N°24    09 décembre 2005

Conseil communal

Taxes - On prépare le budget 2006

C'est toujours un calme olympien qui plane sur les séances du Conseil communal. Il est vrai que les points, surtout d'ordre administratif, ne prêtaient pas à grands débats. Mais des adhésions (à NEW notamment) valoriseront la commune. En ouvrant la réunion, le bourgmestre a excusé M. Moreau, hospitalisé.

FINANCES.

D'abord, le budget 2006 des Fabriques d'Eglise de Fosses (recettes et dépenses à 85.889 € moyennant une intervention communale de 70.945) et d2 Sart-Saint-Laurent (22.184 €, participation : 13.984).

Puis des P.V. de situations de caisse : celle du CPAS, au 31 août, présentait un avoir de 81.978 €. Et celle de la commune, au 31 octobre : 711.770 €.

Et un bon de commande pour des travaux de raccordement d'eau de la nouvelle salle de musculation du Centre sportif de Sart-St-Laurent, réalisés par INASEP. Puis un emprunt de 37.534 € pour achat de deux pavillons " Porta-cabine " préfabriqués destinés à l'école de Sart-Eustache où des locaux supplémentaires sont nécessaires pour les cours d'insertion en néerlandais.

En attendant le budget 2006, un douzième provisoire est demandé pour les dépenses courantes de janvier. Et on renouvelle quelques taxes annuelles : 8 % additionnels à la taxe sur les revenus professionnels et 2.600 centimes additionnels à l'impôt foncier de l'Etat. - Pour les concessions (pour 25 ans) de cellules dans le columbarium dans les cimetières, aux 250 € pour une personne la redevance prévoit en outre 500 € pour deux. Au sujet du règlement taxe sur l'enlèvement et le traitement des déchets ménagers, 12 grands sacs gratuits par an sont accordés pour les enfants de moins de 3 ans (au lieu de 2 ans) et personnes incontinentes (sur attestation du médecin) ; cette faveur est accordée aussi aux gardiennes encadrées ; Mme Lalière interroge au sujet de la suppression des sacs gratuits dans le Parc à conteneurs : ces Parcs ont été repris par le Bureau Economique ainsi que le personnel : la commune ne peut donc plus leur demander de prester ce service.

– La taxe sur les carrières est un forfait convenu à 66.700 € cette année, le tonnage ayant augmenté. La taxe sur la force motrice est changée : ce sera désormais 22,31 € par kW, mais avec exonération jusque 10 kW (au lieu de 5) pour ne pas taxer les petites installations d'indépendants.

VOIRIE ET LIMITATION DE VITESSE

On prévoit la réfection d'un tronçon de la rue St-Pierre à Vitrival, soit 1180 m2 pour 22.636 € (1re tranche sur un montant total de 100.000 €).

D'autre part, le Ministère des Travaux, de l'Equipement et des Transports (MET) propose de limiter à 50 km/heure le tronçon de la route nationale 98 venant de Mettet sur 400 m, jusqu'au carrefour des Trois-Bras. Et sur la N. 922 Charleroi-Namur : 70 km/heure du garage Hugues Mazuin au pont de la bretelle d'autoroute.

URBANISME.

En raison de la vente de diverses parcelles de terrains communaux, le droit de chasse de M. Laurent Debruxelles sur la plaine du Bambois est réduit de 50 Ha 19 à 45 Ha 79. Et le fermage de ces terrains communaux est aussi réduit : pour Daniel Jacquet, de 205,23 € et pour Et. Nouba de 123,55 €. A noter que la vente de 3 parcelles avait rapporté 175.000 € à la commune : bien plus que le fermage de vingt ans !

La liste des portions affoua9ères au Bois des Mazuis a enregistre 39 demandes (pour 195 €).

Un bail emphytéotique de 50 ans, pour 1 € symbolique, est conclu avec l'ASBL des Œuvres paroissiales du doyenné de Fosses pour l'occupation (moyennant entretien courant) de la salle des fêtes à côté du presbytère de Bambois.

Une autre convention avec la même ASBL concerne la location d'une partie de la maison joignant l'école Saint-Feuillen, destinée à l'école des devoirs : les cours s'y donneront le lundi, le mardi et le jeudi de 16 à 18 heures et, la dernière semaine d'août : tous les jours de 14 à 17 heures. L'indemnité locative, pour chauffage, électricité et eau, sera de 7,50 € de l'heure d'occupation. Ce service bénéficie de subsides dans le cadre du Plan de Prévention de Proximité.

PROMOTION DE FOSSES

La commune décide de s'affilier à NEW (Namur-Europe-Wallonie), organisme provincial namurois destiné à la promotion de la province dans la dynamique européenne. Pour une cotisation annuelle de 300 euros, Fosses rejoint ainsi 500 adhérents (communes et prives) de cet organisme dont elle a déjà bénéficié dans les contacts avec la Louisiane (plusieurs étudiants Fossois y sont allés en stage) et dans des aides commerciales, lors de la Saint-Feuillen par exemple. On espère multiplier les échanges, le tourisme et le partenariat avec des industries.

D'autre part, la commune a passé contrat avec la S.A. ASTRID pour l'installation d'un réseau de radiocommunication direct et donc plus rapide entre les services de secours et de sécurité (Pompiers, Police, services d'urgence médicales).

Un projet de convention avec IDAMO (Institut de développement et d'adaptation en milieu ouvert) est reporté à la prochaine séance : il prévoit la participation active des jeunes dans divers projets, mais rien n'est chiffré, dit Mme Lalière, ce qui motive le report.

(à suivre)

Honneur et reconnaissance :

médailles par dizaines

Comme en chaque fin d'année, une séance spéciale du Conseil communal a mis à l'honneur ceux et celles qui, par des exploits sportifs ou pour d'autres mérites, se sont signalés particulièrement. Elle a eu lieu lundi au Centre sportif de Sart-Saint-Laurent. Après un mot de bienvenue du bourgmestre aux conseillers présents et au nombreux public, l'échevin de la Culture Bernard Meuter a dit aussi sa joie d'organiser cette soirée d'hommage en cette salle Olivier Piret, lui qui par son courage aurait bien mérité un prix ce soir.

RECONNAISSANCE SPORTIVE.

On entame alors une série de prix de la Reconnaissance sportive de la Ville. Et d'abord pour Pascale Mouteau, professeur de danse qui s'est mise en évidence cette année avec la " danse de la peste " lors du spectacle Saint-Feuillen avec une quinzaine de jeunes de son cours. Elle fut élève des plus grands, dont Béjart, et s'est produite dans les plus grands théâtres belge ; elle est remerciée pour son remarquable travail en faveur de la jeunesse Fossoise. Et la jeune troupe de cette école présente à nouveau cette danse remarquable et surprenante de réalisme, aux applaudissements chaleureux de l'assistance.

Puis du tennis : le club local, présidé par Michel Romain, présente des équipes qui ont fait de très beaux résultats : les Poussins, finalistes provinciaux, les Minimes, 1ers de leur série, les Scolaires sont invaincus et Bertrand Mathy s'est classé B-15, le plus haut niveau jamais atteint par un Fossois.

En Judo, deux jeunes de 6 ans : Arnaud

Boulanger et Julien Desweert, sont médaillés pour leurs beaux résultats, puis Mathieu Masschelein, 15 ans, 3e en Championnat de Belgique, ainsi que Stacy et Jordan Cassart.

Curieusement, une " gamine " de 9 ans : Pauline Bournonville, obtient de splendides résultats en... colombophilie ! Elle bat même son père au nombre de victoires dans leur club de Bambois.

Et puis du foot : un jeune très prometteur, Florent Dupire, qui évolue actuellement avec Dinant, est pressenti par le Standard (mai le Mayeur lui conseille plutôt le Sporting Charleroi) pour ses résultats avec son équipe en Championnats francophones et le titre de champions de Belgique.

Du volley aussi : au club de Le Roux que dirige Ph. Malburny, l'équipe dames est en tête et passée en 1ère provinciale, tandis que les Minimes filles ont remporté la Coupe et le championnat provincial et sont 4es de Wallonie. L'équipe provinciale hommes suit le même parcours.

Dans l'équipe de balle pelote d'Aisemont, dirigée par Emile Denis, les jeunes sont champions de leur série, invaincus et ont remporté le Super Challenge de Wallonie.

Le Footing club de Fosses, présidé par Jean Decuyper, rassemble plus de 1.000 participants à chacune de ses organisations ; le jeune Alex Crevits est médaillé pour ses résultats (2 fois 50 km, plusieurs fois 30 et 20), ainsi que Victor Willems, fidèle contrôleur et doyen des marcheurs ; et Mme Marie-Jeanne Hostenbock-Borbouse, particulièrement dévouée depuis plus de 25 ans est fleurie et chaleureusement remerciée.

EBLOUISSANT !

Petit entracte divertissant : 3 membres de Power-Gym, école de musculation qui vient de s'installer dans le Centre sportif, et qui déjà affiche complet, présentent de fantastiques numéros de Hi-pop, danse acrobatique : le public en reste ébahi !

LAUREATS DU TRAVAIL.

Autre distribution : des diplômes de Lauréats du Travail : à Jean-Louis Mathy, le chef du restaurant réputé Le Castel (insigne d'honneur de bronze) ;Léopold Ninnin, dans la construction doyen d'honneur et insigne d'honneur d'or trois autres dans l'industrie du verre Jean-Yves Pector (médaille d'argent) et Laurent Pector (insigne de bronze), Jean-Louis Van Hal (insigne de bronze), Claude Detal et Willy Wouters (insigne d'argent) ; et Claudy Van Ryssel, dans le commerce en alimentation, aussi insigne d'argent..

AUTRES EXPLOITS DIVERS

On revient à d'autres sports et d'abord le jeune Romain Vaes qui affiche des victoires dans différents championnats de moto-cross en 250 CC, dont 3e en championnat et plusieurs fois premier.

Autre jeune médaillé : le cycliste Damien Bourlet, qui vient d'entrer dans l'équipe Espoirs de Davitamon-Lotto : 27 victoires et deux titres de champion provincial !

Quant à Fabian Van Ryssel, chacun connaît son adresse et sa compétence dans les exercices spectaculaires avec ses chevaux : il a étudié avec les plus grands spécialistes européens et prépare un autre grand spectacle.

Ce n'est pas vraiment pour un exploit sportif mais pour l'amour des fleurs que M. et Mme Marc Thibaut sont aussi mis à l'honneur : depuis vingt ans ils ont remporté plusieurs fois le concours de façades fleuries.

Autre exploit : Michel Lancel, de Sart-Eustache, a réalisé le pèlerinage de Compostelle : plus de 2.000 km de marche en 92 jours et, comme il le dit lui-même, une expérience initiatique extraordinaire dont on revient profondément marqué.

Le président de la Marche St-Roch de Sart-Eustache, André Poulain, est aussi félicité pour le Trophée des Marches de l'Entre Sambre-et-Meuse qu'elle a obtenu cette année, celle de son vingt-cinquième anniversaire.

Enfin, une dame particulièrement dévouée dans diverses oeuvres, responsable régionale ACRF : Mme Renée Fastré-Van Cutsem reçoit aussi la médaille de la reconnaissance de la Ville pour son esprit d'abnégation et de solidarité envers les personnes isolées.

PETIT SPECTACLE

Une vingtaine des acteurs du grand spectacle " Au coeur de Saint Feuillen ", dont plusieurs en costumes, entourent le créateur et réalisateur de ce spectacle qui eut un retentissant succès : le Dinantais Bruno Mathelart. Reprenant une partie des textes de chacun, mais habilement transformés par Marc Buchet en allusions humoristiques à l'auteur, ils présentent un petit spectacle bien amusant : S. Feuillen annonce que le train Tamines-Dinant entre en gare de Fosses ; un refrain

" Ami Feuillen. Ami Feuillen, Leffe ton verre... Car Bruno est un gars de chez nous ! " Une lavandière parle de " Bruno de la matte au lard " ; un autre, de " Marthelarts qui infestent le pays " ; mais tous, acteurs, figurants, techniciens et cavaliers disent leur reconnaissance de le voir ainsi imprégné de notre histoire et de notre folklore. Et Bruno est ainsi mis très justement à l'honneur : il reçoit une splendide aquarelle de Marcel Nulens regroupant différents monuments du patrimoine Fossois.

On reste dans le cadre de la Saint-Feuillen avec un tout jeune tambourî passionné et talentueux : Justin Depraute, 6 ans : accompagné de son frère, d'un ami et d'un fifre, ils montent en jouant vers le podium : Justin a déjà joué avec les Marches de Bambois, Le Roux, Jumet, Châtelet, les Chinels et certains le voient déjà avec les Gilles de Binche Présenté avec émotion et amour par son grand frère " Petit par la taille mais grand par le talent ", il reçoit la médaille de la Ville.

MISES A L'HONNEUR.

Et, toujours dans l'esprit Saint-Feuillen, c'est le Président sortant de l'Etat-Major, Emile Damanet, qui est à son tour mis à l'honneur. Son ancien collaborateur, secrétaire de l'E.-M., dit son amour de la terre et des chevaux, son entrée à l'Etat-Major dès 16 ans comme major à cheval, sa participation à 9 septennales, sa présidence durant près de trente ans avec un inlassable dévouement, sa recherche de subsides et de sponsors, des centaines de réunions... Aussi, " celui qui a conduit avec compétence et dignité un des plus beaux fleurons de notre folklore " est très justement mis à l'honneur : il reçoit aussi une splendide aquarelle de M. Nulens et son épouse, qui a connu tant de soirées solitaires, est bien fleurie aux applaudissements de l'assistance.

Autre " retraitée " : Mme Paulette Blanchard, qui entra dans les services communaux en 1977, accéda au grade de rédactrice en 1988 et de chef de bureau en 1992 ; elle dirigea avec une grande compétence le service des finances, avec une grande rigueur mais aussi, quand il le fallait, avec un grand coeur et une compréhension très humaine des cas difficiles. Elle aussi reçoit une aquarelle de Fosses, la-Ville qu'elle a si bien servie.

Et enfin, trois Sapeurs-Pompiers sont aussi fêtés et remerciés : Jean-Louis Van Hal pour 25 ans, Marcel Lamy et Pascal Beaufays pour 30 ans de bons services. Avec un hommage général à nos Pompiers qui veillent jour en nuit sur notre sécurité dans ce métier dangereux mais combien nécessaire.

Ce fut donc une longue mais très intéressante soirée ; comme le disait un responsable : " Cette fois, la Commune a fait fort ! " Mais que c'était beau et réconfortant de voir ainsi récompensées une série de personnes qui ont participé à la renommée de notre Ville.

Fosses

On dépend le coq

Nous sommes en 1912. Des travaux de rénovation de la toiture du clocher de notre collégiale sont en cours. Des échafaudages ont été aménagés autour du clocher, sur toute sa hauteur et des filets de protection garantissent une certaine sécurité (?) en cas de chute.

En pareille circonstance, les ouvriers en profitent pour dépendre, le coq et le redorer. Comme on le voit (difficilement, car les photos d'époque n'étaient pas parfaites), une échelle est dressée tout en haut et un homme dépend le coq tandis qu'un autre est au pied de l'échelle (sans doute pour récupérer l'encombrante girouette). Une tâche assez scabreuse qui demande une absence totale de vertige. On frissonne en pensant à ce que nous ressentirions à leur place. !

La photo est extraite d'un « verre « utilisé par le photographe Vitrivalois Joseph Dor, qui fabriquait lui-même les cadres pour ses photos. Il était aussi apiculteur (il eut un moment 80 ruches). Sans doute les vieux Vitrivalois se souviennent de son nom ?

A notre connaissance, des réparations au clocher auraient encore été faites un peu avant la seconde guerre et le coq redoré à cette occasion.

 

Réabonnements

Vous trouverez dans ce numéro un bulletin de virement que vous pouvez utiliser pour votre réabonnement 2006.

Signalons déjà que le prix de l'abonnement est inchangé (20 euros) somme que vous pouvez verser à notre C.C.P. : 000-0021185-39

Imprimerie Romain,

Rue des Remparts, Fosses-la-Ville

Pour les plus âgés

Comme chaque année, l'A.S.B.L. Cercle Saint-Barthélemy, de Bambois offrira des bûches de Noël aux personnes âgées de plus de 70 ans de Bambois, du Try-al-Hutte et du camping Le Vivier.

Son comité se joindra à celui du Point d'Arrêt pour effectuer sa tournée le dimanche 18 décembre.

Fost-Plus

Les papiers et cartons seront ramassés les mardi 20 (pour Fosses, Sart-St-Laurent et Bambois) et le jeudi 22 décembre, pour les autres sections.

Prochain ramassage des sacs bleus le mercredi 21 décembre, pour toutes les sections de l'entité.

 

 

Village de Noël

Venez vivre un Noël féerique à Fosses-la-Ville le vendredi 16 décembre (une organisation du Syndicat d'Initiative).

A 16 h : ouverture du Village de Noël autour de l'ancienne Pompe, place du Chapitre.

Vous pourrez y déguster des spécialités de Noël : vin chaud, chocolat chaud, bière spéciale, tartiflette... le tout dans une chaleureuse ambiance musicale !

A partir de 19 h : départ pour une balade contée dans les rues et ruelles du centre historique : « A la recherche de l'esprit de Noël ».

Une vingtaine de comédiens vous feront vivre un magnifique conte de Noël : rire et émotion seront au rendez-vous. Vous y rencontrerez lutins, elfes, bonshommes de neige et peut-être aussi quelques personnages étranges... A la fin de la balade, tous les enfants se rendent chez le Père Noël qui leur remettra des cadeaux !

L'animation est entièrement gratuite. Les réservations pour la balade sont souhaitées afin que nous puissions bien organiser les groupes ! Les départs : 19 h, 20 h, 21 h.

Inscriptions et renseignements au S.I., place du Marché 12,

'071-71.46.24 7071-71.47.74

L. Bigaré, resp. du S.I.

Aux commerçants

Comme chaque année, le Calendrier des manifestations 2006, publié par le Syndicat d'Initiative sera très prochainement distribué toutes boîtes dans l'entité.

Nous adressons un appel urgent aux commerçants de l'entité afin qu'il retiennent leur emplacement dans ce livret qui apporte de nombreux renseignements utiles et de ce fait qui est gardé et consulté en cours d'année par de nombreux habitants.

Retenez donc dès maintenant votre emplacement,

'071-71.10.83 (imprimerie Romain, chargée de sa réalisation)

Stage de tennis et multisports

Un stage de tennis et multisports est organisé au Hall de Sart-Saint-Laurent du 2 au 6 janvier.

Possibilité de repas chaud à midi. Un gardiennage fonctionne chaque jour avant et après le stage

Renseignements et inscriptions (60 euros la semaine) :

Xavier Lebrun ' 071-51.31.97 È 0497-48.57.65

M. Romain '071-71.14.18 È 0495-40.67.57 '071-71.10.83

Conférence horticole

Le Cercle royal d'Horticulture de Fosses vous invite à sa prochaine conférence ce lundi 12 décembre, à 19 h 30, au local Espace Solidarité et Citoyenneté (Quatre-Bras). Le sujet du jour sera présenté par M. R. Daloze sur « Les plantes d'appartement : maladies et insectes ».

Rappelons que cette soirée est ouverte à tous et l'entrée gratuite.

Réveillon à Haut-Vent

Le comité des festivités hautventoises organise son réveillon traditionnel le vendredi 31 décembre, 20 h, à la salle L'Hautventoise. Au menu :

Apéritif, buffet froid et dessert. Distribution de cotillons. Le prix (boissons comprises, est fixé à 50 € pour les adultes et 25 € pour les enfants entre 6 ans et 12 ans.

Réservation obligatoire chez Alain au 0478-63.77.36 et versement de la somme au 001-3865206-26. Le nombre de personnes est limité et les entrées après minuit ne seront pas acceptées.

Souper du foot

Le souper annuel de la Jeunesse Sportive Fossoise aura lieu ce samedi 10 décembre, dès 19 h 30.

Au menu : boulettes frites, ou Américain frites et dessert. L'apéritif est offert par le comité.

Prix : 10 euros pour les adultes et 7 euros pour les moins de 10 ans. Réservation :

- A. Want È 0499-32.92.22

- R. Falque È 0475-28.01.52.

La journée de l'Arbre

Le Cercle horticole de Fosses avait pour mission l'organisation de la Journée de l'Arbre. Le Cercle local a parfaitement réussi son travail, mais le temps maussade et les chutes de neige n'ont pas permis la participation souhaitée du grand public.

Il reste des plants arbres à distribuer, que l'on peut obtenir (gratuitement) en s'adressant à l'échevin des Travaux M. Jules Lallemand ou au service des Travaux (071-71.02.15) pour prendre rendez-vous pour leur enlèvement. Il reste aussi des dépliants sur le robinier.

Le Cercle horticole remercie l'Administration communale de Fosses, le S.I. et l'échevin Jules Lallemand et son équipe et les collaborateurs du Cercle pour l'aide apportée à la réussite des journées de l'Arbre 2005.

G. Vermaut

Voici la liste des plants toujours disponibles :

Erable champêtre, Noisetier, Erable plane, Aubépine, Amélanchier, Fusain d'Europe, Charme, Troène commun, Hêtre, Sureau, Merisier, Sorbier des oiseaux, Cerisier à grappes, Bourdaine, Chêne sessile, Robinier, Tilleul à petites ou grandes feuilles

Senior Amitié

Pour clôturer cette année 2005 en beauté et réchauffer « vos coeurs » en ce début d'hiver, nous vous proposons, en la salle du Collège Saint-André notre « Grande journée festive de Noël » le mercredi 14 décembre.

Vous y serez bien accueillis. Un bon dîner de fête vous y attend, agrémenté de très beaux chants par notre sympathique chorale toujours prête à vous divertir. Venez nombreux, on vous attend encore avec plaisir.

- Dès 9 h 45, perception des cotisations 2006

- 11 h 15 : messe concélébrée

- 12 h : dîner de fête

- Après-midi récréatif sur fond musical. Ambiance assurée.

Pour vous mettre en bouche, voici notre menu concocté pour vous plaire, au prix de 22 euros :

- Apéritif et zakouski

- Crème de potiron

- Filet de poisson au colis d'écrevisses

- Carré à la Saint-Feuillen

- Pommes Duchesse

- Bûche de Noël

- Café

- Vin offert par l'Amicale.

Soyez tous au rendez-vous

Le comité

Dans le décor

Dimanche dernier, vers 20 h, un automobiliste a perdu le contrôle de son véhicule rue Haut-Vent et s'est retrouvé dans une haie.

Les quelques dégâts ont été constatés par la zone de police Sambre-et-Meuse.

Le banquet de la Philharmonique

C'est dans une ambiance chaleureuse et très amicale qu'a eu lieu le banquet de la Philharmonique la semaine dernière au Collège St-André, dont la salle était bondée.

En l'absence du président Albert Goffart, c'est Daniel Piet, ancien président, qui a repris sa place au comité et qui a accueilli les convives. Il commença par demander une minute de recueillement à la mémoire de deux amis disparus cette année, membres du comité, Benoît Buchet et Thierry Gillain.

Ensuite, il souligna le travail des professeurs bénévoles de l'Ecole de Musique, à savoir : Claude Barthélemy, Pierre Lorand, Francis Migeot, André Janssens et Jean Piéfort. Des musiciens en herbe qui sont formés à la base et qui, ensuite, sont intégrés à la Philharmonique et dont les plus capables décollent ensuite vers le Conservatoire.

Ensuite, le chef de musique régala l'assistance avec un speech dont il a le secret : celui-ci était baroque, incompréhensible et, comme le disait Claude lui-même « imputrescible ». Personne n'a rien compris parce qu'il n'y avait rien à comprendre (c'était du Proust mélangé à Marguerite Duras, c'est dire !), mais tout le monde a applaudi joyeusement. L'ambiance était lancée, avec la complicité de Léopold Oogwit et son piano magique.

A noter le menu impeccable servi par le traiteur P.-E. Lorand, diplômé de l'Ecole hôtelière de Namur, qui fut félicité à maintes reprises !

Ensuite on déboucha les bouteilles de vin. Comme de tradition, à 5 h du matin, le chef de musique se demandait où il avait bien pu garer sa voiture dix heures plus tôt. Pas de problème cette année, la voiture était restée au garage (avec la réputation négative que se forgent les policiers de Fosses, par les temps qui courent, il vaut mieux faire gaffe !).

Signalons que le Concert de Noël de la Philharmonique prévu le 10 décembre est supprimé cette année.

CAP 48

Ensemble même si on est différent

Cette grande campagne média qui vise d'abord à promouvoir l'intégration des personnes handicapées dans la société, a connu un énorme succès dans notre commune, par la vente de CD et de magnets au profit des personnes handicapées et a rapporté la somme de 8.290 euros.

Dans la province de Namur, en 2004, nous avions déjà obtenu le meilleur résultat par habitant (0,36 €). En 2005, dans l'arrondissement de Namur, les résultats ont augmenté de plus de 10% (0,40). Fosses est à plus de 0,9293 € par habitant.

Un tout grand merci à la population, à votre générosité, à l'équipe qui s'est mobilisée, aux vendeurs bénévoles et aux écoles primaires.

Un appel est déjà lance pour l'an prochain. Rendez-vous donc l'an prochain avec toute votre énergie.

Une belle fonction

Nous avons appris avec fierté la nomination d'un jeune de chez nous à la présidence du comité national des Jeunes cdH : J.-Fr. Favresse.

Ce jeune et sympathique garçon (26 ans) de Vitrival fait les fonctions de coordinateur communal au service ATL (Accueil Temps libre) à Fosses.

Plus convivial que lui, c'est difficile. Il a le contact facile et le sourire permanent. Il a été élu à ce poste important (mais bénévole) récemment à Huy, par 46 voix (3 abstentions et 1 non). Il est donc unanimement accepté à ce poste où il envisage de mener à bien des missions qu'il porte à coeur : créer des liens avec d'autres mouvements de jeunesse à caractère social comme les jeunes fédérations d'agriculteurs, jeunesses syndicales car, dit-il, la génération humaniste de la politique orange doit bouger...

Toutes nos félicitations à ce jeune Vitrivalois plein de projets, qui se présentera sur la liste cdH aux prochaines élections provinciales.

Les petits formats

Une exposition de « petits formats se tiendra à la Maison de la Culture et du Tourisme, place du Marché du 10 décembre au 1er janvier 2006.

On pourra y admirer des travaux de M. et Mme Ingels-Malnoury, Daniel Populaire, Simone Scohier, Jean-Pol Legrain et Pierre Godenne.

Le vernissage aura lieu ce vendredi 9 à 19 h 30. L'exposition est ouverte au public en semaine, de 9 h à 16 h et le week-end de 10hà17h.

Renseignements ' 071-71.46.24.

Pour le réveillon

Le comité des festivités hautventoises organise son réveillon le 31 décembre, salle L'Hautventoise. Au menu : apéritif, buffet froid et dessert. Distribution de cotillons. Le prix (boissons comprises, est fixé à 50 € pour les adultes et 25 € pour les enfants.

Réservation obligatoire chez Alain au 0478-63.77.36 et versement de la somme au 001-3865206-26.

Il y a 50 ans

MOIS DE NOVEMBRE 1955

- La vie à Bambois en 1955, c'est le sujet d'un reportage filmé qui est proposé aux Banbwètîs à la salle Gabriel Linard. Entrée : 10 francs.

- Un grand bal est organisé à la salle Stavaux à Névremont, par la société de petite balle au tamis.

- Une séance est organisée en la salle des Soeurs Sainte-Marie à Fosses par les élèves du Pensionnat. Danses, réclamations, chants et saynètes sont au programme.

- Un concert de carillon, par le carillonneur Fossois Jules Dewez, sera offert à l'occasion de la Sainte-Cécile.

- Etat civil dans nos villages : le grand calme. A Le Roux : une naissance, pas de mariage ni de décès. A Sart-Saint-Laurent, pas de naissance ni de décès, un seul mariage.

- Beau programme pour la Foire Saint-André, avec un service d'autobus gratuit est organisé vers Franière, Lesve et Bois-de-Villers.

A propos de crèche

Noël approche et le jeu de mot est facile pour introduire un sujet délicat : " Dis, où tu crèches ? "...

En effet, le problème du logement est crucial pour certains de nos concitoyens ; le droit au logement a beau avoir été inscrit dans notre Constitution en 1994, avoir un toit (convenable) n'est pas à la portée de tous. Déjà l'an dernier, " Que serais-je sans toit ? " était le thème de la campagne d'Avent " Vivre ensemble ". On construit des logements sociaux, parfois on ne les entretient pas convenablement et les conditions pour en obtenir sont un parcours du combattant ; il faut même s'attaquer aux " marchands de sommeil " et autres spéculateurs !

Cette année, la campagne " Vivre ensemble " poursuit sur ce thème. Une soirée d'information et de réflexion aura lieu ce mardi 13 décembre à 19 h. 30, à la maison joignant l'école St-Feuillen, récemment restaurée et baptisée " Oasis Sainte-Julienne ". Le bourgmestre, l'échevine des affaires sociales et du logement et une assistante sociale présenteront le sujet et amèneront la réflexion.

Visite d'un ministre

De l'air pur pour la démocratie locale ?

Comme prévu, le ministre des Affaires intérieures du Gouvernement wallon, Philippe Courard, a fait salle comble à Fosses le 25 novembre dernier. Parmi l'assemblée, de nombreux mandataires de la région, dont le bourgmestre de Fosses Benoît Spineux et celui de Mettet, Adelin Mathieu, accompagné de deux de ses échevins, ainsi que des conseillers locaux : Paulette Jacqmain, Romuald Denis et Mme Borgniet, le président du CPAS de Jemeppe et le président des jeunes cdH J.-Fr. Favresse.

Invité par Présence et Action culturelles, le Ministre fut accueilli par son président Daniel Piet, qui résuma les titres des modifications qui seront apportées au nouveau décret qui sera d'application aux élections communales du 8 octobre 2006.

Le Ministre fit alors le tour de la question, chapitre par chapitre.

Comment sera élu le bourgmestre ? C'est simple et démocratique : le bourgmestre sera l'élu de la majorité qui aura obtenu le plus de voix de préférence. S'il refuse, le second en voix de préférence de la même liste sera désigné et ainsi de suite. Si le candidat, tête de liste, refuse le poste de bourgmestre, il ne pourra pas être échevin, mais conseiller communal.

Ici, on commente une appréciation de Louise-Marie Bataille, secrétaire de l'Union des Villes et Communes de Wallonie ; elle tire la sonnette d'alarme en soulignant que « les nouvelles règles du jeu étant fondées sur le score personnel, il ne faudrait pas s'étonner qu'il en résulte bon nombre d'effets pervers. On est parti vers une campagne plus individualiste (puisqu'il faut « faire des voix »), qui pourrait remplacer une approche fondée sur une équipe, un programme ». En un mot : votez pour moi (je dois faire des voix pour être bourgmestre) et pas pour mon colistier !

Le Ministre mentionna aussi une nouveauté : la motion de méfiance. Ainsi, en cours de législature (excepté pendant les 18 derniers mois), une éventuelle majorité de rechange pourra renverser un échevin ou même le collège et le bourgmestre. Le mandataire renversé perdra ses attributions et son traitement (ce qui n'est pas le cas aujourd'hui).

A propos de rémunération, pour que les choses soient claires, en ce qui concerne les communes de moins de 35.000 habitants, la rémunération du bourgmestre se monte à 18.907 euros bruts par an ; celle de l'échevin à 11.344 euros, comme celle du président du CPAS et la rémunération du conseiller communal, le parent pauvre, s'élève à 109 e bruts par séance. A peine de quoi payer un verre aux électeurs potentiels !

A noter une question qui est revenue plusieurs fois : c'est donc le candidat le plus populaire qui sera élu bourgmestre. D'accord. Et si ce candidat qui recueille le plus de voix n'était pas le plus capable ? Le Ministre répondit que les électeurs étaient intelligents et qu'ils savaient pour qui ils votaient.

D'autres échos mis en exergue par l'assemblée : le « métier » de bourgmestre ou d'échevin aujourd'hui est tellement compliqué (voir la Nouvelle Comptabilité communale) qu'ils devront bientôt retourner à l'école...

Enfin, un dernier point discuté : les listes devront comporter 50% de candidates, dont certaines risquent d'être peu motivées, ce qui aurait pour effet pervers d'écarter des listes des hommes capables et motivés, mais en surnombre...

Ce fut une soirée riche d'informations, fort bien suivie, très agréable, menée par un ministre qui ne se prend pas la tête, et clôturée par un petit verre pétillant... où Daniel Piet proposé un deal au ministre : vous nous invitez à visiter les grottes de Hotton et nous vous invitons à venir voir nos Chinels à la Laetare.

OK a dit le Ministre. Et le bourgmestre de Fosses d'approuver.

D.P

Il y a 100 ans...

 

N° 48 du 26 novembre 1905

- Mercredi 29 courant se tiendra à Fosses la foire la plus importante de l'année, la Foire Saint-André. Ce sera fête dans nos murs et une foule de jeunes gens des environs s'y donnent rendez-vous chaque année.

- Un cours d'arboriculture sera donné par Jph Baugnet, horticulteur diplômé à Tamines au local de l'école des Garçons, rue du Curé à Fosses, le dimanche 26 courant à 2 heures.

- On a constaté il y a quelques jours, la disparition d'une charrue en fer qui était restée à la campagne et appartenant à M. Franceschini.

Egalement un traîneau en fer, appartenant à Charles Guillaume, de Bambois, a disparu. Des recherches sont faites par la police.

N° 49 du 3 décembre 1905

- Dimanche soir, Norbert Ruidant, sans doute trompé par l'obscurité, est tombé près de sa demeure, dans une tranchée pratiquée pour les travaux de la distribution d'eau. On est accouru à ses appels et après l'avoir transporté dans sa demeure, un docteur fut appelé. Le praticien constata que Bert Boulhomme (sans doute son surnom ?) avait la jambe fracturée à deux endroits.

- Monsieur le commissaire de poli-ce a arrêté mercredi un individu qui demandait l'aumône et sur lequel on trouva une somme de 86 francs. Ce pauvre... a été dirigé sur Merxplas où il ira se reposer deux ans.

N° 50 du 10 décembre 1905

FOSSES. - Dimanche 17 courant, à 6 heures, le Cercle Sainte-Julienne donnera au local des écoles Saint-Feuillen une brillante soirée dramatique et musicale au profit de la restauration de l'église. Programme :

1. Le Sergent Debruyne, drame patriotique en 4 actes.

2. Chansonnettes comiques, par M. Jossart.

3. Romance, par L. Libert.

4. Duos pour violon et flûte, par MM. R. Wathelet et L. Roisin.

5. M. le Directeur, comédie en 1 acte.

Aisemont.

- Hier vers 2 heures, un nommé Jonart, d'Aisemont, occupé à la carrière Mouthuy, en soufflant sur une mine, celle-ci fit explosion et le malheureux fut atteint à la figure. Le docteur Rotin, appelé en toute hâte, vint donner ses soins au blessé qui, probablement, perdra la vue.

N° 51 du 17 décembre 1905

La Grande Loterie au profit de la restauration de l'église sera tirée le 26 décembre. Il ne reste plus beaucoup de billets à vendre, avis aux amateurs. Et des lots de valeur, grâce aux généreux donateurs, ne cessent d'affluer. Rappelons les principaux lots : gros lot de 1.000 francs en espèces, puis 200, 100 et 5 fois 50 francs. Aussi un lot de 5.000 kg de charbon, 1 ciboire en argent massif ou sa valeur en espèces. La liste complète des lots sera en vente dès le 20 décembre : prix 10 c. La liste des numéros gagnants paraîtra après le tirage : prix c. On pourra se les procurer auprès des Dames du comite organisateur.

VITRIVAL Deux incendies

— Dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 octobre, vers 2 h 30 du matin le feu s'est communiqué à partir d'une cassette de chauffage chez les époux Picavet, rue de la Cantine à Vitrival. Tant bien que mal les occupants de la maison ont pu être évacués à l'arrivée des pompiers, pour éviter une intoxication par la fumée. Les époux, quand même incommodés ont été emmenés au CHR du Val de Sambre à Auvelais. Les pompiers ont pu rapidement maîtriser le sinistre qui est d'ordre accidentel. Les dégâts sont importants, principalement au salon, d'où est parti l'incendie.

- Dimanche 27 octobre, vers 17 h, une taque électrique de la cuisine de M. et Mme Caurenne, 13, rue de Falisolle, a provoqué un début d'incendie. Un des occupants s'est blessé en voulant maîtriser le sinistre. Les pompiers de Fosses alertés sont venus sur place pour écarter tout danger. Les dégâts à la cuisine sont relativement limités.

Brocante, soirée et Marché de Noël

Rappelons les festivités de fin d'année à Vitrival, qui ont lieu dans un chapiteau chauffé de 600 m2, situé sur la place Jean Tousseul.

- Les « hostilités » débuteront le vendredi 9 décembre par une grande BROCANTE NOCTURNE, dès 18 h et jusqu'à 1 heure du matin. Dès 19 h, un CONCOURS DE COUGNOUS est prévu pour les amateurs de cartes.

- Le samedi 10 décembre : OUVERTURE DU MARCHE dès 13 h, dans une ambiance magique, accueil familial, nombreux artisans, bières spéciales, stand de vins et bières chaudes, huîtres et escargots, petite restauration et présence du Père Noël. Dès 22 h : GRANDE SOIRÉE, avec Self Control et Jean-Luc Delacroix.

- Le dimanche 11 décembre :

Dès 13 h : OUVERTURE DU MARCHÉ avec animations pour enfants de 16 h à 18 h et, vers 18 h 30, distribution de cougnous par le Père Noël.

Un rendez-vous à ne pas manquer.
Une organisation du comité des
fêtes, renseignements 0494-62.42.30.

Sart-St-Laurent Doyenne d'âge

La fois dernière nous signalions le décès de Mme Marie Maenhout, qui était âgée de 96 ans et doyenne d'âge des femmes de Sart-Saint-Laurent. C'est Mme Georgina Toussaint, rue Neuve-Maison, qui a repris le poste dans son village. Elle a eu 94 ans le 21 octobre dernier.

Chez les hommes, l'ancien bourgmestre Maurice Toussaint, 98 ans, est à la fois doyen de son village et aussi le doyen de l'entité.

Nous souhaitons que dans deux ans, un centenaire sera fêté au Sart.

A propos d'une lettre ouverte

Dans l'article paru la semaine dernière sous le titre « Lettre ouverte à l'Etat-Major de la Marche », un passage a été oublié

Voici cette phrase sautée » lors de la retranscription :

« J'ajouterai que cette cérémonie de remise des médailles eut été beaucoup plus conviviale sur la place du Marché. Le cadre y est nettement plus beau. Il faut également penser aux commerçants qui n'ont pas encore digéré cette Saint-Feuillen 2005. De plus, sur le parking des Tanneries, malgré les interdictions, des véhicules étaient stationnés ».

Les co-signataires de cette lettres sont : Roger et Patrick Collard, Daniel Jaumotte, Claude Jaumotte, Peter Nagy, Isoline Honnay, J.-Pierre Bressacq, Willy Michel, Pierre Lorand, Frédéric Pokoruy, Raphaël Tahir, Cédric Falque, Willy Jacqmain, Martine Vanderheyden, François Tassin, Dominique Briot, Stéphane Lainé, Pascal Briot, Viviane Marichal, Stéphane Duchêne, Jérôme Lambert, Christian Biot, Fabian Bouchat, Pierre Dellisse, Patrick Michel, Marcel Scieur, Victor Mi-chaux, Rob. Defleur + 2 signatures illisibles.

Etat civil

MOIS D'octobre 2005

Naissances :

Le 4 à Namur : Maxime Finfe, fils d’Emmanuel et de Mélanie Thirifays, rue de Walcourt 5, Vitrival.

Le 5 à Sambreville : Alexandre Van Malcot, fils de Patrick et de Caroline Pietquin, rue Haut-Vent 37.

Le 5 à Montigny-le-Tilleul : Simao Mascarenhas, fils de Simao et de Géraldine Cobut.

Le 10 à Namur : Maïlis Falque, fils de Cédric et de Bérangère Hérin, rue Saint-Roch 14.

Le 11 à Namur : Elyah Barbusca, fils (ou fille ?) de Lessandra Barbusca.

Le 15 à Namur : Hugo Marchal, fils de Frédéric et de Nathalie Balzat, place de Haut-Vent 7.

Publications de mariages :

- Ludovic Pochet, 26 ans et Virginie Coignet, 25 ans, habitant tous deux rue de la Plage 102 (mariage le 26 novembre).

Mariages :

- Le 1er octobre : Roland Boulanger, 39 ans et Muriel Verduyckt, 38 ans, rue de l'Ermitage 29, Sart-Eustache.

- Le 5 octobre : Philippe Thirifayt, 43 ans et Nancy Prévot, 51 ans, rue Criptia 115A, Sart-Eustache.

- Le 29 octobre : Philippe Remy, 51 ans et Chantal Massart, 47 ans, rue Franceschini 21, Fosses.

Décès :

Le 30 septembre à Mont-Godinne Roger Viroux, époux de Marguerite Duchâteau, né le 17 octobre 1927, rue du Grand-Etang 17, Bambois.

Le 3 octobre à la clinique du Val de Sambre à Auvelais : Marcelle Malotteau, veuve de Eloi Marcelle, née le 26 mars 1921, domiciliée rue Sainte-Brigide 25, à Fosses.

Le 6 octobre à la clinique Dejaifve Renée Brosteaux, veuve de Georges Brichant, 81 ans, de Floreffe.

Le 10 à Charleroi : René Kairet, époux de Georgine Delvaux, né le 21 octobre 1932, domicilié rue de l'Eglise 13, à Sart-Eustache.

Le 15 à la clinique Dejaifve : Jean Benoît, époux de Madeleine Pascottini, né le 11 janvier 1923, domicilié rue du Fays 50 à Aisemont.

Le 17 à la clinique Dejaifve : Germaine Davister, veuve de Victor Delooz, 85 ans, résidente au Home.

Le 18 à la clinique Dejaifve : Alfred Staes, veuf de Germaine Chardon, 87 ans, d'Uccle.

Le 23 à son domicile, rue G. Peeters 123 à Sart-Saint-Laurent : Joseph Desbessel, époux de Françoise Fromont, né le 7 décembre 1944.

Le 26 à la clinique Dejaifve : Rozalia Musial, veuve de Georges Duruisseaux, née le 10 août 1920, de Jemeppe-sur-Sambre.

Le 27 à la clinique Dejaifve : Pierre Jeanmart, veuf de Georgette Gobert, 80 ans, de Jemeppe-sur-Sambre.

Le 3 novembre à la clinique Dejaifve Paul Schutz, 68 ans, de Falisolle.

Pensons à nos aînés

Ils et elles fêteront leur anniversaire durant la prochaine quinzaine.

Le 10 : Marie-Louise Bastin, Rue du Fays, Aisemont 84 ans

Le 11 : André Huynen, R. du Sartia, Sart-Eustache 86 ans

Le 12 : Lucienne Michaux, R. de Falisolle, Le Roux 92 ans

Le 13 : Gilberte Burnay, Home Dejaifve 93 ans

Le 14 : Germaine Dave, Rue Cocriamont, Le Roux 85 ans

Le 14 : Fernand Ducat, Rue de Névremont 84 ans

Le 14 : Alphonse Falque, Ch. de Namur, Fosses 80 ans

Le 15 : Armande Maerten, Rue du Grand-Etang 83 ans

Le 18 : Pol Henneau, Home Dejaifve 84 ans

Le 19 : Emile Geeraerts, Rue de Vitrival 82 ans

Le 20 : Georges Servais, R. Ermitage, Sart-Eustache 86 ans

Le 21 : Marie Lardinois, Rue de l'Abattoir, Fosses 89 ans

Le 22 : Camille Dupire, Rue Rauhisse, Vitrival 83 ans

Le 23 : Arthur Berger, R. Bois-des-Mazuys, Vitrival 85 ans