N°14    02 avril 2004

 

Conseil communal

Mise au point à propos du Syndicat d'initiative

Si cette brève réunion n'a pas rompu la belle unanimité au niveau des décisions, elle a connu tout de même une petite explication entre le con-seiller Etienne Drèze, aussi Président du S.I., et le conseiller P.S. René Brachotte à propos d'une émission de Télé-Sambre.

Mais elle a débuté par une minute de silence demandée par le bourgmestre Benoît Spineux pour divers décès : des membres de la famille des conseillers Françoise Rochet et Philip e Mullier et du président du CPAf Guy Henin ; le beau-père d'un ouvrier communal et le dernier Ancien Combattant de Vitrival André Berger.

Puis l'admission de deux points en urgence : un document à propos du prêt du CRAC et les candidatures au Conseil d'Administration du Syndicat d'Initiative.

HOPITAL D'AUVELAIS

Les communes associées à l'Association Intercommunale de Santé de la Basse-Sambre (AISBS) doivent approuver le Plan de gestion imposé à cet hôpital dont la situation financière catastrophique a réclamé des mesures draconiennes réduction de salaires du personnel et des médecins, économies tous azimuts ; les premières mesures portent déjà leurs fruits et un équilibre est à l'horizon, mais le Plan de Gestion se précise en vue d'une aide du CRAC (Centre régional d'Aide aux Communes ). On sait que Fosses a dû participer à concurrence de quelque 70 millions de francs à ce déficit (1.706.000 €) et qu'un prêt exceptionnel a été sollicité de la Région Wallonne ; cela traîne et, en attendant, la commune a dû emprunter cette somme, ce qui lui a déjà coûté 4 millions de FB d'intérêts.

En urgence en effet, le Conseil est amené à approuver une circulaire ministérielle récemment arrivée promettant le versement de la moitié du montant global en compensation de ce prêt.

LOGEMENTS SOCIAUX

Voici trois ans, une circulaire du ministre Vande Lanotte imposait aux communes de proposer des logements aux demandeurs d'asile. Fosses avait donc prévu de reprendre une maison solaire de Bambois, qui lui appartient et est louée à la Région Wallonne, ainsi que des prévisions budgétaires de 5 millons pour l'achat d'un immeuble et un autre pour une location. Mais suite aux nouvelles dispositions, ces mesures n'ont plus de raison d'être. Le Conseil approuve donc la remise en location de la maison solaire à la Région.

PLAN DEROGATOIRE

L'échevin du Patrimoine Michel Charles fait la synthèse de ce dossier important : une modification du Plan de Secteur en vue de créer une zone économique. Il est difficile d'obtenir de l'Urbanisme un plan dérogatoire et, voici six ans, la commune avait pourtant lancé ce projet

transférer 6 ha 70 de terres agricoles en zone économique pour des entreprises artisanales, le long de la RN922 Fosses-Châtelet, à la limite de Vitrival et en face d'établissements de ce genre déjà installés. De cette superficie, 3 parcelles appartiennent à la Fabrique d'Eglise de Vitrival, les autres se répartissent entre divers propriétaires. Mais ces terrains sont d'un rapport minime (pâtures) et ont l'avantage d'être plats, situés le long d'une voirie équipée (eau , électricité, égouttage) et à proximité immédiate de la bretelle d'autoroute 98 vers Velaine et donc l'autoroute de Wallonie. Ce dossier, qui ne suscite aucun péril pour l'environnement, avait été présenté au Gouverneur lors de sa dernière visite à Fosses. Mais les conditions d'une modification sont strictes : ne pas porter atteinte au Plan de Secteur ; répondre à une nécessité en besoins économiques et sociaux ; reporter la superficie agricole enlevée dans une autre zone. Le dossier a été revu par le Bureau Economique de la Province pour répondre à ces critères ; les besoins nouveaux sont justifiés par des demandes de plusieurs indépendants et la question sociale est cruciale chez nous. Le Conseil approuve donc ce projet avec l'espoir qu'il sera admis en tutelle.

HALL OMNISPORTS

Le " Centre sportif de l'entité fossoise ", hall de Sart-St-Laurent, vient de bénéficier d'un renouveau spectaculaire qui en fait un petit

bijou à la disposition de bien des sportifs locaux. Mais il restait une faiblesse : la toiture, fragile par vent de tempête (un pan s'était encore envolé récemment). L'urgence et la sécurité nécessitent donc un renforcement et il en coûtera 22.990 € qui seront prévus en modification budgétaire extraordinaire.

Le Conseil admet encore diverses ordonnances de Police prises par le Bourgmestre pour travaux, déménagement, enterrement, Grands Feux, Laetare, Télévie, démonstrations des Pompiers. Quant à la remisè du brevet de Lauréat du Travail à M. Didier De Munter, de Le Roux, elle ne put avoir lieu car l'intéressé était retenu... au travail. Le brevet et l'insigne d'honneur de bronze lui seront remis en privé. " On y perd un verre ! " constate un conseiller.

A PROPOS DU S.I.

Le Conseil est donc appelé à désigner des représentants au Conseil d'Administration du Syndicat d'initiative. Comme l'explique Etienne Drèze, la possibilité de bénéficier de points APE pour engager du personnel subsidié est conditionnée par l'élargissement du Conseil d'Administration dont 51 % des membres doivent être désignés par " les pouvoirs publics ". Leur nombre passe ainsi de 15 à 17 et même, aujourd'hui, on propose 18, afin de permettre une représentation normale du P.S. Il n'est pourtant pas question de quotas ni de clé de répartition politique, mais d'une ouverture. Le Conseil propose donc 10 membres qui sont : Benoît Buchet, Alain Drèze, Etienne Drèze, Bernard Dufrasne, Bernard Meuter, Philippe Moreau, Pascal Vandooren, Romuald Denis, Christian Lalière et Paulette Jacqmain. Ils seront installés au Conseil d'Administration demain soir.

Le président du S.I. en profite pour répondre à des remarques qu'il juge désobligeantes de René Brachotte lors d'une émission de Télé Sambre : le 27 février dernier en effet, dans le cadre d'émissions sur les conseils communaux " à mi-parcours ", le chef de file du groupe P.S. a dit notament : " Au point de vue tourisme, nous reprochons un manque de créativité. - Actuellement, il y a un S.I. qui a l'air de prendre forme. - Le P.S. est l'initiateur du projet Lac de Bambois dont le directeur est l'époux d'une conseillère P.S. - Suite à une intervention de notre part, il y a une ouverture du S.I. au P.S. ".

M. Drèze s'adresse personnellement à M. Brachotte " car il est généralement absent aux manifestations que nous organisons ". Il précise qu'arrivé au S.I. comme trésorier en 1996, il n'était à l'époque même pas membre de l'U.D., qu'il n'avait en vue que le bénévolat et aucune ambition politique. Mais depuis lors, de nombreux projets et activités ont vu le jour : engagement de personnel (4 mi-temps et un 4/5 temps), et sa formation comme guides ; ouverture du bureau 7 jours sur 7 ; visites de la collégiale et du centre historique de Fosses ; reprise du Musée de Lilette, etc... Tout cela grâce à l'appui de tous et de l'Administration communale dont l'aide est passée de 100.000 FB en 1994 (sous majorité socialiste) à 800.000 avec l'U.D. et même 2.726.000 en 2001 pour travaux extraordinaires au bâtiment.

Après le décès du président Robert Meuter, une assemblée a été convoquée pour procéder à son remplacement et au renouvellement du Conseil d'Administration : l'annonce en a été faite, entre autres, par le Bulletin communal et toute personne intéressée pouvait s'y présenter, mais on n'y a vu aucun représentant du P.S., alors qu'il y avait bien un esprit d'ouverture.

Mais voici que la Région Wallonne impose une participation majoritaire de personnes proposées par les pouvoirs publics locaux, et du coup on se bouscule au portillon, le P.S. s'y intéresse. La volonté du S.I. a toujours été de travailler en dehors de toute idée politique, seulement dans l'intérêt de la population et de la ville. La modification des statuts ne change rien à la façon de travailler. Tout ce qu'on demande, ce sont des personnes motivées et sans arrière-pensée politique.

M. Brachotte répond qu'il faut remettre ses paroles dans le contexte lors de l'interview, on lui a demandé d'exprimer le point de vue de l'opposition au sein du Conseil, mais sur près d'une heure d'enregistrement, on n'a retenu que deux minutes. Il n'a pas voulu attaquer le Syndicat d'Initiative, mais noté que maintenant une ouverture est faite clairement au P.S.

E. Drèze précise qu'il a réagi parce que le personnel du S.I. s'est senti blessé par ces reproches (manque de créativité), alors qu'il montre une ferme volonté de travail (prestant bénévolement bien plus que les heures prévues), d'imagination (voir le Jeu de Noël) et de créativité. Dire " Le S.I. a l'air de prendre forme ", est réellement vexant (mais M. Brachotte répond qu'il pensait à l'ouverture actuelle). Enfin, le Bourgmestre se réjouit que cette mise au point ait apporté la sérénité. D'autre part, la conseillère indépendante Fr. Rochet remarque qu'elle a été évincée par les gens de son ancien groupe.

A HUIS CLOS

Le Conseil renouvelle jusqu'au 31 juillet la désignation de Mme Frédérique Goisse en remplacement du secrétaire communal. Il désigne au grade de 1er sergent le pompier volontaire Pascal Baufays et note la mise en disponibilité, pour cause d'épuisement des congés de maladie, de M. Pierre Doumont, maître de morale.

 

Rue de Vitrival

Cette photo, reprise du livre « 77 rues de Fosses-la-Ville » nous montre le dessus de la rue de Vitrival, à une époque pas très lointaine où le stationnement, à droite en montant, était encore possible. De l'autre côté, les voitures n'hésitaient pas à empiéter sur le trottoir, ce qui ne gênait apparemment personne. La circulation dans les deux sens devenait difficile et le placement de potelets a sans doute aujourd'hui, son utilité. En raison de la présence de la Poste, d'une banque et de commerces, cette nie, souvent encombrée, manque de parkings.

 

Nouveau commerce

Un nouveau commerce vient de s'ouvrir à Fosses, rue Donat Masson, d'un type un peu particulier. Il s'agit d'un Night Shop, magasin ouvert de 12 à g4 heures et qui permet ainsi aux clients de s'approvisionner en dehors des heures d'ouverture des autres magasins.

Les magasins Night Shop répondent à un besoin aujourd'hui, celui de pouvoir s'approvisionner à toute heure. Situé dans le centre et le long d'un important lieu de passage, l'endroit permet aussi de parquer aisément pour un temps réduit.

Nous souhaitons à ce nouveau commerçant pleine réussite dans son entreprise.

Au Cercle horticole

La prochaine conférence horticole, ce lundi 5 avril, à 19 h 30, à l'ancien Nopri (Quatre-Bras), aura pour thème « Les lègumes à fruits secs : pois et haricots » (variétés, culture et ennuis) par M. Daloze.

Invitation cordiale à tous.

Le Maître des boîtes

Ce vendredi 2 avril, à 20 h, à la salle de gym de I'Ecole du Bosquet), seconde représentation par le Jeune Théâtre Atelier de Fosses qui présentera un spectacle théâtral imaginé, écrit et joué par les enfants.

Entrée : 5 €, gratuit pour les moins de 12 ans. Réservations au Centre Culturel

' 071/71 46 24.

Après le Laetare

Il n'y a pas eu que du mauvais !!! C'est vrai, le président n'était vraiment pas content de ce qui s'est passé après le rondeau. Mais il y a quand même eu un bon et beau cortège de plus ou moins 900 participants, qui ont défilé devant plusieurs milliers de spectateurs.

Je remercie les différents comités des groupements locaux pour leur bonne tenue et pour l'ambiance. Je remercie également toute la population fossoise pour l'accueil réservé aux membres du C.A. de la société des Chinels lors de la réception, ainsi que le personnel de l'Administration communale, des services de police, des travaux et celui du S.I.

Je ne peux également oublier les nombreux Chinels qui se sont bien tenus car heureusement les fauteurs de trouble sont minoritaires.

Comme je l'ai dit lors de mon discours à la Commune, le Laetare, principalement axé sur le 135e anniversaire de la Musique, fut encore, malgré le temps mitigé, un bon cru.

J'ose espérer que ce qui s'est passé n'est qu'accidentel et que cela ne se reproduira plus. Je vous donne dès lors rendez-vous à l'année prochaine, le dimanche 6 mars pour un Laetare entre Fossois ; car je suppose que vous savez que ce sera une année septennale et que dans ces années-là les groupes étrangers ne sont pas invités.

Encore un grand merci à tous.

Le président : Ph. LECLERCQ

Deux sorties des Chinels sont prévues au cours du mois d'avril : le 4, à Roncq, près de Lille et le lundi de Pâques à Cassel, dans le Nord de la France également.

Bilan du Laetare 2004

Comme de tradition, vous trouverez ci-dessous la situation des comptes du Laetare de cette année.

Je tiens également à renouveler nos remerciements aux ouvriers communaux qui travaillent souvent dans l'ombre, mais dont le travail contribue à la réussite de notre fête.

Il faut également remercier la population fossoise pour l'accueil lors de notre collecte, ainsi que les forains pour leur collaboration et leurs dons.

Mais il y a une catégorie de personnes à qui ces remerciements ne s'adressent pas : les mauvais fêtards. En effet, il est regrettable que certains « profitent » de nos festivités locales pour assouvir leur besoin de bestialité et de fouteurs de trouble. Certains, parmi eux, ne sont pas dignes de porter le costume de Chinel et ternissent l'image de l'adoles

cent. Nous 'conseillons à ces personnes, pour les années à venir, de constituer un groupe et d'exercer leur soi-disant art chez eux.

Dépenses:

Répétition et réception : 291,28

Rappel tambours 200,00

Feu d'artifice 1.470,00

Affiches 171,72

Groupes et musiciens 4.198,00

Boissons groupes 298,11

Sabam 219,42

Autres 77,96

Total 6.926,49

Recettes

Collectes 3.598,26

Forains 2.800,00

6.398,26

Solde : -528,23

Etienne DREZE, trésorier

Marche St-Biètrumé

Communiqué de l'Etat-Major de la Marche Sint-Biètrumé de Bambois

Chers amis marcheurs

et sympathisants de la Marche,

Certaines rumeurs courent actuellement au sein de l'entité, annonçant la disparition de notre marche quarantenaire. Nous, membres de l'EtatMajor, voulons ici clarifier la situation et faire pratiquement une mise au point.

Tout d'abord, nous devons confirmer que la Marche est actuellement sans le sou. En effet, nous avons été victimes d'un détournement de fonds, nous laissant non seulement ruinés, mais avec un total vertigineux de factures impayées. Le plus gros de cette dette a été réglé sur nos cassettes personnelles, le reste le sera le plus tôt possible sur base du même principe. Nous ne pouvons, en ce moment, compter que sur nous-mêmes. Nous profitons d'ailleurs de ce communiqué pour rassurer nos créanciers pour leur patience et les assurer que tout sera fait pour honorer nos dettes.

Ensuite, et compte tenu de ce qui est dit plus haut, s'il est vrai que notre Marche est en péril, elle n'est cependant pas encore morte. Nous nous réusnissons en effet chaque mois afin d'examiner le moyen d'éliminer nos dettes, mais aussi et surtout de réunir les fonds nécessaires à l'organisation de la Sint-Biètrumé les 22 et 23 août 2004. Car, malgré les coups bas qui nous ont été assénés, nous, nous y croyons encore.

C'est pourquoi nous avons décidé d'organiser un concours de belote le 17 avril, à 18 h, en la salle L'Orbey à Fosses. Nous escomptons de la sorte réunir la somme qui nous permettra d'organiser la Marche 2004.

Nous convions donc tous ceux qui, comme nous, croient encore à l'avenir de la Marche Sint-Biètrumé, à venir nombreux nous soutenir en jouant aux cartes ou en discutant autour j d'un verre.

Venez nombreux I Longue vie à la Marche Sint-Biètrumé !

L'Etat-Major

 

Une précision

Dans notre numéro 9 du 27 février dernier, nous avons publié une étude fouillée sur l'origine et le sens du lieudit " Le Stampia ".

Malheureusement, la signature de l'auteur a " sauté " et nous devons en toute justice préciser que cet article intéressant état dû à M. Jean Lecomte, dont les livres sur notre histoire locale sont appréciés de bien des amateurs et de spécialistes.

Bricolage

La section fossoise de Vie Féminine organise des séances de bricolage. Prochainement, ces séances seront consacrées à la confection de boîtes en carton, à partir de la feiulle plate, ainsi que la décoration de ce travail. Elles ont lieu au local du Syndicat d'Initiative, de 20 à 22 h, les mardis 30 mars, 6 avril et 20 avril. Renseignements et inscriptions auprès de

Mme Baivier (Ma Bouille)

' 071-71.25.15 (après 19 h)

Mme Marlise Lallemand

' 071-71.19.49.

Chez les Clowns

Les Clowns en Folie font leur show...

ALLLLEEEEEEE EEEEE !!!

Malgré la météo capricieuse au rendez-vous lors de l'édition 2004 du Laetare, nous avons pu de nouveau démontrer ce dont nous sommes capables depuis 1996, même si certains détracteurs nous ont critiqués ou n'y croyaient pas, force est de constater que motivation et enthousiasme permettent d'atteindre des sommets, en résumé : rien n'arrête un vrai clown en folie !

Nous sommes actuellement plus de 300 à nous éclater sur des rythmes endiablés (des tuturs clowns se trouvent sur une liste d'attente) ; c'est loin d'être évident de gérer tout ce petit monde. Mais notre succès allant grandissant, nous sommes fiers d'entendre les félicitations du public transis de froid dans les rues de Fosses, mais apparemment réchauffé par notre présence. Nous tenons à féliciter tous les clowns pour leur comportement exemplaire en ce dimanche, vous avez été supers

Pour ceux qui seraient impatients de nous retrouver, nous avons le plaisir de vous communiquer les dates des deux prochaines sorties : le dimanche 11 avril, nous serons en représentation à Quaregnon et le lundi 12 avril à Auvelais pour la Cavalcade, en espérant que le soleil sera au rendez-vous ! D'autres sorties sont prévues et nous ne manquerons pas de vous tenir au courant.

Il nous reste à adresser de vifs remerciements aux bénévoles et au brasseur qui ont pu étancher notre soif lors des répétitions, à David pour la sono, aux chorégraphes, à Bernard pour la conduite du char (et en plus, à l'heure cette année... merveilleux !) et à Philippe qui nous accompagne lors des sorties en dehors du Laetare, à Marie-Hélène pour l'entretien de la salle L'Orbey, aux autorités communales et à Ph. Scieur, commandant des pompiers, pour le prêt des locaux, aux parents bénévoles pour l'accompagnement et la sécurité tout au long du parcours, à Madeleine notre couturière, aux Chinels et à leur président, mille mercis !

En espérant n'avoir oublié personne ; si tel est le cas, veuillez nous excuser.

Amitiés les plus clowneresques à tous et à très bientôt !

Venue d'une ministre

Ce mercredi 7 avril, Madame Sabine Laruelle, ministre fédérale des Classes Moyennes et de l'Agriculture sera en visite dans notre région.

D'abord à Sambreville, des 8 h 30, autour d'un petit déjeuner en la salle des mariages de l'Hôtel de Ville d'Auvelais, elle rencontrera les indépendants et les acteurs économiques de la commune, PME, commerçants, indépendants et toutes autres personnes intéressées par la création, la gestion et le développement d'une activité économique. La ministre les entretiendra sur les avancées de Petit-Leez qui ont été obtenues sur la revalorisation des pensions minimales et des soins de santé des indépendants. Ensuite, elle visitera les ateliers Mouyard à Falisolle.

A 11 heures, Sabine Laruelle sera accueillie à Fosses-la-Ville aux Ets Genin Agricole S.A., chaussée de Charleroi 100c, où elle recontrera les agriculteurs de la région. Elle exposera l'action qu'elle mené actuellement au sein du Gouvernement et de ses projets à venir en ce qui concerne l'avenir de l'Europe et l'agriculture.

Dates à retenir

Lundi prochain 5 avril, à 20 h : assemblée générale du Centre Culturel de l'Entite fossoise avec notamment le point sur le dossier de reconnaissance par la Communauté Française.

Jeudi 8 avril était prévue la réunion du Cercle d'Histoire. Mais en raison du Jeudi Saint, cette réunion est reportée au jeudi suivant, 15 avril à 19 h, au local habituel des Quatre-Bras.

Dans nos paroisses

Nous vivrons partir de dimanche ce qu'on appelle " la Semaine Sainte ". Elle débute donc ce dimanche 4 avril avec la cérémonie des Rameaux : à 10 h 45, bénédiction des buis, procession et première messe de la Passion.

- Jeudi Saint 8 avril : messe de la Cène à 19 h, en l'église de Bambois, et adoration jusque 21 heures.

-Vendredi Saint 9 avril Chemin de Croix au Home Dejaifve à 15 h. et à 19 h, Chemin de Croix public, pour les trois paroisses, à Bambois : départ de la place du Baty.

- Samedi Saint 10 avril : grande Veillée pascale en l'église de Sart-St-Laurent a partir de 20 l'église avec : bénédiction du feu nouveau, du cierge pascal, rappel de l'histoire de notre salut, profession de Foi de 34 jeunes, renouvellement des promesses du Baptême, messe de la Résurrection.

- Dimanche de Pâques 11 avril grand-messe pascale à 10 h. à Bambois et à 11 h. en la collégiale.

Dans les autres paroisses : bénédiction des rameaux à Vitrival, samedi 3 avril à 18 h, à la chapelle St-Pierre, procession et messe à l'église.

- Jeudi Saint : messe de la Cène à l'église de Le Roux à 18 h 30.

- Vendredi Saint : Chemin de Croix à 15 h. à Vitrival et à Le Roux. Office de la Passion à 19 h. à Aisemont. Et à 19 h, Chemin de Croix en plein air à Sart-Eustache.

- Samedi 10 avril : Veillée pascale à 20 h. à Vitrival.

- Dimanche de Pâques : messe pascale à 9 h 30 à Sart-Eustache, à 9 h 45 à Aisemont et à 10 h 45 à Le Roux.

Bonne fête de Pâques à tous.

L'exposition philatélique

Très beau succès pour cette exposition du Cercle Cephila d'Auvelais à l'occasion de son 40e anniversaire, en collaboration avec diverses communes, dont Fosses qui avait choisi comme centre d'intérêt particulier la Marche StFeuillen et les Chinels.

Saluant le Bourgmestre B. Spineux, l'échevin B. Meuter et le Président provincial des Cercles philatéliques, ainsi que diverses personnalités, M. Charles Bruart, président de Cephila, rappela la fondation de ce groupe d'amateurs de timbres, son développement grâce au dévouement des membres de son comité jusqu'à présenter une des plus belles bourses de timbres de Wallonie. Cette exposition se veut culturelle : présenter l'histoire de la Poste en Belgique grâce aux " marques ", cachets, timbres et indications diverses qui permettent de situer le temps et le lieu des messages, l'évolution des moyens de transport du courrier. Présentée successivement dans quatre commune, elle connaît partout un très beau succès de participation. Fosses est la 4e étape de ce que beaucoup considéraient comme une folie " et il faut rappeler que Fosses fut la 2e commune, après Sombreffe, à voir l'installation d un bureau de distribution. Et le Président remercie tous ses collaborateurs, les participants locaux : Paulette Jacqmain, J. Radelet, J. Romain, Laurence Bigaré, du S.I., si accueillante, le personnel communal et l'administration communale.

M. Van Hingeland, président provincial, rappelle le statut de " Bonne ville " de Fosses, enclave de la Principauté de Liège dans le comté de Namur, et souligne l'ouverture de la philatélie vers d'autres ressources culturelles : l'histoire, la géographie, les sciences humaines. Ce panorama de plusieurs siècles d'activité postale est un enrichissement culturel dont il félicite le comité d'Auvelais.

Enfin, le Bourgmestre félicite les organisateurs pour ce remarquable travail et l'intérêt de cette exposition qui trouve bien sa place à Fosses, ville d'histoire, de culture et de folklore.

Toute la journée, le public très intéressé put en effet parcourir les quelque 60 panneaux et vitrines présentant l'historique et les activités du Cercle Cephila, des cartes des XVIe et XVlle siècles, les malles-postes depuis l'organisation de messageries du prince Tour et Tassis, des plis des différents bureaux du " sillon sambrien " au cours de ces siècles, et jusqu'aux confins du monde ; l'histoire du rail en Wallonie, les gares, la Grande Guerre et ses méfaits, etc. Et dans la partie " fossoise " quatre vitrines présentant livres, documents et objets divers relatifs à notre histoire locale, aux Chinels ou à la Marche Saint-Feuillen, et seize panneaux de cartes postales, photos, timbres, cachets spéciaux et journaux sur notre riche folklore.

Oui vraiment, une exposition réellement instructive, une découverte curieuse et passionnante.

Pensons à nos aînés

Fêteront leur anniversaire au cours de ce mois d'avril :

Le 2 : Lucienne,Depraute, R. Grand-Etang, Bambois 85 ans

Le 2 : Emilie Hernette, Home Dejaifve 82 ans

Le 3 : Marcel Collart, R. Sartia, Sart-Eustache 82 ans

Le 5 : Georgette Hermand, Rue de Névremont 80 ans

Le 5 : Bertha Hougardy, Rue du Chapitre 85 ans

Le 5 : Marthe Debry, Home Dejaifve 83 ans

Le 6 : Jeanne Arnould, Place du Chapitre 86 ans

Le 6 : Hélèné`Bourguignon,R. Brasserie, Vitrival 93 ans (doyenne de Vitrival)

Le 7 : Lucien Mathot, Av. des Combattants 81 ans

Le 7 : Fernand Deprez, Route de Bambois 80 ans

Le 7 : Jeanne Damien, La Levée, Sart-St-Laur. 84 ans

Le 11 : Thérèse Mouyard, Rue Grande, Le Roux 84 ans

Le 12 : Robert Dewez, Rue V. Dewez, Sart-St-L. 81 ans

Le 13: Dominique De Coster, Rue V. Dewez, Sart-St-L. 81 ans

Le 13: Angela Di Bonifacio, Rue J. Tousseul, Vitrival 80 ans

Le 13 : Joseph Jacqmart, Avenue des Déportés 84 ans

Le 16: Alice Riguelle, Home Dejaifve 95 ans

Le 17: Marcelle Defoing, Route de Tamines 83 ans

Le 19 : André Defreyne, Rue de Névremont 80 ans

Le 21 : Hélène Boigelot, Home Dejaifve 91 ans

Le 21 : Rose Dacosse, Rue Longtry, Le Roux 90 ans

Le 25: Adeline Nihoul, Rue de Walcourt, Vitrival 80 ans

Le 25 : Henriette Louis, Rue Station, Aisemont 82 ans

Le 25: Nelly Mélan, Home Dejaifve 84 ans

Le 27: Rina Borin, Rue Long Try, Le Roux 80 ans

Le 27: Emile Mazuin, Route de Mettet 86 ans

Le 26: Alice Cheramy, Route de Mettet 97 ans

Le 29 : Marguerite Duchâteau, Rue Grand-Etang, Bamb. 81 ans

Une pétition présentée au Ministre

Certains commerçants de Fosses ont profité de la visite du ministreprésident Van Cauwenberg à Fosses ce lundi, pour lui remettre une pétition signée par plus de 100 clients. Ceux-ci demandent expressément de pouvoir encore se garer durant deux minutes sur les trottoirs de notre petite cité aux rues très étroites, pour aller chercher sa gazette, pour acheter son pain quotidien, un bouquet de fleurs, poster une lettre...

Le Ministre a pris cette pétition en considération, mais a réagi immédiatement en signalant qu'il n'était pas compétent et que le chef de la police était le bourgmestre de la localité.

Nous reparlerons la semaine prochaine de cette visite ministérielle qui a connu un vif succès à la librairie Linard, rue de Vitrival.

Photo rétro

Echange vestimentaire !

Un lecteur nous a donné cette photo qui date d'une cérémonie du jumelage à Orbey, en septembre 1973. Emile Boigelot a cédé son costume de Tchô-Tchô à M. Ribolzi, membre du comité du jumelage, et s'est coiffé du képi du commandant des Pompiers. Un exemple de la grande fraternité de ces cérémonies.

A droite, le trompettiste du groupe des Tchôs-Tchôs n'est autre que Gérard Adam, qui devint célèbre depuis sa participation à l'orchestre d'Herbert von Karajan, avant de fonder son propre groupe de musique classique. A gauche de M. Ribolzi, on aperçoit les têtes de Jules Durant, puis Arthur Berger et René Lindekens.

Les activités du Centre culturel

Le Centre Culturel de l'Entité fossoise déborde actuellement d'activités diverses. Nous en avons brièvement donné un aperçu la semaine dernière et commenté les premières réalisations : le spectacle de danses du groupe biélorusse " Nadjejda " l'inauguration du Musée Le petit Chapitre dans son thème 2004 ; l'exposition sur l'histoire de la Poste. Il y avait aussi, ce lundi soir, la présentation par le ministre-président Van Cauwenberg,he de son livre " Choisir la Wallonie '. Voyons la suite.

Ce mercredi et vendredi 2 avril à 20 h., en la salle de gym de l'école " Le Bosquet " (ancien Lycée), le Jeune Atelier Théâtre de Fosses présente son spectacle " Le Maître des Boîtes ".

Rappelons qu'il s'agit d'un atelier hebdomadaire où 7 ou 8 enfants de 7 à 11 ans s'initient aux techniques théâtrales, l'adaptation d'un texte qu'ils rédigent et sa présentation publique. L'an passé, c'était l'histoire de " Félix Têtedeveau " ; cette année, ces enfants ont imaginé, écrit et vont jouer un spectacle original : " Le Maître des Boîtes " : une boîte de conserve, une boite en carton, une boite à bijoux... Tout est sujet de jeu pour les enfants ; pour chacune, un souvenir, un souhait se dessine. Les jeunes acteurs parleront donc des boîtes dans le monde : un univers magique de l'imaginaire, du conte et des jeux. Un récit et une mise en scène qui ne manqueront pas de vous surprendre !

Du 10 au 29 avril : exposition de peintures du groupe "L'art pour tous ", de Barbençon : aquarelles abstraites ou figuratives, réalistes et lumineuses, paysages et marines, santons, céramiques et petites lampes. A voir à la Maison de la Culture, place du Marché, tous les jours de 9 à 12 et de 13 à 16 heures (17 heures le week-end).

Le dimanche de Pâques, 11 avril à partir e 19 h 30, au camping Le Pachy à Bambois : Fabian Van Rijssel présente un spectacle équestre avec ses étonnants chevaux Sisko et Magouille. Depuis l'âge de 3 ans, Fabian vit une véritable passion pour les chevaux, initiée de ses deux grandspères : Fernand Roisin, qui a tenu longtemps un manège à Mettet puis à Fosses (le cercle équestre La Collégiale ", rue de l'Ecolâtre) et Gérard Van Rijssel. Sisko est n à l'écurie du Point d'Arrêt et Magouille est un poney acheté voici deux ans. Avec eux, dans une réelle fraternité, Fabian réussit de surprenants exercices. On l'avait déjà vu, au feu de file de la Saint-Feuillen 1998, présenter une génuflexion de son cheval devant le porche de la collégiale. Avec ses deux complices, il réussit des merveilles dans des " sketches " curieux, étonnants. Un spectacle " son et lumière " qui sera ponctué par les fantaisies du groupe " Beverly Pil's ".

Enfin, le Centre annonce déjà, pour le mois de juin, les grandes Fêtes médiévales. Elles se présenteront en trois jours : vendredi 18 juin à 20 h, en la Collégiale : Concert de musique médiévale avec " Lux et origo " et "Stella " dans des chants grégoriens ; les Ménestrels de Mordini avec sa musique du XVIe siècle ; l'ensemble Michel Massinon ; le luthier Jack De Vuyst et le groupée suisse " Ysengrimus ". - Samedi 19 juin dès 18 heures : Danse et musique médiévale dans le cadre de la Ferme de Marlagne à Sart-St-Laurent avec encore Les Ménestrels de Mordini, Ysengrimus, les Compagnies du Tordion (cornemuses) et Trivelin. - Enfin, dimanche 20 juin dès 11 heures, à la Feme de Marlagne, la grande Journée médiévale avec : combats à l'épée, campement des Compagnies médiévales, jonglèur, bouffons, cavaliers et joutes, les Ménestrels de Mordini, un marché médiéval, des artisans d'art et un repas médiéval sous la grange.

Notez déjà toutes ces remarquables activités.

Des gagnants

au repas des Débridés

Le comité des Débridés tient à remercier tous les convives de leur souper des 12 h à l'Djote annuel du 20 mars dernier, ainsi que pour leur générosité en achetant des billets de tombola.

En espérant pouvoir les retrouver tous fidèles au poste au prochain rendez-vous ; nous vous souhaitons beaucoup de bonheur pour le reste de l'année 2004.

Avec notre affectueuse reconnaissance,

Le comité des Débridés

Tirage de la pré vente

1. David Blavier : un cochon de lait

2. Madame Alfano : un jambon

3. Madame Vincent : un jambon

4. M. Surin : un planche à jambon

5. Etang des Forges : un coffret Ciney

6. M. Christian Ramman : un coffret Ciney

7. Mme Eliane Vittor : un coupe-haie

8. C. Ramman : 1/2 jour pêche aux Forges

9. Mme Dantinne : un coupe-haie

10. Mme Monique Fabris : un coupe-haie

Tombola de midi

1. Mme Simone Wiame : un gros jambon

2. M. Emile Boigelot : une bassine

3. M. Joseph Leruth : un jambon

4. M. Patrick Lizin : un jambon

5. M. Lambert : un jambon

6. M. Lambert : un coupe-haie

7. M. Mouyard : un jambon

8. M. Roisin : un jambon

9. Mme Marie-Christine : un coffret Ciney

10. Mme Godfroid : un coupe-haie

11. M. Claude Dricot : un colis Maredsous

12. Mme Jacqmain : des fleurs

13. M. Goergoues : des fleurs

Tombola du soir

1. M. Jean-Luc Depraute : un cochon de lait

2. Mme Clause, Châtelet : un jambon de 5 kg

3. M. Here : 1/2 journée de pêche aux Forges

4. Mme Vittor : un plateau de Maredsous

5. M. Libert : un jambon

6. Mme Wergifosse : un jambon

7. M. Demptinne : un jambon

8. Mme Jacquemin : un jambon

9. M. Philippe Hex : un coupe-haie

10. M. Depraute : un coupe-haie

11. Mme Defleur : un coupe-haie

12. M. Kudovic Monin : des fleurs

13. M. Luc Fauchet : des fleurs

14. Mme Dardenne : plateau de Maredsous

15. M. Bondroit : un porte-vaiselle

16. M. Nicaisse : un porte-vaisselle

17. M. Pietquin : une poubelle.

Collecte gratuite
des déchets plastiques agricoles
non dangereux

du vendredi 23 avril au vendredi 30 avril

Quels sont les déchets concernés ?

Les déchets plastiques d'exploitation agricole suivants :

bâches de couverture de silos plastiques de protection contre le gel films d'enrubannage.

Quelles sont les consignes à respecter ?

Seuls les bâches de couverture des silos, les plastiques de protection contre le gel, les films d'enrubannage sont acceptés. Sont strictement interdits : les emballages de produits phytosanitaires, les sacs d'aliments et d'engrais.

Il est impératif de réaliser des paquets ficelés de 20 kg maximum. Les plastiques agricoles doivent avoir été préalablement brassés. Ils ne peuvent contenir aucun déchet (cordages, betterave, fourrage, fil de fer) et seront secs. Le bon respect de ces conditions est la meilleure garantie d'un recyclage de quaNté.

Où seront rassemblés les plastiques ?

Les agriculteurs peuvent rapporter gratuitement les plastiques dans les 31 parcs a conteneurs répartis sur la province et dans certains dépôts communaux, du vendredi 23 avril au vendredi 30 avril 2004.

Quelles sont les attentes pour 2004 ?

Augmenter l'apport dans la filière du recyclage du polyéthylène I En 1999, la première opération a permis de récolter 73 tonnes de plastiques agricoles. Cette quantité a quasi doublé en 2000 avec 145 tonnes, pour encore augmenter depuis avec 300 tonnes récoltées en 2003. Nous espérons encore faire au moins aussi bien cette année encore.

Pour renseignements complémentaires, vous pouvez appeler le

' 081-71.81.11.

Spectacle équestre et Son et Lumière

à Bambois le 11 avril

Un événement exceptionnel aura lieu le dimanche de Pâques, 11 avril, au camping Le Pachy, à Bambois.

Fabian Van Ryssel, avec ses chevaux Sisko et Magouille, tentera de réaliser trois « premières » mondiales dans le milieu équestre.

Le spectacle débutera à 19 h 30 et sera suivi d'un concert des réputés Beverly Pils.

L'entrée est fixée à 13 euros, mais on peut obtenir des cartes en prévente au prix de 10 euros.

L'entrée est gratuite pour enfants de moins de 10 ans (accompagnés par un adulte).

De 10 à 16 ans : 10 euros (8 euros en prévente).

Cartes en vente au Syndicat d'Initiative de Fosses

'071-71.46.24

Un spectacle à ne pas manquer

On marche à Le Roux

Ce samedi 3 avril, le comité responsable des écoles de Le Roux vous invite à venir marcher à partir de 14 h, une marche de 3 ou 5 km.

L'inscription à la marche est gratuite. Une exposition sur le thème " En voyage avec Tintin ", par les 1 re et 2e primaires, et une autre exposition ayant pour thème "Terre et Eau" vous seront proposées, ainsi qu'un goûter, dès 16 h.

Les matches de ce week-end

Samedi 3 avril

Diablotins à 11 h

Saint-Gérard - Fosses

Bambois - Walcourt

Réserve, à 15 h

Fosses - Bois-de-Villers

Fal.Aisemont - Bambois

Dimanche 4 avril

Provinciale 3 B, à 15 h:

Bambois : bye

Provinciale 4 B, à 15 h

Grand-Leez - Fosses

Stage de tennis

et multisports

à Fosses du 5 au 9 avril

Un stage de tennis et multisports est organisé par l'asbl Tennis Club de Fosses pour la première semaine des vacances de Pâques, du lundi 5 au vendredi 9 avril, au Hall omnisports de Sart-Saint-Laurent.

Ce stage s'adresse aux enfants de 4 à 14 ans, et est dirigé par des moniteurs de tennis agréés (tout le matériel est fourni par l'organisation).

Les stages se déroulent de 9 h 30 à 15 h 30 avec garderie prévue de 8 h à 9 h 30 et de 15 h 30 à 17 h.

Participation : 60 euros.

Contacts :

Xavier Lebrun

'07151.31.97

È 0497-46.57.65,

Michel Romain

' 071 71.10.83

' 071 71.14.18 le soir

È 0495-40.67.57