère de Dieu contre ces païens, cela aurait été justice ! « Je savais bien que tu es un Dieu bon et miséricordieux, lent à la colère et plein de bienveillance. Mais ce n’est pas juste ! Alors, Seigneur, prends ma vie car il vaut mieux pour moi mourir que vivre ». La réponse de Dieu est toute douce : « As-tu une raison de te fâcher ? ». Alors Jonas ne répond même plus, il boude. Quand on pense à tout le mal qu’il se donnait là-bas, en Israël, à longueur d’année pour convertir son peuple ! Voilà qu’en une journée tout Ninive est convertie : ce n’est plus la peine d’être prophète ! Dieu se débrouille très bien tout seul ! Et Jonas se retire sous un arbre, mais l’arbre meurt et Jonas se retrouve sous le chaud soleil. Mais Dieu pousse la bonté jusqu’à faire semblant de croire que Jonas s’énerve pour ce petit arbuste et lui dit : « Toi, tu as pitié de cette plante et moi je n’aurais pas pitié de la grande Ninive ? »

Traduisez : « Mon petit Jonas, il serait temps de te faire le cœur un peu plus large. Ces Ninivites qui allaient se perdre, tu ne crois pas que c’aurait été grave ? Ils sont mes enfants, tout de même ! » L’histoire ne dit pas si Jonas a retenu la leçon, mais ce petit livre a été conservé dans la Bible pour nous inviter à ne jamais oublier que Dieu aime aussi ceux que nous considérons comme des mécréants.

REFLEXIONS ET ACTIONS

LES 7 DONS DU SAINT ESPRIT PAR LE PAPE FRANCOIS

Nous entamons aujourd’hui un cycle de catéchèse sur les dons de l’Esprit-Saint. Vous savez que l’Esprit-Saint est l’âme, la sève vitale de l’Église et de tout chrétien : c’est l’amour de Dieu qui fait de notre cœur sa demeure en entrant en communion avec nous. L’Esprit-Saint est toujours avec nous, il est toujours en nous, dans notre cœur.

L’Esprit-Saint est « le don de Dieu » par excellence (cf. Jn 4,10), un cadeau de Dieu et, à son tour, il communique divers dons spirituels à celui qui l’accueille. L’Église en distingue sept : un nombre qui exprime symboliquement la plénitude, la complétude ; on les apprend lorsqu’on se prépare au sacrement de la Confirmation et on les invoque dans l’antique prière que l’on appelle « Séquence à l’Esprit-Saint » : sagesse, intelligence, conseil, force, science, piété et crainte de Dieu.

5 - Le don de Science

"La création n'est pas la propriété d'un petit nombre"

Chers frères et sœurs, bonjour !

Aujourd’hui, je voudrais mettre en lumière un autre don de l’Esprit-Saint, le don de science. Quand on parle de science, on pense immédiatement à la capacité de l’homme à toujours mieux connaître la réalité qui l’entoure et à découvrir les lois qui régissent la nature et l’univers. Mais la science qui vient de l’Esprit-Saint ne se limite pas à la connaissance humaine : c’est un don particulier, qui nous porte à saisir, à travers la création, la grandeur et l’amour de Dieu et sa relation profonde avec toutes les créatures.

1. Quand nos yeux sont éclairés par l’Esprit, ils s’ouvrent à la contemplation de Dieu dans la beauté de la nature et dans l’immensité du cosmos et nous poussent à découvrir comment tout nous parle de lui et de son amour. Tout ceci suscite en nous un grand étonnement et un sentiment profond de gratitude !

C’est aussi la sensation que nous éprouvons lorsque nous admirons une œuvre d’art ou toute autre merveille qui est le fruit de l’esprit et de la créativité de l’homme : devant tout cela, l’Esprit nous pousse à louer le Seigneur du fond du cœur et à reconnaître, en tout ce que nous avons et ce que nous sommes, un don inestimable de Dieu et un signe de son amour infini pour nous.

2. Le premier chapitre de la Genèse, au tout début de la Bible, met en évidence le fait que Dieu se complaît dans sa création, soulignant à plusieurs reprises la beauté et la bonté de toute chose. À la fin de chaque jour, il est écrit : « Dieu vit que cela était bon » (1,12.18.21.25) : si Dieu voit que la création est bonne, est belle, nous aussi nous devons prendre cette attitude et voir que la création est bonne et belle. Voilà le don de science qui nous fait voir cette beauté. Par conséquent louons Dieu, remercions-le de nous avoir donné tant de beauté. Et quand Dieu a fini de créer l’homme, il n’est pas dit qu’il « vit que cela était bon », mais il est dit que cela était « très bon » (v. 31). Aux yeux de Dieu, nous sommes ce qu’il y a de plus beau, de plus grand et de meilleur dans la création : même les anges sont en-dessous de nous, nous sommes plus que les anges, comme nous l’avons entendu dans le livre des psaumes. Le Seigneur nous aime ! Nous devons l’en remercier.

Le don de science nous met en harmonie profonde avec le Créateur et nous fait participer à la limpidité de son regard et de son jugement. Et c’est dans cette perspective que nous parvenons à saisir dans l’homme et dans la femme le sommet de la création, comme l’accomplissement d’un dessein d’amour inscrit en chacun de nous et qui fait que nous nous reconnaissons comme frères et sœurs.

3. Tout ceci est un motif de sérénité et de paix et fait du chrétien un témoin joyeux de Dieu, sur les traces de saint François d’Assise et de tant de saints qui ont su louer et chanter leur amour à travers la contemplation du créé. Mais en même temps, le don de science nous aide à ne pas tomber dans certains comportements excessifs ou erronés.

Le premier réside dans le risque de se considérer propriétaire de la création. La création n’est pas une propriété à laquelle nous pouvons imposer nos lois selon notre bon vouloir ; et c’est encore moins la propriété de quelques-uns, d’un petit nombre : la création est un don, c’est un don merveilleux que Dieu nous a fait, pour que nous en prenions soin et que nous l’utilisions au profit de tous, toujours avec beaucoup de respect et de gratitude.

Le second comportement erroné se trouve dans la tentation de s’arrêter aux créatures, comme si elles pouvaient offrir la réponse à toutes nos attentes. Avec le don de science, l’Esprit nous aide à ne pas tomber dans cette erreur.

Mais je voudrais revenir à la première voie erronée : imposer ses lois à la création au lieu d’en prendre soin. Nous devons prendre soin de la création puisque c’est un don que le Seigneur nous a fait, c’est un cadeau de Dieu pour nous ; nous sommes les gardiens de la création. Quand nous exploitons la création, nous détruisons le signe de l’amour de Dieu. Détruire la création, c’est dire à Dieu : « cela ne me plaît pas ». Et cela, ce n’est pas bon : voilà le péché.

Prendre soin de la création, c’est précisément prendre soin du don de Dieu et c’est dire à Dieu : « Merci, je suis le gardien de la création, mais pour la faire progresser, jamais pour détruire ce don de ta part ». C’est le comportement que nous devons avoir à l’égard de la création : en prendre soin parce que si nous détruisons la création, la création nous détruira ! N’oubliez pas cela. Une fois, j’étais à la campagne et j’ai entendu une personne simple, qui aimait beaucoup les fleurs et qui s’en occupait. Elle m’a dit : « Nous devons prendre soin de ces belles choses que Dieu nous a données ; la création est pour nous afin que nous puissions bien en profiter ; ne pas l’exploiter, mais en prendre soin, parce que Dieu pardonne toujours, nous, les hommes, nous pardonnons parfois, mais la création ne pardonne jamais et si tu n’en prends pas soin, elle te détruira ».

Cela doit nous faire réfléchir et demander à l’Esprit-Saint le don de science pour bien comprendre que la création est le plus beau cadeau de Dieu. Il a fait toutes ces bonnes choses pour la meilleure d’entre elles qu’est la personne humaine.

(À suivre)

Ce mercredi 25 juillet, Mgr Rémy Vancottem, évêque de Namur, a célébré son 75ème anniversaire.

Ayant atteint la « limite d’âge » prévue pour les évêques dans l’Eglise catholique, il a envoyé une lettre de renonciation à sa charge au pape François, après plus de 36 années d’épiscopat.

... à Namur

Lorsque le cardinal Danneels accède à l’éméritat et que Monseigneur André-Joseph Léonard devient archevêque de Malines-Bruxelles, Mgr Vancottem succède à ce dernier en tant qu’évêque de Namur, où il sera installé le 20 juin 2010. Depuis lors, Mgr Rémy Vancottem multiplie les visites dans les paroisses et les communautés du diocèse. Sur place, il rencontre et écoute les personnes mais aussi prie et célèbre avec elles. Un travail important puisque le diocèse de Namur comprend les provinces de Namur et du Luxembourg. Il est ainsi le plus grand diocèse de Belgique, englobant 26 % du territoire national.

Comme le prévoit le Code de droit canonique (canon 401), Mgr Rémy Vancottem doit envoyer, à la date de son 75ème anniversaire, une lettre de « démission » au pape François. Plusieurs possibilités s’offrent alors au pape: il peut soit accepter la renonciation de l’évêque – auquel cas un nouvel évêque est nommé -, soit lui demander de prolonger sa charge pour une période déterminée. Quelle que soit la décision du Souverain pontife, celle-ci met généralement plusieurs mois à parvenir à l’intéressé. Dans cet intervalle, Mgr Vancottem demeure en fonction.

 

Source : cathobel - Christophe Herinckx, d’après diocesedenamur.be

Quelques pensées pour la rentrée :

1- L’Esprit à l’œuvre.

Un jour comme les autres, en troisième primaire. Mademoiselle a dicté un texte et elle a dit :

« Maintenant, vous mettez au net votre dictée. Chacun, chacune fait de son mieux. Je ne veux plus rien entendre !... »

Ce fut, en effet, le silence, studieux comme dans un scriptorium de vrais moines. Soudain, une petite fille qui s’appliquait de toute son âme à écrire soigneusement, a dit, sans lever la tête :

« Mademoiselle, est-ce que j’irai au ciel avec ma dictée ? »

L’institutrice m’a dit qu’elle avait senti l’urgence de répondre avec justesse à cette enfant : il y avait tout dans sa question, avec cette simplicité qu’un adulte n’aurait jamais plus, sans doute. Et elle a répondu : « Non, ma petite fille, tu n’iras pas au ciel avec ta dictée, mais tu iras auprès de Dieu avec tout l’amour que tu as mis dans ta dictée. »

L’enfant n’a pas levé la tête et a continué à travailler, paisiblement.

Quand on me demande une définition de l’Esprit Saint, je connais mon catéchisme, je la donne. Mais je pense toujours à ce moment vécu en classe. L’Esprit Saint, c’est celui qui a parlé à cette enfant grâce à son

institutrice. Vous sentez ? C’est là qu’il faut Le chercher.

Daniel Sonveaux s.J.

2- Qui est le plus fort, le plus malin, le plus ceci, le plus cela... ?

Grand-père réunit les jeunes du village et leur raconta cette histoire :

Il y avait, dans un village, une famille avec quatre jeunes doués chacun de qualités exceptionnelles. Le premier savait très bien compter, les nombres n’avaient pas de secret pour lui.

Le deuxième avait une ouïe si fine qu’il détectait le moindre bruit à des kilomètres à la ronde.

La vue du troisième était époustouflante, même le grain de sable le plus fin ne pouvait échapper à ses yeux perçants.

Quant au quatrième, il était le chasseur le plus redoutable qui soit tant il était précis au tir à l’arc.

Ces jeunes partirent en voyage ; la route devait être très longue et pour s’alimenter on leur donna un sac de couscous.

Avant de partir, il fut décidé de compter tous les grains de couscous afin de ne pas gaspiller la précieuse réserve. Vous devinez à qui revint cette tâche... Il s’assit, dénombra les grains, retint le nombre total et l’équipe se mit en route.

Ils eurent bientôt à traverser une rivière ; pendant la traversée, le second voyageur s’arrêta et prévint ses compagnons : « Attention, j’ai entendu un bruit ! Ce doit être un grain de couscous qui est tombé dans l’eau. »

Tous s’arrêtèrent et le troisième se mit à fouiller le fond de la rivière du regard. Il repéra très vite ce qu’il cherchait : « Effectivement, notre ami a raison ! J’aperçois un grain de couscous, là, à gauche des algues, entre les deux pierres rondes, tout au fond de l’eau. Un endroit inaccessible... »

Le quatrième sortit une flèche de son carquois, visa là où lui indiquait son ami et le projectile alla se planter dans le grain qu’il put retirer facilement de l’eau.

« Mais, se dirent-ils, si c’était le grain de couscous d’une autre personne et non le nôtre ? Il faut veiller à ne pas prendre le bien d’autrui ! »

Alors ils s’assirent et le premier refit son compte. Il trouva qu’il manquait, en effet, un grain. C’était donc bien le leur.

Alors, demanda Grand-père, lequel de ces jeunes est le plus fort et le plus malin ? On discutait ferme :

C’est le premier, celui qui savait compter !

Oui, mais il n’avait rien entendu et ils auraient tous passé leur chemin sans le deuxième ! Personne ne l’aurait repéré au fond de l’eau sans le troisième !

Comment auraient-ils pu le sortir de l’eau sans le quatrième ?

Chacun donnait son avis. Personne n’avait tort mais Grand-père concluait :

Dans tout village, dans toute famille, il y en a toujours un qui est le plus fort, un qui est plus intelligent, un qui voit mieux, un qui entend mieux... Chacun avec les qualités qu’il a reçues. Mais ils ne peuvent aller plus loin que s’ils se mettent ensemble, comme vous autour de moi. Chacun de vous a ses talents mais c’est ensemble que vous pourrez avancer.

D’après un conte africain raconté par Mgr A. Titianma, évêque au Burkina Faso.

3- D’après « Le petit prince » d’A. de Saint-Exupéry)

Dieu: Bonjour !

L’enfant : Bonjour !

D. Je suis là, près de toi.

E. Qui es-tu ?

D. Je suis Dieu.

E. Viens me rendre heureux !

D. Je ne peux pas, nous n’avons pas fait alliance.

E. Qu’est-ce que cela veut dire, « faire alliance » ?

D. C’est une chose très belle. Cela veut dire, « lier sa vie avec la vie d’un autre » ;

E. Lier sa vie ?

D. Oui. Tu es un petit enfant tout seul, tu vis comme si tu n’avais besoin de personne, je ne suis rien pour toi. Mais si nous faisons alliance, nous serons heureux ensemble. Tu seras pour moi unique au monde, et je serai pour toi unique au monde. Si tu fais alliance avec moi, ta vie sera comme ensoleillée... S’il te plaît, fais alliance avec moi.

E. Je veux bien, mais je n’ai pas beaucoup de temps...

D. On ne connaît que les êtres avec lesquels on fait alliance. Les hommes n’ont plus le temps de rien connaître. Ils ne prennent plus le temps de regarder, d’écouter, de s’émerveiller. Ils ont peur de perdre du temps en restant près de quelqu’un, ils n’ont plus le temps de s’aimer. S’il te plaît, fais alliance avec moi.

E. Que faut-il faire ?

D. Il faut se rencontrer, pour se regarder, pour s’écouter, pour se comprendre, pour se connaître, et nous marcherons ensemble et nous aimerons ensemble.

E. Mais comment se rencontrer ?

D. C’est simple, il y a la prière : tu me regardes avec ton cœur et je te regarde. Tu m’écoutes dans ton cœur et je t’écoute. Tu me parles de tout ton cœur et je te parle. Il y a aussi mon fils Jésus : quand tu entends sa Parole, quand tu regardes ses gestes, c’est ma Parole, ce sont mes gestes. Dans l’Évangile, tu peux les découvrir. Et puis, tu sais, je suis partout dans le monde. Si tu me connais bien, tu me rencontreras en rencontrant les hommes. Tu me reconnaîtras car je suis dans le cœur de chacun, surtout avec ceux qui souffrent ; tu me reconnaîtras car, tu sais, on ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux.

E. L’essentiel est invisible pour les yeux !...

D. C’est le temps que tu perdras pour Dieu qui fera la richesse de ton alliance.

E. C’est le temps que je perdrai pour Dieu !...

D. Les hommes ont oublié cette vérité mais tu ne dois pas l’oublier : tu deviens responsable pour toujours de notre alliance ; tu es responsable de la vie que je t’ai donnée.

E. Je suis responsable de la vie que Dieu m’a donnée !...

 

VISITE DU PRETRE : Ceux qui souhaitent recevoir la Communion ou la visite du prêtre sont invités à prendre contact avec Monsieur le Curé : fabmathot@gmail.com ou tél : 071/72.95.79

DEMANDE DE MESSES : Les personnes qui souhaitent demander des messes sont invitées à remettre le formulaire adéquat dûment complété à Monsieur le Curé/Vicaire ou aux personnes affectées à cet effet au plus tard le 15 du mois pour que les intentions de messes puissent figurer dans notre bulletin paroissial

« Echos de nos paroisses »

D’autre part, il est aussi possible de faire un virement sur le Compte Messes Secteur de Fosses

BE29 3631 5011 9664 en indiquant clairement en communication le nom de la paroisse et l’intention pour laquelle la messe est demandée. (Défunts ou autres)

 

QUI CONTACTER SUR NOS PAROISSES

Abbé Fabian MATHOT (Curé)

Place du Chapitre, 8

5070 Fosses tél : 071/72.95.79

email : fabmathot@gmail.com

Abbé René FORTHOMME

Pour le Home Dejaifve

Place de Brogne, 2

5640 Saint-Gérard tél : 071/79.90.35

email : rene.forthomme@skynet.be

Abbé Cyrille ZAGADOU (Vicaire)

Rue de la Station, 39

5070 Aisemont tél : 071/72.56.04

email : zbcyril@yahoo.fr

 

Abbé Noël SAINT HUBERT

Prêtre auxiliaire

Place de Vitrival, 1

5070 Vitrival tél : 071/71.17.67

email : noel.hubert@skynet.be

 

Abbé Moïse KARIM (Vicaire)

Rue de la Station, 39

5070 Aisemont tél : 071/72.56.04

email : karim_moise@yahoo.fr

 

Abbé Jean Marie EVRARD Prêtre auxiliaire

Rue du Baty, 48

5070 Bambois Tél : 071/74.28.39

email : ejm@skynet.be

Gardes médicales

Numéro unique pour les urgences : 071/204911 Un poste médical de garde est ouvert sur rendez-vous à la rue de Stierlinsart, 39, 5070 à Bambois. Il est ouvert la nuit de 21h à 8h, les week-ends et les jours fériés de 8h à 21h. Pour les urgences, comme un accident il faut toujours composer le 112

Gardes Pharmacies

L'affichage des gardes se fait de manière uniforme et centralisée sur le site Web www.pharmacie.be. Entre 22 heures et 9 heures du matin, les patients doivent obligatoirement s'adresser à un call center national (0903/99.000) pour connaître la pharmacie de garde la plus proche de leur domicile (le numéro est affiché sur le site pharmacie.be, entre 22H00 et 9H00.

Saint Michel, Gabriel et Raphael : fête : le 29 septembre

Michel : "qui est comme Dieu"

Alors, il y eut une bataille dans le ciel : Michel et ses anges combattirent le Dragon. Et le Dragon riposta, avec ses Anges, mais ils eurent le dessous et ils furent chassés du ciel." (Ap, 12, 7)

Gabriel : « Dieu s'est montré fort » ou « Force de Dieu »

Le sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, du nom de Nazareth, à une vierge fiancée à un homme du nom de Joseph de la maison de David..."

Raphaël : "Dieu guérit"

« Je suis Raphaël, l'un des sept Anges qui se tiennent toujours prêts à pénétrer auprès de la gloire du Seigneur." (Livre de Tobie, 12, 13).

 

Editeur responsable : Abbé Fabian MATHOT

Place du Chapitre 8, 5070 Fosses. Tél. 071/72 95 79

Abonnement : « Echos de nos paroisses »

Soit par abonnement poste : une participation aux frais (papier, timbres, secrétariat) de 12€ par année, est verser au compte BE20 0682 5209 6256

Soit par email : vous pouvez en faire la demande à l’adresse suivante : echodesparoisses@gmail.com

 

L’abbé Ahoua quitte Fosses-la-Ville pour Neufchâteau: merci à lui!

Toutes les paroisses du secteur de Fosses-la-Ville ainsi que les abbés Cyrille Zagadou, Noël Saint-Hubert, René Forthomme et Jean-Marie Evrard, se sont retrouvés samedi dernier pour une célébration commune en l’église de Vitrival. Objectif: remercier l’ancien vice-doyen de Fosses, l’abbé Roger Ahoua, et lui souhaiter le meilleur pour ses nouvelles responsabilités comme doyen de Neufchâteau.

Une paroissienne du secteur de Fosses-la-Ville, Anne-Laure Wasnaire, nous partage ses impressions suite à cette célébration.

''Les chorales de l’entité, les responsables de chorales et les organistes ont rehaussé une fois de plus l’office, comme ils ont l’habitude de le faire lors de cérémonies officielles ou festives. Après le chant d’entrée, c’est Michel Demoitié, trésorier de la Fabrique d’église de Sart­Eustache qui a pris la parole pour dire merci à l’abbé Roger au nom de nos communautés paroissiales.

Lors de cette eucharistie, nous avons prié pour rendre grâce des services que Roger a accomplis et pour son témoignage qui fut pour nous un signe de la présence de Dieu, mais aussi pour la nouvelle responsabilité qu’il a acceptée à la suite du Christ. Nous souhaitons qu’il soit accueilli dans son nouveau doyenné de Neufchâteau et ses nouvelles paroisses avec joie, entouré d’équipes pour soutenir son service de l’Eglise.

La cérémonie s’est clôturée par des messages et cadeaux. Celui de l’échevin du culte, Jean-François Favresse relevant la bonne gestion de l’abbé, son accueil, sa disponibilité et sa participation aux rassemblements patriotiques. Sans oublier la remise de clé effectuée au début des travaux de la collégiale par l'abbé, au ministre Maxime Prévot qui, à son tour, l'a remise à Julie Bajart pour la société chargée des travaux. Le terme de la mission est prévu en 2019.

Un cadeau a été remis à l’abbé par des membres du collège communal et le bourgmestre Gaëtan de Bilderling. Ensuite, Marc Buchet a pris la parole au nom de la confrérie Saint-Feuillen dont l’abbé fait partie depuis 2016. Il a relevé son enthousiasme, et son intérêt pour les marcheurs. Il les a conduits à Rome et il leur laissera sans aucun doute des traces... Il excusa l’absence du doyen Francis Lallemand, membre aussi de la confrérie Saint-Feuillen, qui était retenu par une autre liturgie. Divers cadeaux furent remis à l'abbé Ahoua, par les membres de la confrérie et par les paroissiens.

Un verre d’amitié a clôturé cette célébration dans une ambiance conviviale comme tout bon Fossois a l’habitude de vivre.

Au revoir, Roger et bonne mission à toi. "