N°39   15 octobre 2004

,

CONSEIL COMMUNAL

Assainissement des eaux et travaux divers

Pour ses débuts, le nouveau secrétaire communal a fait fort : 42 points inscrits à l'ordre du jour. C’est une boutade car c'est le Collège qui fixe l'ordre du jour. Ce fut pourtant assez vite réglé, malgré quelques points demandant explication ; la plupart étaient des formalités administratives et, dans un climat détendu, tous les points furent admis à l'unanimité.

Le bourgmestre, après des mots de bienvenue, demanda une minute de recueillement à la mémoire de Mme Carine Egeur, d'Aisemont, employée de surface à l'école de Le Roux, 40 ans, et de M. Charles Drèze, de Vitrival, 89 ans, ancien prisonnier de guerre.

Egouttage et assainissement

En vue de l'assainissement par la collecte des eaux urbaines, qui doit être réalisé pour le 31 décembre 2005 pour les communes de moins de 15.000 habitants, selon les directives de la région Wallonne, la commune a donc décidé de s'associer dans un " Contrat d'agglomération " avec INASEP (services publics) et la SPGE (Société publique de gestion des eaux) en vue d'un plan d'assainissement du sous-bassin hydrographique de la Sambre. II s'agit d'importants travaux d'égouttage inscrits dans la Plan triennal.

Une première phase de ces travaux concerne la rue de la Plage et l'égouttage de Bambois, pour un montant de 274.670 €, mais la part communale n'est que de 40 % de ce montant.

Une autre phase concernera la place du Marché, les rues du Marché, du Chapitre et Al Val, pour 550.571 €, toujours avec 60 % de subsides, et une autre le quartier de Haut-Vent pour 367.840 €.

Le " Projet PASH " (pour Plan d'Assainissement du sous-bassin hydrographique de la Sambre : on a la manie de tout mettre en sigles, dit le mayeur) précise le Contrat Rivière. C'est lui qui prévoit que toute agglomération de moins de 15.000 habitants doit être équipée d'égouts et de collecteurs pour fin 2005. Une réunion des personnes concernées, notamment les sociétés de pêche, a donné un avis favorable. Pour Fosses même, 75 % des égouts existent et sont en bon état. A Aisemont, la société Carmeuse devra avoir une station d'épuration individuelle ; les zones de transition de Sart-St-Laurent et Aisemont sont transférées vers des zones d'assainissement collectif et on prévoit de séparer les égouts du ruisseau de Fosses par un collecteur de 40 à 80 cm de diamètre. Une étude d'un système de post-épuration en aval de la station d'épuration est prévue pour le centre de Fosses.

Travaux divers

Le projet de réfection des rues Al Val, du Chapitre, du Marché et de la place a été inscrit au Plan triennal mais INASEP juge que le délai est trop court pour l'élaboration du dossier. Ce projet est donc reporté à 2006. Une précision du mayeur : le projet de la Commission des Monuments et Sites était exorbitant et excessif. On a pu le revoir à la baisse et aménager un plan de circulation sur la place du Marché, avec une Zone 30. D'autre part, la Commission a abandonné tout projet de fouilles dans et autour de la collégiale, de sorte que le projet de réfection pourra désormais avancer.

Le chauffage du bâtiment du Servi-ce des Travaux est à bout de souffle. Il s'agit d'un chauffage à air pulsé ; la moitié des locaux ne sont plus chauffés et le personnel doit apporter des chaufferettes électriques ! L'échevin Lallemand propose donc un nouveau chauffage à air pulsé chaud-froid pour 40.000 €, TVA comprise. Le bourgmestre précise que, malgré cet-te dépense, l'achat de cet immeuble reste intéressant.

La firme Belleflamme, de Mariembourg, a entrepris (pour 31.000 €) les travaux de réfection de la rue Sinton jusqu'à la Folie, avec une nouvelle canalisation d'eau potable jusqu'au chemin vers Sart-St-Laurent (villa Radar), réclamée par le fermier de la Folie qui menaçait, faute de solution pour ce chemin fort dégradé par des débardeurs, de bloquer le passage de la Saint-Feuillen. Profitant des travaux d'INASEP pour la distribution d'eau, on a reprofilé ce chemin : on espère ainsi aplanir toute difficulté pour le passage des compagnies à travers la ferme, comme le veut une tradition fort ancienne.

Les travaux de réfection du hall des sports à Sart-St-Laurent étaient bloquée en raison de dépassement des estimations (qui dataient de 3 ans). La Région Wallonne l'a admis et on peut donc approuver les adjudications (à des firmes locales, précise l'échevin Meuter) : la toiture à la firme Pochet, de Lesve, pour 159.317 € ; les menuiseries extérieures à M. Verkempinck, de Sart-St-Laurent (16.739) ; les menuiseries intérieures à M. Dujeu, de Claminforge (47.198) ; le revêtement de sol à M. Pochet (39.578) ; l'électricité à Ruddy Teyrlinck, de Fosses (18.097) et le chauffage, sanitaires et ventilation à Thierry Germeaux, de Fosses (35.319 €). Le tout avec 60 % de subsides.

Le Conseil approuve aussi le cahier des charges pour remplacement des corniches (49 m.) à l'école de Nèvremont (estimation 15.000 €) et à la maison de l'école d'Aisemont (12.000).

Autre cahier des charges : pour un projet de travaux d'aménagement et d'achat de mobilier et matériel pour des lieux d'accueil de l'enfant en dehors des heures scolaires. La Région Wallonne offre 50.000 € à cet effet et le Comité d'Accompagnement scolaire a présenté divers projets : 9 garderies pour enfants de 2 ans et demi à 12 ans, du lundi au vendredi, de 7 h 10 à 8 heures le matin et de 15 h 30 à 17 h 30. Pour l'école libre St-Feuillen, on prévoit 1.100 € ; pour la section gardienne de l'Athénée : 5.390 et pour les écoles communales (Aisemont, Le Roux, Nèvremont, Sart-Eustache, Sart-St-Laurent et Vitrival) : 32.950 €. Il s'agit de petits travaux (peinture), d'achat de tables, chaises et jeux divers, pour un total de 49.440 €.

Enfin, pour le Service Incendie, le Conseil admet l'achat d'une nouvelle ambulance pour 93.852 € (sans subsides, mais somme à répartir entre les communes affiliées).

Finances

Comme d'habitude à cette période de l'année, on revoit et on adapte les prévisions du budget : c'est ce qu'on appelle les modifications budgétaires. Au service ordinaire, on ajoute des recettes pour 202.105 € et on en supprime pour 11.641 ; en dépenses on note 218.292 € en plus et 144.797 en moins. De sorte que le solde de 1.555.186 € devient 1.621.215 €.

Au service extraordinaire : 213.970 € de recettes en plus et 33.970 en moins ; en dépenses : 200.000 en plus (le chauffage du hall des travaux, l'ambulance, les travaux au centre sportif) et 20.000 en moins ; le total des recettes et dépenses est donc inchangé.

Une série de bons de commande sont aussi approuvés : du matériel de cuisine pour le hall des sports et les écoles (2.740 et 1.443 €) ; une friteuse électrique, un évier de plonge un fourneau et un ventilateur (2.922, 3.806 et 1.487 €) ; un écran et imprimante pour le service Urbanisme (822 € ; du matériel électrique pour le Service Travaux (4.314) ; et pour les écoles communales : tapis de gym, chariot, bibliothèque, bureau, radio, surgélateur et divers accessoires pour un total de 5.060 €.

Le budget de l'Eglise Protestante de Namur se monte à 13.853 €, la part de Fosses étant de 671 €. Emprunts pour travaux

Après approbation du budget et des modifications budgétaires, on peut passer à la réalisation des travaux prévus cette année et pour les financer, contracter les emprunts nécessaires et inscrits au budget :

- réfection de la rue Sinton : 25.000

- Toiture du hall des sports : 22.900

- Divers travaux d'asphaltage : 123.000

- Accès handicapés à l'hôtel de V. : 10.000

- Rue Chapelle de la Paix : 36.470

- Achat de matériel électrique : 7.900

- Achat d'une ambulance : 100.000

- Travaux hall des sports : 134.613

- Mobilier pour le Service Incendie : 15.500

Fabriques d'églises

C'est l'époque où les diverses Fabriques présentent leurs comptes et budget:

Pour celle de Vitrival : le compte 2003 se clôture avec 24.990 € de recettes et 25.027 de dépenses soit un déficit de 37,42 €.

– Le budget 2005 prévoit 21.861 € en recettes et dépenses moyennant une intervention communale de 16.426 €.

Pour celle de Sart-Eustache : compte 2003 : recettes 14.908 ; dépenses 8.061 soit excédent de 6.841 (parce que toujours pas d'organiste).-Budget 2005 : 19.373 € en recettes et dépenses avec intervention de 10.503 €.

Pour celle de Le Roux : compte 2003: 16.430 € en dépenses, 14.937 en dépenses, soit un excédent de 1.492 €.

– Budget 2005: 16.469 € en recettes et dépenses, avec intervention de 12.306 €.

Pour celle d'Aisemont : compte

2003 : 20.878 € en recettes et 20.508 en dépenses, soit un boni de 370 €.

-Budget 2005: recettes et dépenses à 19.125 €, avec intervention communale de 15.438 €.

Mesures sociales

Le Collège prévoit l'achat d'un chapiteau (enfin... un petit, " une tonnelle ", précise l'échevin Buchet sur insistance de la minorité), de 4 m sur 8 mais extensible, d'une valeur de 2.420 €. Le Conseil fixe les conditions de location : pour administrations communales étrangères et particuliers fossois : 150 € ; pour les comités de fêtes locaux : 100 ; gratuit pour les comités scolaires, le S.I. et le Centre Culturel. Caution de 500 €. Et obligation d'assurance.

On a déjà parlé du projet de " Grenier de Meubles ". Le règlement d'utilisation en est approuvé ainsi que la location d'un local de stockage pour 125 € par mois.

La formation informatique offerte aux pensionnés et personnes du 3e Age a eu l'an dernier un beau succès. On le refera donc, en collaboration avec le GABS (Animation Basse Sambre) qui prête un formateur (de talent) pour 840 € qui seront couverts par les inscriptions. Les cours se donneront au Collège St-André, qui prête son labo informatique, à raison de 6 fois deux cours (pour novices et ceux qui ont déjà une certaine connaissance) de 2 heures, le mercredi de 14 à 18 heures. En contrepartie, le Collège pourrait bénéficier de " services " comme le prêt de containers, de l'élévateur, du broyeur communal, etc. M. Brachotte trouve ce " troc " peu clair et dangereux : valable pour 2 mois pour la commune, un an pour le Collège. On sait qu'il n'y aura pas d'abus mais on convient d'une évaluation fin juin.

Pour le Centre Intercommunal d'Aide Médicale Urgente (CIAMU), la représentation de Fosses sera encore assurée par le commandant des Pompiers M. Ph. Scieur. De même, Mme Bernadette Robaye est prorogée dans sa fonction de représentante du Conseil aux Assemblées générales.

BEP et police

Le Bureau Economique de la Province, qui comptait 4 intercommunales (Région de Namur, Gedinne-Semois, Famenne-Condroz et Haute Meuse), les regroupe en deux types : une branche " Activités d'expansion économique ", confiée à la SIAEEN (Société Intercommunale d'Aménagement et d'Equipement Economique de Namur), et une branche " Activités d'Environnement ". Le BEP reste coordinateur. Les représentants communaux aux assemblées ne changent donc pas.

Le Tir aux clays de Saint-Remy avait fait l'objet, en décembre dernier, d'un arrêté de police du Bourgmestre pour sa fermeture provisoire ; la Députation permanente lui avait accordé un délai pour se mettre en règle au niveau des permis de bâtir et du permis d'exploiter, à condition de diminuer les tirs en les limitant à deux week-ends par mois et le mercredi. Cet accord n'a pas été respecté et dès lors, le bourgmestre a décidé une mesure forte : des scellés ont été mis en mars dernier. Mais il y a aussi, sur ce territoire, une chasse autorisée. Il faut donc revoir la situation tout en veillant à ne pas se faire tromper entre chasseurs et tireurs aux clays

Une réunion de concertation avec les riverains (Aisemont et Nèvremont), le Bourgmestre et l'exploitant a convenu de préciser les périodes de chasse et le responsable a même donné son n° de GSM pour toute réclamation.

Enfin, le Conseil a ratifié une série d'arrêtés de police pris par le bourgmestre pour divers travaux, placement de containers, festivités, marches, mariages ou enterrements, brocante et la peinture d'un passage pour piétons rue Saint-Roch.

En urgence, le Conseil a fixé à 22 les candidats à une portion de bois et entériné les conditions de la Division Nature et Forêts pour une vente de bois (estimation : 4.500 €).

A HUIS CLOS

Pour le service Enseignement, le Conseil a approuvé une série (26) de décisions du Collège concernant des congés de maladie, les remplacements, des limitations de prestations, interruptions de carrière ou nominations dans des emplois vacants.

Au S I

Les membres du Syndicat d'Initiative sont convoqués, le jeudi 21 octobre à 19 heures 30, pour une assemblée générale extraordinaire afin d'approuver les corrections des statuts aménagés en fonction de la nouvelle loi sur les ASBL. Le Président insiste pour que tous les membres soient présents car pour une telle décision, la présence des 2/3 des membres est requise, faute de quoi une autre assemblée serait convoquée dans la quinzaine. En cas d'empêchement, on peut donner procuration à un autre membre de l'ASBL.

Le Roux

Chapelle St-Hubert

C'est l'abbé Hubert Serwi qui la fit bâtir en 1837 et la dédia à saint Hubert.

Nous sommes à l'embranchement de la rue du Cimetière (actuellement rue Sous-la-Ville) et de la rue Grande.

En 1938, elle fut enlevée et replacée non loin de là, pour permettre un meilleur dégagement de ce petit carrefour.

Cette reproduction a paru dans un recueil de photos et cartes postales anciennes : « Fosses-la-Ville autrefois » toujours en vente à l'imprimerie Romain, rue des Remparts à Fosses.

 

 

LA SAINT-FEUILLEN

2005 sera l'année de la prochaine Saint-Feuillen. Si chaque année la Confrérie qui porte son nom depuis six ans fête notre saint patron, le dimanche 31 octobre, jour anniversaire de sa mort en 655, marquera l'ouverture de " l'Année Saint-Feuillen ".

La messe de 11 heures, ce dimanche là, sera marquée par la présence, en bure, des Confrères qui, avec leurs amis du Roeulx, amèneront le Buste devant l'autel. Ensuite, devant la Croix celtique, ils renouvelleront le serment qui les lie puis un apéritif sera offert à toutes les personnes présentes en la salle du Collège Saint-André.

Pour marquer cette ouverture d'une année particulière, le repas traditionnel de la Confrérie est ouvert à toutes les personnes qui, de près ou de loin, marcheurs notamment, seront acteurs de cette grande manifestation septennale. La participation au repas est de 20 € (10 pour les enfants).

Soyez nombreux à participer à cet-te sympathique manifestation pour montrer votre attachement à notre patrimoine culturel et historique et votre dévotion envers saint Feuillen. On peut s'inscrire chez

Bernard Cousin '071-71.35.96

chez Marc Buchet ' 071-71.16.04

Charles Wellin È 0494-83.75.39

Ou en versant le montant du dîner au compte

732-6481109-08

de la Confrérie St-Feuillen à Fosses la ville.

 

Diables et sorcières

Un changement d'adresse internet est à signaler pour le groupe folklorique de notre entité « Clara Bistouille et Abel Zebut ». Désormais ce sera : http://users.skynet.be/sorcières/.

Ecole des devoirs

L'Agence Locale pour l'Emploi a créé l'Ecole des Devoirs, pour le rattrapage scolaire des élèves :

- de primaire : le lundi de 17 à 18 h et le mardi, de 17 à 18 h.

- du secondaire : le jeudi de 17 à 18 h

Les cours de rattrapage « gratuits » sont donnés par des enseignants, à la Maison de la Citoyenneté (ancien Nopri) avenue Albert 1er, à Fosses.

Renseignements : A.L.E., rue V. Roisin 9D (1er étage)

' 071-71.34.36

Un jeune est mort...

La foule était nombreuse, mardi, pour les funérailles de Stéphane Brosteaux, 24 ans, décédé subitisme samedi. Fils de Guy Brosteaux et de Ginette Piéfonck, il vivait avec sa maman. C'était un jeune plein d'idéal, qui refusait la violence et la souffrance trop étalées dans ce monde. Un arrêt cardiaque a provoqué sa mort. On devine la douleur de cette maman estimable et de toute la famille. Toute la jeune communauté fossoise a aussi été touchée par cette disparition.

Nous présentons à son papa et sa maman qui sont dans la peine nos bien vives condoléances.

Moqueries

Après les 12 h. de la Chinelle, les 6 heures du Chinel

Comme chaque premier lundi d'octobre, lendemain de la sortie annuelle de Notre Dame, les Gadis ont « honoré » pour la septième fois (c'est maintenant une tradition) le Chinel trônant sur la place du Marché à Fosses.

Comme de coutume, sous les ordres du Colonnel Alain, Jean-Luc et Jacques emmenaient les « sonneurs des six heures » que sont Eric, Laurent, Pol, Jean-Pol Philippe et M... Remplaçant Pascal empêché par sa récente paternité.

Le sixième tromblon préfère garder l'anonymat car il craint des représailles... « Folkloriques ». Ses compagnons ont néanmoins rassuré le tireur occasionnel.

Un moment de honte est vite passé et la tradition doit être respectée. Les traditions folkloriques peuvent parfois engendrer un cruel dilemme pour leurs adeptes.

Allez,... Sans rancune et à l'année prochaine mon cher M....

Un autre décès

Mardi après-midi, M. Gilbert Ernoux, habitant au-dessus de la rue Sinton, a trouvé dans le jardin le corps sans vie de son épouse, née Fernande Drèze.

La défunte était âgée de 76 ans et avait été fort marquée par le tragique décès, voici pourtant une vingtaine d'années, de leur fils Philippe. En raison des circonstances de cette mort, les policiers de la Zone Entre Sambre et Meuse se sont rendus sur place ainsi que le médecin légiste qui a procédé à une autopsie pour déterminer la cause exacte de cette mort inopinée.

Les funérailles civiles de Mme Ernoux-Drèze auront lieu ce vendredi 15 octobre à 14 heures 30.

Nous présentons à son époux et à la famille nos bien vives condoléances.

Vos adolescents et vous

A l'initiative de l'A.C.R.F.de Sart - St-Laurent, " Action chrétienne rurale des femmes ", M. Philippe Béaque, psychologue et psychanalyste de la Fondation Dolto, conférencier de l'Ecole des Parents E.P.E., présentera une conférence-débat intitulée " Vos ados et vous : comment dialoguer ? ".

En effet, dans les difficiles conditions de vie actuelles, comment garder le contact avec nos adolescents malgré des conflits inévitables ? Quelles limites définir ? Comment se positionner par rapport à leur prise d'autonomie, à la scolarité, la sexualité, les drogues ?...

Autant de questions que se posent les parents d'aujourd'hui, auxquelles le conférencier tentera de répondre.

Cette soirée aura lieu le mercredi 22 octobre à 20 heures, en la salle Massinon à Pontaury-Mettet. P.A.F. : 3 euros.

La Marche des

Monastères de la Marlagne

Nous avions omis de l'annoncer la semaine dernière et c'est un petit événement chaque année début octobre, le Footing Club de Fosses organise sa traditionnelle Marche des Monastères de la Marlagne. Le club en est à sa 22e édition.

C'est une marche de 50 km qui réunit à Fosses les marcheurs les plus chevronnés des clubs de la Wallonie, mais aussi des marcheurs venus de Flandre et même parfois de l'étranger. C'est toujours un bon millier de marcheurs qui défilent à travers les sentiers pittoresques de notre région et ceux qui participent à la grande marche des Monastères sont souvent près de 300.

Pour les moins endurants, le club a prévu des circuits de 7, 12 ou 25 km, auxquels participent le plus grand nombre.

Les circuits sont parsemés de quelques contrôles, où les marcheurs peuvent se restaurer et boire un coup ; et cette organisation nécessite un important personnel bénévole, et il y a aussi les inscriptions de départ et une restauration prévue au retour, car la marche a ouvert les appétits.

Cette année, en raison d'un temps plus sec, les chemins ont été moins boueux et samedi, la température était idéale pour ce genre de sport.

Nombreux étaient donc les marcheurs qui se sont donné rendez-vous chez nous au départ de la salle du collège Saint-André. Voici le classement des clubs participants :

Classement des 50 km (278 participants) :

1. Spartiates

2. Les Marcheurs de Saive

3. Les Marcheurs de la Sylle

4. Les Bergeots de Florennes

5. Les Godasses de Fraire

Sur7, 12 ou 25 km:

(1192 participants)

1. Traîne savates 61 m.

2. Bergeots de Florennes 52 m.

3. Ibis Puurs 45 m.

Le Collège Saint-André fête ses 20 ans

En 1984, l'Institut Sainte-Marie bien connu de tous les Fossois a cédé la place au Collège Saint-André.

Un enseignement général complet et un enseignement de qualification professionnel se sont développés tout au long de ces 20 ans permettant de conserver à Fosses-la-Ville un enseignement secondaire de qualité et de proximité.

Le 20 novembre 2004, pour marquer l'évènement, une journée particulière est organisée dans les installations du Collège. Tout au long de l'après-midi, à travers diverses activités et expositions, nos élèves vous feront partager leurs compétences et leurs talents.

Le soir, à partir de 19h00, un souper réunira les anciens et tous les sympathisants de Saint-André.

Les sortants, de toutes les promotions depuis 1989 seront contactés personnellement pour nous y rejoindre.

Ce repas de fête est ouvert à tous sur réservation au

' 071/711322 de 8h00 à 16h30

et

' 071/710116 en soirée.

Nous vous y attendons et vous accueillerons avec plaisir.

L'équipe éducative du Collège

PAC et ses invités

On se souvient que la section PAC de Fosses avait invité l'an dernier, Daniel Ducarme, alors président du M.R. et, au début de cette année, Gérard Deprez, député européen.

Apparemment, cela ne leur a pas porté chance, car, depuis leur visite à Fosses, Daniel Ducarme a perdu son poste de président du gouvernement bruxellois (il n'a plus payé d'impots depuis 5 ans !), et voici que la Libre Belgique du 5 octobre annonce en première page que Gérard Deprez est « inculpé pour faux et usage de faux ainsi que pour détournement >,.

On comprend mieux le ministre Charles Michel qui s'était désisté 3 heures avant sa conférence prévue à l'Orbey en décembre dernier : que redoutait-il ?

Maintenant c'est au tour de Nadine et J-P Cobut d'être sur le gril : ce sera le mardi 9 novembre à 19 h. 30 pour la présentation de leur montage audio-visuel sur le Pérou, pays qu'ils viennent de visiter.

A leur place, on se poserait des questions ! Trêve de plaisanterie : c'est avec beaucoup d'intérêt qu'on attend nos randonneurs fossois et leur reportage sur Machu Pichu et le la Titicaca. Entre autres.

Invitation à tous. Entrée 1 euro.

D.P.

Théâtre wallon

Li Soce des Comédyins fosswès reporte ses représentations théâtrales au mois de février 2005, au lieu du mois de novembre 2004.

Les dates exactes seront communiquées ultérieurement.

Accrochage

Mardi matin, route de Tamines, une voiture a embouti l'arrière d'un second véhicule. Les conducteurs étaient de Jemeppe et Ohey et les dégâts ne sont que matériels.

Stage de tennis

Un stage de tennis est organisé durant le congé de Toussaint, du mardi 2 au vendredi 5 novembre au Hall Omnisports de Sart-Saint-Laurent. Il s'agit d'un stage de tennis et multisports avec matériel fourni par l'organisation, avec moniteur de tennis pour enfants de 4 à 14 ans. Le stage a lieu de 9 h 30 à 15 h 30 (garderie gratuite de 8 à 9 h 30 et de 15h 30 à 17 h).

Participation : 50 euros.

Inscription et renseignements :

-Xavier Lebrun : '071-51.31.97, ou È 0497-48.57.65

- asbl TC Fosses : ' 071-71.14.18, ouÈ 0495-40.67.57

Au Centre Culturel

Les membres du Conseil d'administration du Centre culturel ont tenu ce mardi une réunion importante au cours de laquelle ont été approuvées les conséquences statutaires, administratives et financières de l'accession du Centre communautaire en Centre culturel local. Cela permettra de meilleures conditions de soutien de la part de la Communauté française, comme l'engagement de personnel et la formation spécifique de l'animateur.

On a aussi préparé la petite soirée festive qui, ce vendredi soir, marquera cette promotion du Centre.

Il y a 10 ans.

Mois de septembre 1994

- Le bureau de Poste de Fosses s'installe rue de Vitrival. Il quitte la rue du Marché où elle fonctionnait, de mémoire de vieux Fossois, depuis au moins 70 ans, mais peut-être de puis plus longtemps.

- Dans le cadre du 50e anniversaire de la Libération, une colonne reconstituée, de jeeps et de camions américains, venant de Tournai, traverse notre ville le 4 septembre.

- La Royale Philharmonique fête son 150e anniversaire : un programme musical qui s’étend sur une semaine et la venue de nombreuses formations musicales.

- De son côté, la Compagnie des Tchôds-Tchôds fête le 100e anniversaire de leur musique, avec une mémorable sortie.

- Il est intéressant de se rappeler aussi ceux de chez nous, qui nous ont quittés il y a dix ans : Franz Demarche, de Le Roux ; Olga Viroux, de Haut-Vent ; Simone Piette, de Bambois ; Lucienne Palange, de Sart-Eustache ; Odette Robert, de Vitrival ; Emilie Rossomme, de Vitrival.

Mois d'octobre 2004

- Petite cérémonie pour la pose de la première pierre de la nouvelle construction de la R.U.S. Fosses (vestiaires, sanitaires et salle).

- Mme Léonie Sonet, âgée de 87 ans, est décorée comme étant la plus ancienne membre de la Royale Philharmonique, depuis septante ans.

- Cinq listes politiques se présentent aux élections communales / PRL, PS, Union Démocratique, Rénovation comm. et Front National.

- Le verdict des élections : UD 10 postes, PS 6, PRL 3. Les deux autres listes ne récoltent que 4,7% pour le FN et 1,5% pour Rénovation communale.

- Chez les Godenne, à Vitrival, deux frères et deux soeurs totalisent 338 ans. Simone, l'aînée, 88 ans ; Joseph, 85 ans ; Gabrielle, 84 ans et Gilbert, 81 ans.

- Les décès en octobre : Gabrielle Michel, de Fosses ; Andrée Delvaux (Mme Croes), de Fosses ; Sylva Pirmez (veuve Jules Lefèbvre), de Bambois (décédée au Home).

Il y a 100 ans,

N° 40 du 2 octobre 2004

FOSSES - Marché du jeudi : beurre 1,50 fr. le 1/2 kilo. Œufs 2,60 fr. les 26. Mardi 4 courant : foire aux chevaux, bestiaux et porcs.

FETES DE FOSSES. - Nous félicitons de tout coeur le comité organisateur pour les attractions si variées qu'il a pu procurer au peuple fossois et aux nombreux étrangers qui ont afflué dans notre ville dimanche dernier et les jours suivants. Les fêtes acrobatiques du faubourg de Lège et des Quatre-Bras étaient vraiment superbes. Nous adressons aussi nos remerciements à la commission du jeu de balle. La lutte de mardi dernier a été des plus intéressantes. Nous l'engageons à marcher dans cette voie et à nous faire assister désormais à des luttes entre de fortes parties.

Il est une chose cependant que nous ne saurions passer sous silence et que nous ne pouvons pas effacer de notre mémoire : ce sont ces crasseuses abominations et ces odieux blasphèmes que sont venus nous faire entendre ces répugnants chanteurs de bas étage qui ont parcouru nos rues. Nous n'hésitons pas à dire que le public fossois en est écoeuré. Et cela lui fait honneur.

Grandes courses vélocipédiques.

A Stave : 1. Salmon 2. Bertrand

A Morville : 1. Salmon 2. Lecocq

A Flavion : 1. Salmon

A Bouvignes : 1. Lecovq 2. Salmon

Tous ces prix sont remportés par les machines Eclair, fabriquées par D. Depraute, à Fosses.

N° 41 du 9 octobre 2004

SART-ST-EUSTACHE. Braconnage. Samedi, vers 1 heure et demie du matin, les gardes Jean et Alfred Duchêne, au service de M. Pirmez, étant en tournée aux environs du bois de Sart-Saint-Eustache, entendirent deux coups de feu tirés sur la lisière. Il se rendirent en se dissimuler à l'endroit d'où ces détonations étaient parties et ils aperçurent deux hommes accompagnés d'un chien. A la vue des gardes, les braconniers prirent la fui-te, mais l'un d'eux, qui était porteur d'un lièvre, put être rejoint après une course de 200 mètres. Il remit le lièvre au garde et déclara se nommer G. Adelin, ouvrier carrier, domicilié à Biesmes. G. refuse de donner le nom de son compagnon.

Quand un Fossois devient poète...

Regain

Avez-vous remarqué... que ?

C'est quand la sagesse blanchit nos rares cheveux

Tendre neige de vieillesse à la riche harmonie

Que nous connaissons le vrai bonheur des heureux

Ainsi que le bon vieux cru réjouit notre vie...

Avez-vous remarqué... que ?

C'est quand à l'Occident où le jour se décline

Que le ciel resplendit dans toute sa splendeur

Et nos vieilles habitudes et nos humeurs chagrines,

Malgré leur vétusté restent chères à notre coeur.

Avez-vous remarqué... que ?

Que les grandes amitiés, celles qu'on appelle fidèles

Sont les derniers amis qui partagent notre foi

Cadeau inespéré que l'on accepte sans peine

Dans un sincère élan relançant nos émois.

Avez-vous remarqué... que ?

C'est quand l'Amour se change en infinie tendresse

Cher sentiment parfumé de tant de douceur

Comblant sans retenue les jours creux de vieillesse

Que l'on apprécie dans un dernier tranquille bonheur

Avez-vous remarqué... que ?

Quand cette sublime romance arrive au mot « FIN »

Quand avec le NOIR soudain s'arrête le beau « DESTIN »

C'est le coeur apaisé qu'on emprunte l'AUTRE CHEMIN

Laissant la place à d'autres que d'amour ont si faim.

Georges MICHEL, le 26-8-2004.

Li guêre di 40, vikéye pa on gamin (xv)

pa Roger Viroux

Li Rèsistance s'ôrganise. Dins m' famile, on n' cause qui d' ça ! l gn-a dès ponts qui zoubèlenut, dès rays sont disboulonéyes.

Malureûsemint, i gn-a plusieûrs groupes di rèsistants, qui n' s'ètindenut nin d' trop ètur zèls. I gn-a dès bindes èto, qui s' diyenut dè l' Rèsistance, mins qui faiyenut l' mau... èt gn-a l' « marché noir (eûreûsemint qu'on l' dit è Francès èt qu' nos n'avans pont d' traducsion po ça, pace qui ça n' soladje nin lès p'titès djins, qui do contraire !)

On n' môrt nin d' fwim, mins on n'a nin dès masses à mindjî. Quand dj'èva è scole, avou l's-ôtes gamins do Banbwès, nos-alans à maraude aus pomes dins lès pachis do Bouc (Camille Monrwè) èt do Nwârzouys (Zîré Barthélemy) aus Grandes Fosses, en d'chindant su Fosses, èt quand nos mindjans one pome à l' rècrèyâcion, lès gamins d' Fosses nos d'mandenut : Dji pou awè l' toûrchon ? èt « Lai me on gros toûrchon, là ! ».

On cause todi d' pus d' djon.nesornes qui sont-st-èvôye po l' Espagne èt l' Portugal po-z-aler r'trover l'ârméye Bèlje, li Brigâde Piron qui s' fôrméye èt l' aviyâcion En9lèse, qu'a ieû bran.mint dès pilotes Beljes, mins lès prijons Espagnoles èt lès cènes dè l' milice Francèse lès-avisenut.

I gn-a portant dès filéres bin ôrganiséyes, surtout dè I' Witte Brigâde Flamindje, di-st-on. ls d'vin.n' ièsse bin ôrganisés, vèyantmint qu'Anvérs a stî l' seûle vile di l'Eûrope dil'Ouwès à s' awè dèlîbèré tote seûle !

Lès Boches ni sont pus si sûrs di zèls : is n'ont seû prinde Moscou !

Mins lès SS èt l' Gèstapo (Geheime Staatspolizei = Police Sècrète di l'Etat), lès cias qu'ont tot à piède si l'Alemagne pièd l' guère, sont pires qui jamais. Li sôdârt qui fait l' guère pace qu'il èst bin oblidjî, li, èst div'nu bran.mint pus socenauve.

I s' passe one masse d'afères qu'on n' sét nin : on dit qu' Mârcèl Decocq (li Pèchonî), li pa da André Decocq, qu'èst dè l' Rèsistance, a stî manecî pa on rèxisse di Fosses.

On dit, qu' gn-a dès feumes di Fosses qui vont avou lès Boches ; on dit qu' gn-a plusieûrs rèxisses à Fosses, qui s' rachonenut dins one téle maujo. Ci qu'on n' sét nin d'alieûrs, on l'invente, mins i va awè l'afère Taxhet. Taxhet qu'èsteûve rèxisse, dijeûve-t-on, èsteûve opérateû au cinéma. Li cinéma d' Fosses, èwoù-ce qui c'est l' Sâle Orbey açteûre, èsteûve todi en acsion.

Divant d' passer lès films : on coût, sovint avou dès cow-boys, èt on long, li grand film do djoû, on passeûve lès-actuwâlités Alemandes UEFA. On vèyeûve dès-avyions Anglès èt Amèrikins tchaîr corne dès mouches, à s' dimander comint-ce qu'il è passeûve co ostant totes lès nûts.

Chake côp qu'on avyion aliyé tchèyeûve, tot l' monde criyeûve t'as minti ! » jusqu'à ce qui Mathieu, l' prôpriètaîre, criyiche : « Silence, ou je fais évacuer la salle !

(à chûre)

Les rencontres du week-end

Samedi 16 octobre

Diablotins

Fosses - Jemeppe (11h)

Bambois - Flavion (11h)

Prémin.

Fosses - Malonne (13h)

Minimes

Bambois - Fosses (15h)

Juniors

Mesnil - Fosses

Réserve

Soye-Flor. - Bambois

Fosses - Profondeville

Dimanche 17 octobre

Scolaires

Ligny - Fosses (10.30)

Div. 3

Bambois - ES Frontières

Div. 4

Moustier - Fosses

BAMBOIS - E.S. FRONTIERES

4 - 0

Les Plagistes prennent d'emblée l'ascendant sur les Frontaliers et, à la 13e, un heading de Tasiaux s'écrase sur la latte. Sept minutes plus tard, Want Lance Ferreira qui ne laisse aucune chance au jeune Henrard. A la demi-heure, Libert centre pour Jamme qui double la mise. Peu avant la pause, Libert, idéalement lancé par Lebichot creuse l'écart.

A la reprise, Bambois reprend son pressing et, Ferreira qui s'en va seul vers le but visiteur, se fait faucher par le gardien Henrard, bien en dehors du grand rectangle. L'attaquant local est contraint de se retirer alors que le keeper frontalier est renvoyé aux vestiaires. Il est accompagné par François Henrard qui reçoit la rouge pour rouspétance. Malgré de leur infériorité numérique, les Frontaliers empêchent les visités de développer leur football et tentent de surprendre Marchai. A la 75e, Legrain, bien lancé par le jeune Finfe, clôture l'addition.

MOUSTIER - FOSSES

2 - 1

Duel au sommet au stade A. Lombet où l'enjeu se fit sentir dès les premiers échanges. La première mi-temps tourna rapidement à l'avantage des visités qui ouvrirent le score à la 28e par De Neef.

Deux minutes plus tard Fruchart doublait les chiffres (2-0).

La deuxième mi-temps se révéla plus équilibrée et Fosses réduisit l'écart en milieu de seconde période. Malgré les ultimes tentatives visiteuses, le score ne changea plus.

FAL. AISEMONT - VEDRIN

4 - 4

C'est à un match fou que les spectateurs allaient assister. Dès la 4e, Pierre Thys déflorait la marque pour Falisolle.

La 2e mi-temps redémarra en trombe avec une erreur du gardien local, ce dont profita Detry 1-1. Peu après Van Mulders rendait l'avantage aux siens 2-1. Vedrin ne s'en laissait pas conter et, coup sur coup, égalisait puis prenait l'avantage par Prude et Guebenne.

Callut faisait 3-3 à la 78e, alors que Vaillant rendait l'avantage aux siens 3-4. En toute fin de rencontre Detelle donnait méritoirement le point du match nul à ses couleurs et clôturait cette rencontre spectaculaire à souhait.