N°21   21 mai 2004

Conseil communal

(suite de la semaine dernière)

EN URGENCE.

Le FOREM avait demandé à la commune de lui fournir une " Maison de l'Emploi " : c'était matériellement impossible, pour Fosses et d'autres communes d'ailleurs ; aussi le FOREM présente maintenant la possibilité de passage d'un " Bus de l'Emploi ", deux lundis par mois. Il suffit de lui trouver un parking, avec raccordement électrique, connexion informatique et des sanitaires à proximité. On a choisi le parkin du Service des Travaux, près des rois-Bras, où se fait déjà le contrôle de pointage et donc connu des demandeurs d'emploi. Ce service est gratuit.

Le Conseil entérine enfin l'ordre du jour des assemblées statutaires de diverses intercommunales : AITI (immondices Fleurus-Sambreville qui assure le brossage avec balayeuse et autres services) ; INASEP (distribution d'eau ; il faudrait leur rappeler d'avertir la population avant coupures, dit Alex Borbouse) ; INATEL (télédistribution) ; IDEG (électricité) ; IDEFIN (qui chapeaute diverses intercommunales pour l'électricité).

A HUIS CLOS

Le Conseil ratifie diverses nominations d'intérimaires dans les écoles, suite à des congés de maladie, et établit la déclaration d'emplois vacants pour l'année scolaire 20042005. Il s'agira d'un maître spécial en 2e langue pour 2 périodes/semaine ; une institutrice primaire pour 12 périodes et une autre pour 24 périodes.

Et pour l'année en cours, avec effet au 1 er avril, le Conseil nomme Mme Corine Vigneron comme institutrice primaire ; M. Emmanuel Sacré comme maître spécial d'aducation physique et Mme Anne Alewaeters maîtresse spéciale en seconde langue.

Avis

L'Administration communale sera fermée les jeudi 20 (Ascension), vendredi 21 et samedi 22 mai 2004.

LE ROUX Le Long Try

Le livre « Le Roux en cartes postales de Michel Dargent, nous éclaire sur cette carte. A gauche, la ferme Saucin, avec un chariot servant à transporter le foin. Un chariot peutêtre fabriqué par le charron Aimé Pirson qui avait son atelier rue de la Maladrie. La seconde maison était celle de Léopold Bouillon. Et plus loin, la maison d'Edmond Louis, cordonnier. A droite, la maison d'Alexandre Godfurnon, journalier.

L'habitation dont la façade est décorée a été construite par Hubert Simon, artiste peintre. Cette villa sera rachetée plus tard par Fernand Bouillon, industriel à Bruxelles.

PLAN PREVENTION PROXIMITE

En cette époque où tout se présente en initiales, nous voici dotés d'un nouvel outil : PPP, pour Plan Prévention de Proximité. Nous l'avons brièvement présenté la semaine dernière dans le compte-rendu du Conseil communal, ou en effet une assistante sociale de la Région Wallonne, Mme Sophie Canard, est venue le présenter. Alors, de quoi s'agit-il au juste ?

On a souvent évoqué ici la situation parfois dramatique de certains foyers dans les campings : une caravane au toit percé, un espace réduit où s'entassent parents et enfants dans la promiscuité et souvent dans le dénuement. Ne généralisons pas, bien sûr, mais cela existe en tant que président du CPAS, j'ai eu l'occasion d'en voir et cela m'a profondément marqué. C'est vrai qu'il est urgent de faire quelque chose. Mais voilà, si dans telle commune le mayeur a pris une mesure draconienne d'expulsion générale et de fermeture du camping (question de sa responsabilité dans la sécurité), il est des campings où un peu de bonne volonté et quelques mesures permettraient à ceux qui s'y plaisent de rester, et pour les autres, les aider à se reloger dans une vraie maison ou appartement.

L'objectif du PPP est dont la réinsertion sociale et l'amélioration des conditions de vie des habitants des campings. A Fosses, cela concerne 400 personnes, dont 334 y sont domiciliées. En principe, il est interdit de domicilier quelqu'un dans un camping, mais (aberration administrative), le Fédéral oblige les communes à inscrire comme domicile même un camping après 6 mois de résidence. Cela va changer. Ce Plan organise un partenariat entre la commune, le CPAS, la Région Wallonne, l'Agence Immobilière Régionale, l'IDEF, en vue d'une réflexion au niveau communal sur les conditions de vie dans les lieux touristiques, dans le respect des choix et des règles d'aménagement du teritoire.

Les difficultés sont multiples : la rencontre des familles en dehors des campings (où elles vivent en vase clos) ; le manque cruel de logements salubres ; la hausse des loyers (surtout à Fosses), inaccessibles aux familles logées en caravanes ; situations d'urgence pour certains ; décrochage social ; insertion parfois délicate dans les quartiers " traditionnels " ; choix de vie certains préfèrent le camping.

Des solutions sont en cours d'étude et 5 actions ont été dégagées

Action 1 : permanences sociales une fois par semaine : elles seront un lieu de parole et d'écoute, de recherche de solution aussi, au cas par cas, de construction d'un nouveau projet de vie.

Action 2 : les groupes de parole la vie en commun dans les campings crée des problématiques communes : ces groupes de parole seront l'occasion d'examens attentifs des situations.

Action 3 : Accompagnement social spécifique : les personnes désireuses de se reloger seront aidées dans leur recherche et leurs démarches et des aides sont prévues dans le Plan Habitat Permanent: 5.000 € de base, plus 400 € en prime de déménagement et 100 € d'aides spécifiques, avance de la garantie locative (consulter pour cela le CPAS).

Action 4 : assistance aux victimes et actions de prévention dans l'amélioration des conditions de vie et de la sécurité en camping, aide à l'accès à la justice, etc.

Action 5 : Activités autogérées offrir un lieu d'apprentissage de l'utilisation de ses propres ressources, rechercher des solutions en commun, créer un réseau d'entraide efficace.

Le PPP est donc un lieu d'étude (des besoins et des moyens) et d'organisation, qui vient compléter l'action des Plans Habitat Permament en cours dans les CPAS. Pour sa mise au point, un budget global de 63.000 € est prévu pendant 3 ans, dont 25 % à charge de la commune, le reste subsidié par la Région. Pour accroître l'intervention de l'IDEF, il faudra aussi prévoir une augmentation de son subside.

On s'attaque ainsi à la problématique de l'habitat permanent dans les campings, dont ce n'était pas la destination première ; c'est la précarité sociale qui a créé ces conditions de vie parfois difficiles et à la limite de la décence et de la sécurité. Aider les personnes qui le souhaitent à trouver un logement salubre et acceptable devient une priorité pour les responsables communaux et sociaux.

 

Dealer arrêté

Fosses, c'est bien connu, est un centre de " distribution " de drogue ; les endroits sont vite repérés et connus, mais cette fois, la Police de la zone Entre Sambre et Meuse est intervenue et a arrêté un jeune Fossois (30 ans) en train de se livrer à la vente de haschisch : les clients le contactent sur son GSM et le rendezvous est fixé. Il s'approvisionne, a-t-il reconnu, en Hollande et on a trouvé sur lui (encore) 50 grammes de cette drogue Interdite, mais aussi un carnet où il notait les sommes dues par ses clients... Un " petit commerce " qui avoisinait les 1.000 f par journée de vente... Soit un peu plus que " dépanner quelques copains ".

L'intéressé a été arrêté et déféré au juge d'instruction de Namur qui l'a placé sous mandat d'arrêt.

Fost-Plus

Le prochain ramassage des papiers et cartons, aura lieu le mardi 25 mai pour les sections de Fosses, Sart-Saint-Laurent et Bambois ; et le jeudi 27 pour Vitrival, Le Roux, SartEustache Névremont et Aisemont.

Pour les PMC (sacs bleus) ce sera le mercredi 28 mai, pour toutes les sections de l'entité.

Aux écoles libres

La fancy-fair des écoles libres aura lieu les samedi 5 et dimanche 6 juin. Au cours de ce week-end, la chanson française sera à la fête, avec la participation du chanteur et compositeur local Pascal Gillard.

Nous reviendrons plus en détail prochainement sur les différentes activités prévues au programme de ces deux journées.

125e anniversaire des Congolais

Dans un an, nous aurons déjà effectué la première préliminaire en vue de la Saint-Feuillen du mois de septembre.

Mais avant cette grande année septennale, il y a un évènement sans précédent dans notre bonne vieille cité. En effet, la Compagnie Royale des Congolais fête son 125e anniversaire cette année, le dernier weekend de septembre.

Mais la semaine qui précède ces festivités, le comité aimerait organiser une petite exposition à travers les différentes Saint-Feuillen. Alors, nous faisons appel aux personnes qui possèdent des objets, des photos, des coupures de journaux etc... qui concernent les congolais en particulier'et la St-Feuillen en général.

Vous pouvez prendre contact avec un membre du comité ou

Et. Drèze '071-72.63.49

ou moi-même ' 071-74.16.16.

Si vous pouviez nous faire un prêt de ces différentes documentations, cela nous ferait grandement plaisir.

D'avance un grand merci.

Ph. Leclercq

Accrochage

Au débouché de la rue du Chapitre sur la nationale 922, en Leiche, une collision de voitures a fait cinq blessés dans un des véhicules : Mme Isabelle Humblet et ses enfants : Isadora, Hayovic, John, Jennifer et Mégane. Pas trop grave, mais tous ont dû être hospitalisés à la clinique d'Auvelais. Les Pompiers sous les ordres de l'adjudant Michel Bastin sont intervenus pour nettoyer la chaussée.

Les communions

Ce dimanche 23 mai verra dans la paroisse Saint-Feuillen les cérémonies des communions solennelles pour 22 enfants : Lucas Adam, Clémentine Buchet, Sophie Decroupet, Nicolas Defleur, Marie Doucet, Alicia Doumont, Thibault Drèze, Pauline Georgery, Thibault Goffioul, Thibault Guillaume, Estelle Gyetvai, Martin Janssens, François Lavry, Jérémy Lebrun, Chrstopher Marique, Mike Mingeot, Elodie Molle, Maggy Neumann, Camille Romain, Nicolas Sterkendries, Guillaume Vandenberg et David Walbrecq. Ils ont été préparés par trois catéchistes : Katrien Vanlerberghe, Chantale Pesleux et Renelde Binamé. La messe solennelle sera célébrée en la collégiale à 11 heures.

Fêtes scolaires

Voici revenue la saison des fancyfairs dans nos écoles. Le samedi 8 mai, c'était à Aisemont et dans la belle nouvelle salle de gymnastique, archi-bondée, les élèves des différentes classes ont présenté une série de numéros, chants mimés et danses, sur le thème des vacances d'été. Tous, et notamment les plus petits, toujours attendrissants, ont été chaleureusement applaudis. La fête se complétait de soupers, pâtisseries, tombola, etc.

Samedi dernier, c'était à l'école maternelle du Sart : sur le thème du " Carnaval des animaux " de SaintSaëns, les enfants ont eux-mêmes choisi les animaux en fonction des plages musicales, élaboré les masques, les mouvements, le décor... Le résultat était merveilleux et les parents étaient aussi à la fête qui s'est prolongée par un barbecue et une vente de dessins d'enfants et d'oeuvres d'artistes locaux.

C'était la fête aussi aux écoles de Le Roux, ce samedi 15.

Et le 29, ce sera au tour de Nèvremont et le 5 juin à Sart-Eustache.

Puis, les samedi 5 et dimanche 6 juin, les écoles maternelles et primaires.

Souper de la Palette Fossoise

Le samedi 8 mai, la Palette Club Fossoise organisait son souper de fin de saison.

80 convives étaient présents,dans une bonne ambiance orchestrée par Fabrice (Power Music), puisque la soirée se terminait aux petites heures.

Avant de remercier ses joueurs et les bénévoles, le Président Tumsonet évoqua le championnat 2003-2004, qui, somme toute, s'est bien déroulé puisqu'aucune équipe ne descend de division et la première équipe messieurs termine en champion et accède de nouveau en div. 3.

 

Fête du Point d'Arrêt

Voici un rappel des activités de la fête du Point d'Arrêt

Vendredi 21 mai

14.00 Dépôt de fleurs au cimetière

14.30 Visites à nos plus de 70 ans, malades et handicapés et remise de cadeaux

15.00 Lutte de balle pelote amateurs entre les équipes : Fer à Cheval, Point d'Arrêt jeunes, SaintGérard, Point d'Arrêt Ciney

19.30 Concert des « Beverly Pils »

21.30 Bal de la Fête, animé par l'orchestre Boutefeu

Samedi 22 mai

13.30 Sortie du corps d'office de la Marche St-Biètrumé

14.00 Luttes de balle pelote : consolation et finale

14.30 Grimage pour les enfants

15.30 Spectacle pour les enfants, avec le clown Marbuly. Après le spectacle, distribution de cartes de carrousel à tous les enfants

20.00 Remise des prix balle pelote

21.00 Bal des Jeunes, animation Euro-Sound et le disc-jockey David (OMG Production)

Dimanche 23 mai

11.30 au chapiteau : réception pour les noces de diamant de M. et Mme Roger Jacqmain-Molle

De 11.30 à 14 h : Thé-dansant, avec l'accordéoniste Erika.

12.00 Barbecue (+ crudités, dessert) pour 12 € (apéritif offert par le comité) ; moins de 12 ans : 6 € (réservation souhaitées avant le mercredi 19 mai au

'071-71.31.20 ou '071-71.24.15.

15.30 Spectacle de danse moderne par la troupe « Fun Fantasy »

20.00 Grand Show, avec « les Filles des Iles » (revue Mauricienne)

22.00 Bal de clôture ; animation EuroSound

00.30 Brûlage de l'affiche

Toutes les entrées sont gratuites. Fin des bals à 2 h du matin. Sécurité assurée Tombola express durant la fête.

Pour le comité : Renilde Pietquin

Des jardins de rêve au Lac de Bambois

C'était ce week-end l'ouverture officielle des installations du Lac de Bambois. Pas encore les baignades, bien sûr, mais la désormais traditionnelle Fête des Jardins.

Car le Lac de Bambois, ce n'est pas seulement de l'eau et une plage. Même si on y ajoute un circuit de découverte nature tout autour du lac, avec observation des oiseaux. C'est aussi une série de merveilleux jardins didactiques, espaces de découvertes enchanteresses. Pas dans le même style qu'Annevoie, mais tout aussi intéressant et poétique. On se surprend à rappeler Lamartine dans son poème " Le lac ": " O temps, suspends ton vol... "

Il faut découvrir ces jardins divers mais... pas d'hiver : on connaissait déjà le jardin de la Poésie, avec sn pavillon japonais, ses mares et ses poèmes et tableaux : Rops, Baudelaire. Et le vaste jardin des plans d'eau, le jardin des plantes aromatiques et médicinales. Voici en outre le jardin des petits fruits comme les groseilles, et un " cloître végétal " fait de pommiers sur arceaux. Une merveilleuse promenade dont nous reparlerons.

Mais samedi et dimanche, donc, c'était l'ouverture, la Fête des Jardins, avec des coins musicaux assurés par les élèves du Conservatore d'Auvelais donnant une... note bien gaie sous le généreux soleil : ici des guitares, là de vibrantes trompettes, ou encore du chant ou du piano...

A côté de la plage, divers exposants proposaient des produits (naturels) : escavèche, poisson fumé, confitures, vins de fruits, ou encore bambous ou plantes aromatiques. L'Union des Ruchers Wallons présentait une exposition de ruches et du travail des abeilles. Et les enfants n'avaient pas été oubliés, bien sûr, car des activités et jeux leur étaient proposés, dans leur espace réservé, avec découverte de saveurs ou séances de grimage.

Le soleil était moins présent dimanche, mais la foule était fidèle malgré tout à cette fête de la nature : fleurs, verdure, jeux d'eau, senteurs, jeux de lumière et d'ombres... Un festival, un régal.

La Marche St-Feuillen Patrimoine majeur

Comme nous l'avons annoncé la semaine dernière, la Marche SaintFeuillen a été officiellement reconnue " Patrimoine oral et immatériel majeur " de la Communauté Française, au cours d'une cérémonie à l'Hôtel de ville de Mons, par le ministre de la culture Christian Dupont.

Le ministre a d'abord rappelé que la culture, ce n'est pas seulement des livres, des papiers, du patrimoine architectural, mais aussi " ce qui nous façonne, notre langue, nos façons de vivre, nos artistes et aussi le peuple qui s'exprime dans des traditions, des rites, des festivités ". C'est dans cet esprit que sont mises en relief aujourd'hui des sociétés qui répondent à ces critères culturels.

Et dans une cérémonie variée et animée, chaque groupe reconnu est présenté par un spécialiste et ponctué d'un air de sa musique spécifique.

Ainsi, parmi les carnavals : ceux de Binche et de Malmédy, aux sons des tambours binchois.

Pour les Marches militaires : présentation du phénomène par JeanPierre Foulon, membre du Conseil supérieur et spécialiste des Marches. Avec roulements des tambours de Gerpinnes et Ham-sur-Heure, pour la Marche Saint-Feuillen de Fosses, la Sainte-Rolende de Gerpinnes, la Saint-Roch de Ham-sur-Heure et de Thuin, la Madeleine de Jumet et la Marche Notre-Dame de Walcourt.

Ensuite, pour des manifestations festives : le Tour Sainte-Gertrude de Nivelles. Pour des groupes traditionnels : les Echasseurs namurois, la Royale Moncrabeau de Namur (les 40 Molons), et les Arbalétriers de Visé. Pour les géants et ducasses : le Meiboom de Bruxelles et les ducasses traditionnelles d'Ath et de Mons.

Ces quinze sociétés ont ainsi été reconnues selon les critères retenus par le Conseil supérieur d'Ethnologie, de Folklore, des Arts et Traditions populaires : l'ancienneté, la continuité, l'importance, l'esthétique et l'authenticité historique. Les Chinels, a-t-on appris, seront de la 2e " vague ".

C'est donc le bourgmestre Benoît Spineux qui a eu l'honneur de recevoir le diplôme de reconnaissance officielle ; il était accompagné de l'échevin de la Culture Bemard Meuter, du président de l'Etat-major Emile Damanet, et de plusieurs représentants de nos compagnies fossoises en uniformes : le conseiller communal Etienne Drèze en Congolais, Pot Populaire, Zouave ; Stéphane Lainé, Mameluck, et aussi (mais en civil), un représentant des Chasseurs et un des Tirailleurs Algériens.

Cette reconnaissance officielle atteste de la valeur foncière et de l'ancienneté de notre Marche dont l'origine, rappelons-le, se situe aux environs de la création d'un " Serment d'arquebusiers " par le prince-évêque Gérard de Groesbeek le 8 août 1566. Milice communale dont les statuts prévoyaient que les membres devaient escorter les processions en l'honneur du Saint Sacrement " et aussy le jour que l'on portarat le glorieux corps de Monsieur Saint Phollien ".

Au Pétanque Club

Le second tournoi de pétanque du club de Sart-Saint-Laurent aura lieu le dimanche 23 mai, sur le terre-plein situé derrière le hall omnisports.

Les inscriptions (4 euros) se font entre 13 h et 13 h 45. Le tirage est effectué à 13 h 45 précises. Un prix est attribué à chaque joueur.

Avis aux amateurs ; il n'est pas nécessaire de faire partie du club pour participer.