N° 39  12 octobre 2001

Il y a 25 ans

 

MOIS D'OCTOBRE 1976

- Une soixantaine de marcheurs de la marche Saint-Pierre de Vitrival (dont une douzaine venant d'Aisemont et Sart-St-Laurent) entreprennent une marche de Vitrival à Waterloo (46 km). Pieds endoloris mais il n'y eut aucun abandon.

- A la Poste, on fête le départ à la retraite du percepteur M. Rouard (21 ans à Fosses) et du facteur Adolphe Fauche, mis à la pré-retraite pour maladie, après 38 ans de service.

- Une salle de gymnastique est aménagée dans un local des écoles de Vitrival, destinée aux enfants des écoles mais aussi aux groupements. - Les premières élections des fusions ont lieu le dimanche 10 octobre.

- A Fosses, 4 listes étaient présentées et ont donné les résultats suivants

Intérêts comm. : 2.473 voix. 11 élus

Haguinet Albert (élu) 769

Dewez Robert, S.-St.-L. (élu) 229

Viroux Roger, Bambois (élu) 420

Fauconnier E., S.-Eust. (élu) 299

Jadin Jean, Fosses (élu) 282

Pector Marcel, Aisem. (élu) 212

Brogniez N., Fosses (élue) 272

Cerfaux E., Le Roux (élu) 231

Calande André, Fosses 156

Spineux André, Vitrival (élu) 499

Clause J.-J., Vitrival 124

François Claude, Fosses 149

Demeure J., Le Roux (élu) 215

Mollet Jean, Vitrival 212

Arte Irène, Sart-St-Laur. 57

Buchet Clément, Fosses 135

Godfroid François, Ht-Vent 125

Dautzenberg Hector, Fosses 204

Romain Jean, Fosses (élu) 552

P.S.B. : 1.974 voix. 8 élus

Boigelot Lucien, Ht-Vent (élu) 443

Brachotte René, Vitrival (élu) 397

Pirlot Claude, Aisemont (élu) 280

Borbouse Angèle, Sart-St-L. 113

Debrulle André, Le Roux 184

Istasse, Sart-Eustache 184

Dewez Rose-Marie, Fosses 93

Jacqmain Fd, Sart-Eust. (élu) 218

Dufrasne Bern., Fosses (élu) 239

Bruges Maurice, Le Roux 104

Martrin Paul, Aisemont 167

Brosteaux Ernest, Bambois 199

Defleur Octave, Fosses (élu) 643

Georges Jules Aisemont 108

Deproot Auguste, Fosses 143

Ganhy Auguste, Sart-St-Laur. 52

Leruth Joseph, Fosses 117

Daffe, Yvon, Vitrival (élu) 261

Legrain Richard, Fosses (élu) 335

Liste U.C. : 304 voix . pas d’élu

Boccart Albert, Sart-St-Laur. 105

Hautot Henri, Fosses 35

Denis Joseph, Aisemont 71

Toisoul J.-Marie, Le Roux 32

Bastin-Migeot Nadine, Fosses 21

Michaux Joseph, Sart-St-L. 81

Vve Jacques, Sart-Eustache 13

Migeot Pascal, Fosses 14

Stepan José, Fosses 15

Gosset Désiré, Fosses 27

Isolé - 40 voix - pas d'élu

Mouthuy Arsène, Aisemont 40

Les familles nombreuses il y a 50 ans.

Dans le n° 36 du Messager de 1951, un tableau reprend les statistiques des familles nombreuses de notre canton... qui étaient à cette époque vraiment nombreuses. En effet, voilà les chiffres pour ce qui concernent les localités de notre actuelle entité

Population 3 enf. enf. et + %

Fosses 3.515 152 228 10,84

Aisemont 715 30 48 10,9

Vitrival 858 36 38 8,4

Le Roux 667 36 33 10,3

Sart-Eust. 282 12 16 9,9

Sart-St-Laur. 435 16 18 7,8

Le pourcentage ne représente évidemment pas grand-chose : c'est le nombre de familles nombreuses par rapport au nombre d'habitants ; ce qui indique probablement que Sart-St-Laurent, qui a un faible pourcantage, avait une population peut-être plus vieillissante ? II aurait fallu connaître le nombre de foyers. On serait tout de même curieux de connaître ces mêmes statistiques aujourd'hui.

Il y a 50 ans

MOIS DE SEPTEMBRE 1951

- Après 8 années passées à Fosses, on annonce le départ du vicaire Lotin, pour la cure de Ciergnon.

- La fête d'Aisemont se déroule du 1 er au 5 septembre, avec un programme varié où l'on annonce un crochet (aujourd'hui karaoké) présenté par Bourvil, en chair et en os (?).

- Départ du curé d'Aisemont J. Demoulin, pour le poste d'aumônier à l'Institut St-Camille à Namur. Il est remplacé par l'abbé Genard, venant d'Assesse. et qui sera installé le dimanche 23 septembre.

- Très court programme pour la fête de Vitrival : balle pelote le dimanche, sortie de la Limotche et course cycliste le lundi et jeux divers le mardi. Bals dans les cafés. Et c'est tout

- Guère plus à la fête de Sart-Eustache les 15, 16 et 17 septembre : un cncours de football de table, un concert, une vente aux enchères et jeux divers.

- La fête de Fosses par contre présente un programme copieux avec retraite aux flambeaux, balle pelote, balle au tamis, concerts, courses cyclistes, gymkhana, marché comique, gala chorégraphique, music-hall, etc.

- Fosses a l'honneur d'organiser les demi-finales et la finale du championnat de Belgique de petite balle au tamis : en finale, Fosses sera battu par Tamines (15 jeux à 11).

- Les habitants de Le Roux apprennent que les deux cloches enlevées par les Allemands en 1943, seront remplacées par deux nouvelles qui viennent de sortir de la fonderie.

- Sart-Saint-Laurent organise une fête, le dimanche 23 septembre, dénommée « Fête des vieux » ! avec concours de quilles, course cycliste (pas pour les vieux), concours de football de table et bal aux cafés Pochet et Albert Boccart.

- Les films passés au Cinéma Moderne de Fosses : La Flèche noire, Le Mariage de Mlle Beulemans (avec Saturnin Fabre et Pierre Larquey), Sacrifice de Mère, Si Jeunesse savait (avec Jean Tissier).

Passage à l'euro

Une soirée d'information est organisée en partenariat avec La Poste, le lundi 15 octobre (et non le mardi 16 comme annoncé dans le dernier Bulletin communal), à 19 h, en la salle communale L'Orbey

Après un exposé au sujet de l'euro par M. Deprez, vous aurez le loisir de poser toutes les questions qui vous interpelleront encore.

Vol

Dans la nuit de mardi à mercredi, le vol d'une dépanneuse a été constaté, rue du Cimetière à Fosses.

La police de Fosses mène une enquête afin d'élucider cette curieuse disparition.

Les champignons

Le week-end dernier, le lac de Bambois invitait les visiteurs à la découverte des champignons de chez nous (près de 800 espèces existent dans notre région). Il faut découvrir et reconnaître les bons et les toxiques. Il y a beaucoup à apprendre dans ce domaine et les spécialistes étaient là pour guider les visiteurs.

Prends ton envol

Un stage multisports est organisé par l'équipe de Prends ton envol, du 29 octobre au 2 novembre, pour enfants de 3 à 15 ans.

Activités de 9 à 16 h. Garderie de 9 à 12 h et de 16 à 17 h. Prix du stage

- pour 3 à 6 ans: la semaine 1.800 F, en demi-journée : 1.200 F. - pour les 7 à 15 ans :1.800 F.

Le prix comprend : assurance, potage et collations.

Renseignements et inscriptions (obligatoire) :

J.-Fr. Lorand au 049771.79.78 ou au 071-71.29.85 (après 17 h).

Les activités ont lieu au Collège Saint-André, place du Chapitre.

Après « François... »

La nouvelle série de représentations du remarquable spectacle « François ou la richesse d'un pauvre », fin septembre, dans la belle et vaste grange de la Ferme du Bois Sacre a Sart-Saint-Laurent, a connu un retentissant succès. Le comité organisateur, (groupant le Beau Vallon, l'Institut Ave Maria, l'Arche, la Pomme d'Api, etc ...) avait organisé vendredi une sympathique réception de tous ceux qui y ont collaboré. Le responsable, Bernard Delaive, au nom de ce comité des Pèlerins, a remercié pour leur appui technique le centre culturel et l'Administration communale, les Ménagères rurales de Sart-St-Laurent pour leur soupe du soir, les propriétaires des animaux (âne, canards, chiens) qui donnaient une touche affectueuse et ceux de la ferme du Bois Sacré qui présente un cadre magique, ambiance et beauté ; les scouts de Floreffe, la Confrérie St-Feuillen, la Fromagerie de Maredsous, le Génie de Jambes (montage des tribunes) et tous les acteurs bénévoles des diverses institutions qui veulent croire en l'humain et se mettent au service d'une idée, mais surtout de personnes particulièrement sensibles. Toute cette vaste organisation fut une occasion de rencontres et le public nombreux ne s'y est pas trompé qui, après les admirables spectacles de la Passion (dont la première hors Beau Vallon se fit à Fosses) a apprécié ce spectacle sur saint François et en redemande.

A son tour, l'échevin Bernard Meuter a remercié les organisateurs. Fosses est une terre fertile et c'est un honneur, autant qu'un plaisir, de recevoir ce spectacle qui est une ouverture à la personne humaine. Le brin de folie de saint François, riche de sa pauvreté, se retrouvait dans cette fantastique entreprise qui fut une réelle réussite. Il promit à l'avenir de poursuivre cette aide communale pour une si belle aventure au service de la personne handicapée.

Un cordial vin d'honneur avec sandwiches prolongea cette sympathique manifestation de gratitude

réciproque.

La Saint-Hubert

Début novembre, Vitrival vivra la 5e édition de sa Ducasse de la Saint-Hubert. Nous donnerons prochainement le programme complet de cette fête qui se déroulera les 2, 3 et 4 novembre prochains.

On peut déjà annoncer un grand concours de belote le vendredi 2, la grand-messe en l'honneur de St-Hubert le samedi 3 et le dimanche, la fête des cavaliers avec promenade équestre, l'inauguration et bénédiction de la chapelle St-Hubert et la bénédiction des animaux.

Ce programme est établi par le comité des Amis de la Chapelle.

Marche Notre-Dame

C'est toujours avec beaucoup de sérieux et de rigueur que les marcheurs d'Aisemont respectent une tradition devenue largement trentenaire. Le matin, après la bénédiction des armes, la procession escortée s'est rendue à la grotte afin de rendre hommage à la bienfaitrice du village.

Très fiers dans leurs uniformes, les marcheurs sont aussi sortis l'après-midi et le lendemain lundi, pour des visites beaucoup moins protocolaires et plus distrayantes.

Des médailles ont été décernées aux marcheurs les plus fidèles

- Pour 5 ans de marche : Mélodie Lisen, Marjorie Gillain, Marvin Michaux, Miguel Pacchen.

- Pour 15 ans : Eloïse Degrève.

- Pour 25 ans : André Laurent et Bernadette Molle.

Par ailleurs, voici la formation du corps d'office

Maréchal de France : Arthur Marchal

Général : Pascal Vandoren

Colonels : Alain, Jean-Yves, Laurent Pector et Fabrice Martin.

Commandant : Ernest Pector

Lieutenants : Jean-François Servais et Thierry Pector.

Adjudant-major: Guy Want

Officier payeur : Freddy Bastin

Tambour-major: Edmond Meuter

Sergent sapeur : Michel Deboutte

Caporal sapeur : Sébastien Pector

Porte-drapeaux : John Mathues et Bertrand Donadello.

Gardes cantinières : André Laurent, Denis Romuald, Fabian Pezzotta.

Cantinière chef : Christine Douillet.

Le Roux Halloween

Organisé par le comité du Souvenir, Halloween sera le thème de la soirée en salle des fêtes du complexe scolaire de Le Roux, le samedi 13 octobre 2001, à partir de 19 h.

Au programme, un souper-dansant avec couleurs et décors assurés de la salle pour l'événement. Un menu choisi avec potage à la citrouille de Mélusine, buffet froid de Carabosse, garni des meilleurs produits du terroir et un plateau de succulents desserts. L'ambiance musicale avec karaoké, sera orchestré par la sono Joson.

Le prix de la soirée est fixé à 600 F le couvert. Les convives grimés et habillés pour la circonstance se verront offrir l'apéritif.

Les réservations sont obligatoires et peuvent se faire jusqu'au 9 octobre

auprès de

- Daniel Tilmant 071-76.09.59

- Michel Bierlaire 071-71.17.39

- Gérard Parent 071-71.19.24

- Pierre Godenne 071-71.12.70

Les événements

Depuis le 11 septembre, nos populations suivent avec grand intérêt les événements engendrés par la catastrophe de New York. Car si la Belgique n'a pas été visée directement, notre gouvernement, comme tous ceux de l'Alliance, sont disposés à tout faire pour éviter que d'autres attaques terroristes ne se répètent. Des arrestations ont été opérées et les recherches se poursuivent ; les contrôles se multiplient et les populations vivent dans la psychose d'attaques plus pernicieuses encore, en représailles aux bombardements actuellement en cours qui risquent d'amener une escalade difficilement contrôlable.

A quelques exceptions près, la plupart des chefs d'Etats du monde musulman désapprouvent ces

attaques terroristes mais craignent l'amalgame. Plusieurs pays proches de l'Afghanistan offrent leur espace aérien et contribuent donc à permettre d'éradiquer ces réseaux terroristes qui donnent une très mauvaise image de l'islam dans le monde occidental.

Les sondages, surtout aux USA, penchent nettement en faveur d'une poursuite des frappes aériennes qui permettront de libérer l'Afghanistan et de déloger Ben Laden dont les récentes déclarations prouvent qu'il est bien l'auteur de ces attaques terroristes et des précédentes -contre les intérêts américains. Il existe pourtant des courants, dans le monde occidental, qui condamnent ces attaques : les manifestations pacifistes en sont la preuve. La paix et pas la guerre... c'est ce que tout le monde demande, mais pour obtenir la paix, faut-il toujours se laisser taper dessus sans réagir ?

On est aussi étonné, des répliques verbales de nombreux musulmans installés chez nous qui, s'ils déplorent les milliers de morts de l'attaque du World Trade Center, n'hésitent pas à condamner l'attitude des Américains, maîtres du monde par leur puissance militaire, leur ingérence et l'usage de leurs bombes lorsqu'ils interviennent dans un conflit. Un sentiment anti-américain reste très dangereusement ancré chez ces musulmans qui se disent pourtant modérés.

Nous devons cependant lutter contre cette animosité anti-américaine qui ne se justifie pas.

Ceux qui ont connu la guerre ne peuvent pas oublier, que ce sont les Américains qui nous ont délivrés et ont ainsi mis fin à cinq années d'occupation barbare ; c'est pourtant par des bombardements intenses sur les usines allemandes que notre libération a été préparée. Avec fatalement des bavures ; rappelons-nous les bombes tombées sur Namur. Certes, les interventions américaines n'ont peut-être pas toujours été appropriées par la suite, mais il était tout de même temps d'arrêter Saddam Hussein qui nous menaçait certainement d'un conflit nucléaire si les Américains n'étaient pas intervenu à temps. Ils ont aussi bombardé copieusement la Serbie, pour mettre fin aux atrocités du Kosovo et permettre à la Yougoslavie de connaître enfin la démocratie, tant de fois bafouée par le sinistre dictateur Milosevic. Et aujourd'hui qu'ils sont les premiers concernés, n'ont-ils pas le droit à une réplique ? Tout en veillant comme ils le font d'ailleurs à ne pas atteindre les populations afghanes et en leur apportant généreusement une l'aide alimentaire urgente dont ils ont besoin ?

Que leur reproche-t-on, alors ?

Certains pacifistes ont des discours assez simplistes : « ils vont faire de nouvelles victimes innocentes » ! Même si ces attaques, hélas, ne sont pas exemptes de bavures accidentelles, ces frappes sont indispensables pour enfin libérer un pays exsangue, qui souffre d'être en guerre depuis vingt ans et qui, si l'on n'y met pas un terme, sera envahi par ces fous de Dieu qui se moquent éperdument des droits de l'homme (et surtout de la femme) et n'ont qu'une seule idée de schizophrènes en tête : abattre le grand satan américain !

Seraient-ce les barbes longues qui font les idées courtes ?

Le Messager

Pharmacies de garde

Jeudi 11 : Mahia, Ermeton

Vendredi 12 : Mainil, Fosses

Samedi 13 : Mahia, Ermeton

Dimanche 14 : Mahia, Ermeton

Lundi 15 : Maquille, Saint-Gérard

Mardi 16 : Nysten, Bioul

Mercredi 17 : Trigaux, Mettet

Jeudi 18 : Boxus, Fosses

Service médical

Le service de garde sera assuré au cours de ce week-end par le docteur

Willem, tél. 071-71.31.24.

Vin chaud à 30 F

C'est le samedi 10 novembre, à partir de 12 h, que les Débridés de Bambois organisent leur 6e Grand Prix du Vin chaud, sur le ballodrome de Bambois, rue du Baty.

Pour rappel, ce Grand Prix a un règlement particulier ; il comporte de la balle pelote avec une partie du règlement de football (cartes jaunes et rouges) et un concours de couyon à 5 contre 5 !

Le record de vin, à battre, est de 152 litres, ingurgités en 1999, car en 2000, on n'a bu que 148 litres, pour 112 en 1998 et 108 en 1997.

La rencontre mettra aux prises les équipes de : Bambois (Fer à Cheval), Fosses, St-Gérard et Point d'Arrêt (Ciney).

Inscrivez cette journée à votre agenda car on a besoin de nombreux supporters.

Pour le comité des Débridés

Claudy VAN RYSSEL

Exposition

Le centre communautaire et le S.I. annoncent le vernissage de l'exposition de Raymonde Doucet ce vendredi 12 octobre, à 19 h 30. En raison de travaux, cette exposition a lieu au Musée du Petit Chapitre, place du Chapitre. Par la même occasion, les visiteurs de cette exposition pourront bénéficier de l'entrée et de la visite du Musée de la poupée folklorique. ,

Soirée St-Nicolas

Une soirée dansante est organisée le samedi 3 novembre, à partir de 21 h, en la salle Hautventoise, au profit des équipes de jeunes de Bambois Sport. Entrée 150 F (prévente 99 F)

La soirée sera animée par la sono Power-Music.

Souper-dansant

Le président et les membres du 3e Régiment des Grenadiers suisses ont le plaisir de vous inviter à leur 2e souper-dansant, en la salle L'Orbey, le samedi 13 octobre dès 19 h.

Au menu - Apéritif - Corbeille de thon - Rôti du 3e Régiment et ses garnitures

- Gâteau du Grenadier - Prince noir

Participation : 600 F, ou 300 F pour les enfants moins de 12 ans.

L'ambiance musicale sera assurée par Fabrice Defresne.

Réservations au plus tard le 9 octobre chez

Jean-Pierre Fauche 071-78.34.95

Dominique Collignon 071-78.57.18

Charles Wellin 0497-11.63.98

ou en versant la somme au compte

250-7650061-47.

Aux Beaux-Arts

Un déplacement est prévu pour assister aux Beaux-Arts de Charleroi le samedi 27 octobre, à la représentation de « Princesse Czardas ».

Inscriptions chez Mme Christiane François, tél. 071-71.10.65.

Théâtre wallon

Le samedi 20 octobre, à 20 h, à la Maison de la Culture de Namur, se déroulera un grand gala wallon au cours duquel, en première partie, se produiront de jeunes comédiens de chez nous : Li P'tite Soce (Fosses) et Les Kinikes di Saut à l'Stache (Sart-Eustache). Pour information, en seconde partie, le cercle de Natoye présente « Gabrièle èst biséye » et en 3e partie, chansons wallonnes : « Mimile èt lès bribeûs d'toubac ».

Pour renseignements et réservations, on peut contacter Maryse Lechien, tél. 071-71.31.26.

A la Marche St-Remy

Après la sortie de la Marche, l'assemblée statutaire s'est déroulée le lundi ter octobre. Un nouveau comité a été mis en place et tous les membres élus à l'unanimité. Il se compose comme suit

Président : Freddy Tahir

Vice-présidents : Edgar Picavet (remplaçant J. De Cuyper, sortant, qui ne se représente pas)

Trésorier : Yvan Devillers (remplaçant V. Gosset, sortant, qui ne se représentait pas)

Secrétaire : Axelle Gambier

Membres : Eric De Cuyper, Pierre Lepinne, Victor Michaux, Michel Mouthuy, Philippe Parmentier.

Le corps d'office se compose aujourd'hui comme suit

Colonel à cheval : Freddy Tahir

Cantinières à cheval : Marjorie Migeot et Géraldine Collin

Adj. de compagnie : Pierre Lepinne

Sergent-sapeur : Yvan Devillers (en remplacement de V. Gosset)

Tambour-major: Victor Michaux Porte-drapeau : Eric De Cuyper

Officiers de pelotons : Edgard Picavet et Michel Mouthuy (élu lors de l'assemblée)

Cantinières : Christelle Picavet (saperie et Batterie), A.-V. Michaux, A. Gambier , Ch. Gilson (pelotons) et Françoise Lambert (délégations).

A l'Etat-Major

L'Etat-Major de la Marche Saint-Feuillen a tenu jeudi dernier une assemblée extraordinaire à La Posterie. Il s'agissait essentiellement de pourvoir au remplacement du trésorier Michel Defleur, décédé en avril dernier. Le président Emile Damanet lui rendit d'abord hommage, rappelant ses qualités d'organisateur, sa méticulosité dans ses comptes, sa compétence et un dévouement total. Une minute de recueillement fut observée en sa mémoire.

Deux nouveaux officiers à la Musique ont cassé le verre : Olivier Mathieu, de Vitrival, comme major et Grégory Collard, de Graux, comme capitaine.

Une seule candidature était parvenue pour le poste de trésorier de l’E- M. : Louis Lamy fut donc admis à l'unanimité, après que le secrétaire Jean Romain, aussi de la Cie des Congolais, ait annoncé son retrait de ce poste. Les Congolais demandaient aussi une révision de la représentativité des compagnies au Conseil d'administration : en 1961, les Grenadiers avaient obtenu 3 représentants parce qu'ils étaient plus de 100 ; les Congolais sont à présent 135 membres. Mais l'assemblée penche pour maintenir 2 administrateurs par compagnie, le président étant « hors quota », quelle que soit son origine.

Une nouvelle compagnie de Grenadiers suisses demande à entrer à l'Etat-Major. Ils devront d'abord participer à une Saint-Feuillen, puis on verra. Il fut encore question d'une participation (libre ou volontaire) à la procession dite « Ostensions » à Le Dorat (Limousin), du souper de l'Etat-Major et le secrétaire rappela la nécessité de lui faire parvenir les listes de participants à la St-Feuillen (pour les médailles en 2005) et les changements d'officiers.

L'assemblée générale statutaire aura lieu le jeudi 8 novembre et les candidats au poste de secrétaire doivent poser leur candidature pour le 30 octobre.

Stage de tennis

Un stage de tennis et multisports sera organisé pendant le congé de Toussaint (du 29 octobre au 2 novembre, sauf le ter) pour les enfants de 4 à 14 ans. Les activités se dérouleront de 9 h 30 à 15 h 30 (garderie de 8à9h30etde15h30à17h).

Les activités auront lieu au Hall Omnisports de Sart-Saint-Laurent, avec moniteurs de tennis agréés (tennis + foot, roller, basket...). Le matériel est fourni par l'organisation.

Renseignements :

asbl Tennis Club Fosses 0495-40.67.57 ou 07171.14.18 (le soir),

E. Bogaerts 0477-63.24.44 (ou 071-61.59.87),

Ph. Cassagrande 0475-92.37.35.

Souper des Tchôds-Tchôds

La compagnie vous invite à son 4e et premier souper du millénaire, salle L'Orbey, le samedi 20 octobre, dès 20 h.

Deux menus sont proposés Menu 1 : Apéritif Ratatouille des Tchôds-Tchôds Dessert Menu 2 : Apéritif Carré de porc, sauce petits oignons, panier du jardinier et pommes Duchesse Dessert Ambiance assurée par l'orchestre réputé Léopold Oogwit. Participation : 450 F pour les adultes et 250 F pour les enfants moins de 12 ans. Inscriptions avant le 13 octobre chez

Francis Migeot, rue Ste-Brigide,

Joël Duchêne, rue Pré-Standard 11

Richard Migeot, rue des Forges 13.

Echos de la fête

Il nous revient qu'un Mameluk en déroute, s'est inscrit au concours du plus grand mangeur de spaghettis au Relais du Sapeur. Mais il n'avait rien compris au concours : avalant sa première et seule assiette à toute vitesse, il cria « victoire ! ». Le règlement lui fut alors réexpliqué, mais pour lui, c'était fini, il était gavé !

Fost-Plus

- Le prochain ramassage des emballages PMC (sacs bleus) aura lieu le mercredi 17 octobre, pour toutes les sections de l'entité.

- Le ramassage des papiers et cartons aura lieu le mardi 16 pour les sections de Bambois, Fosses et Sart-Saint-Laurent et le jeudi 18 pour les autres sections.

17 couples étaient présents pour la réception et pour une cérémonie simple mais chaleureuse

Cela n'était jamais arrivé de retrouver, à la cérémonie offerte par l'Administration communale aux jubilaires, autant de couples. On savait que cette année, le record avait été battu puisque 27 couples fêtaient l'anniversaire de leur mariage : 2 pour 60 ans et le reste pour 50 ans de vie commune. Et, chose étonnante, les deux couples qui fêtaient leurs noces de diamant étaient présents. Ce qui indique tout de même que l'on rencontre des personnes de plus en plus alertes, malgré la septantaine bien entamée, ou plus encore. La matinée débuta par la grand-messe, à 11 h en la collégiale, célébrée en l'honneur des jubilaires. La musique de la Philharmonique les attendait alors pour les conduire à la salle communale, où ils firent leur entrée par l'arrière. Avec autant de couples et leurs familles, la salle était comble ! Une petite valse incita quelques couples à la danse et ce sont des «diamantaires » qui ont même montré l'exemple !

Après les félicitations du bourgmestre, au nom des représentants communaux, présents en grand nombre, c'est l'échevin BB qui fit la présentation. Encore une fois, il a très bien rempli son rôle, en accord avec sa personnalité. Il avait incorporé, pour chacun, de petites anecdotes puisées chez des proches, le plus souvent à l'insu des intéressés. Et cela fit bien rire et créa une ambiance dépouillée entièrement d'un pesant cérémonial. On put ainsi faire connaissance avec ces couples, leurs personnalité, leurs qualités mais aussi leurs petits travers, tout cela très amicalement, avec la fantaisie qui rendit cette cérémonie très sympathique.

Chacune des présentations était ponctuée d'un petit air de circonstance : Li Bia bouquet, ou les Chinel, ou les Tchôs-Tchôs, selon la personnalité de chacun d'eux M. Moray, l'un des jubilaires, prit la parole au nom de tous les couples présents pour remercier l'Administration communale de cette belle fête en leur honneur.

On ne manquera pas de signaler la présence de Jules Goffaux, revenu la veille d'un séjour d'hôpital et qui ne voulut en aucun cas manquer ce rendez-vous. Il faut dire qu'il est difficile d'être plus Fossois que lui ! Bravo Jules et bonne convalescence !

Après encore quelques morceaux de la part des infatigables musiciens de la Philharmonique, le vin d'honneur fut servi à l'assemblée et chacun eut l'occasion de féliciter les jubilaires et de donner rendez-vous à... la prochaine.

Keskidi nous propose...

(A lire avec humour)

Edition spéciale

Les tragédies de septembre dernier ont eu, pour le grand banditisme, un effet non escompté, une meilleure coordination entre toutes les forces policières du monde entier. Bien sûr, tout cela ne se fait pas sans semer quelques inquiétudes dans les populations et les services secrets ont toujours eu mauvaise réputation. Il ne faut cependant pas dramatiser, restons sereins, l'Etat veille sur ses citoyens. Je sais, il y a des langues fielleuses et fourchues qui ont tenté d'insinuer, par diverses ambiguïtés à demi-mots, entre les lignes à double sens équivoque, que notre Constitution possédait de soi-disant articles secrets. Je m'élève avec vigueur contre ces insinuations déplacées avec le monte-charge de la mauvaise foi. Et je rétablis la vérité dans son plus simple appareil génital en vous révélant ces « soi-disant » articles secrets

Article 1. - La Constitution ne possède aucun article secret, sinon ça se saurait, qu'on se le dise !

Article 2. - L'article 1 ment effrontément, mais il est indispensable pour garder secret les articles secrets. Pas vrai ?

Article 3. - L'article 2 est ultra-secret car, si on le révélait, l'article 1 serait dans de mauvais draps.

Article 4. - L'article 3 est Mecque (Ben Laden oblige), plus qu'ultra-secret car; si on... stop à l'escalade, je fatigue en fin de journée.

Article 5. - Dorénavant et sans préjudice, seront dits « articles secrets » tous articles cachés.

Article 6. - Exemple d'article secret : il existe effectivement des articles secrets, donc cachés (d'après l'art. 5).

Article 7. - Les articles secrets seront : les articles définis devant un nom propre, les articles indéfinis devant un nom sale, les articles en solde, au rabais, de deuxième ou troisième main, à l'article de la mort, les articles din-déformation générale.

Article 8. - En fait, l'intérêt profond des articles secrets consiste à justifier, par antagonisme, la présence des articles non secrets, comme il faut un « bas » pour expliquer un « haut », un « froid » pour expliquer un « Jennifer Lopez », ou un « politicien » pour expliquer un « honnête homme ».

Article 9. - Toute personne qui révèlera la présence des articles secrets disparaîtra sans laisse de trace.

Keskidi

Pensée de la semaine

Ce n'est pas parce qu'il pleut durant les vendanges qu'il n'y aura pas de blanc sec dans l'année.

Photo rétro

Nous avons longuement parlé dans nos éditions précédentes de balle au tamis à Fosses. Voici une équipe qui joua ce jour-là la balle du Roi pour Juniors, au Sablon à Bruxelles. Les joueurs sont entourés de leurs dirigeants. On reconnaît, de g à dr.

Jules Dewez, X., Joseph... employé chez le notaire Franceschini) et devant : Jean Marquet et Albert Lainé.

Derrière, à gauche, on reconnaît Ernest Piéfort et, à droite, le président André Libouton.

Nous avons reçu d'un fidèle lecteur resté attaché à notre ville, une vieille photo d'avant la guerre, très intéressante, d'une équipe avec le réputé Victor Genot.

Nous la publierons prochainement.

Nosse langue

Nosse langue, c'est l' seûve qui coûrt et qui noûrit nosse vîye

Qui tchèrîye nos rafiaudes, nos-èchècs, nos-invîyes,

Qui nos ralôye à nos soçons, que lzeû done nosse keûr grand au laudje,

Qui nos-èmwin.ne au lon ou qu' èmantche one trèpautche,

Qui nos dit : Dji so là, compte sur mi, s' t'as dandjî,

Qui t' prustéyerè l' moyin di dîre ci qu' t'as sondjî,

Ci qui pout soladjî, mins acsègnî, quékefîye...

Comint saurins nes viker, profiter d' nosse cêrvia,

S'on nos spanit d' nosse langue èt l' taper à l'abas,

S'on n' nos l' laît nin crèyer è noûri nos pinséyes,

S'on nos côpe do profit d' jènèrâcions passéyes

Si nos mots n' polenut nin ièsse paurt di l'èritance

Qui nos laîrans

Èt ièsse one doûce sovenance

Po nos-èfants, nos p'tits-èfants et leûs-èfants ?

R.A.A. VIROUX (li 29 di sètimbe 2001)

one rafiaude : ci qu'on-z-espère

one trèpautche : one sèparàcion dins on stauve, one pature

acsègnî : diner on mwaîs côp

spani, corne on-èfant, qu'on n' lî done pus l' tète

taper à l'abas : discauser

 

Samedi 13 octobre

Diablotins, à 11 h

Fal.Aisemont - Soye-Floreffe

Rhisnes - Fal.Aisemont

Oignies - Bambois

Préminines, à 13 h

Biesme - Fal.Aisemont

Fal.Aisemont - Malonne

Bambois - E. Mosane

Minimes, à 13 h

Fal.Aisemont A : bye

J. Tamines - Fal.Aisemont B

Somzée - Bambois

Espoirs, à 15 h

Bambois - E. Mosane

Réserve, à 15 h

Fal.Aisemont - Bambois

Dimanche 14 octobre

Cadets, à 10 h 30

Bambois : bye

Mettet - Fal.Aisemont

Scolaires, à 10 h 30

Fal.Aisemont - Ligny

Div. 3 :

Ham - Bambois

Biesmerée- Aisemont

 

 

Minimes

J. Tamines - Fal.Aisemont B 1 - 3

Somzée - Bambois 10 - 0

 

Espoirs

Bambois - E. Mosane 2 - 2

 

Réserve

Fal.Aisemont - Bambois 5 - 1

 

Cadets

Mettet - Fal.Aisemont 0 – 3

 

Scolaires

Fal.Aisemont - Ligny AR 2 – 2

 

Div. 3

Ham - Bambois 1 - 3

Biesmerée - Aisemont 0 - 3

BIESMEREE - FAL.AISEMONT

0 - 3

La partie démarre très mal pour les visités. D'entrée de jeu, Janssens, pressé par l'adversaire, ne peut que pousser le ballon dans ses propres filets (0-1). Dès lors, les visités prennent la partie en main, mais l'attaque reste muette. Juste avant la pause, Poncelet, parti à la limite du hors-jeu, double le score.

En deuxième période, les visiteurs dominent. Jérôme Cleda rate l'occasion de réduire le marque. A la 70e, Jérôme Leclercq clôt les débats.

HAM - BAMBOIS

1 - 3

Au quart d'heure, Loïc Graulus, parti d'une position hors-jeu pour les visités, trompe le portier adverse. A la demi-heure, Romain, bien servi par Van Bever, rétablit l'égalité. Dans la foulée, Sébastien Wautelet rend l'avance aux visiteurs.

Après les citrons, le jeu s'équilibre. A la 651, Becquevort et Marichal reçoivent la carte rouge. Van Bever rate l'égalisation et, à la dernière minute, Frédéric Pierrard déboule et plante la troisième rose des siens.