N° 14    7 avril 2000

Il y a 50 ans

dans

Le Messager

MOIS D'AVRIL 1950

 

- Le cercle dramatique Les Dévoués de Haut-Vent, sous la direction d'Edgard Brogniez, termine la saison en présentant un vaudeville militaire en 3 actes Le Tampon du Capiston.

- Cinévox à Bambois, salle Bernard, présente le jeudi 6 avril à 20 h : Tino Rossi dans Le Chanteur inconnu, et un beau film cow-boy.

- Le dimanche de Pâques avril, ouverture de la saison à la plage de Dam-bois, avec une grande démonstration de vitesse sur eau en canot hors-bord.

- Décès à Haut-Vent de la doyenne d'âge de Fosses, Mme Ferdinande Gillain, veuve de J. Burton. Elle avait 97 ans.

- Les Chinels de Fosses se rendent au carnaval de Maubeuge. Le transport nécessita l'utilisation de 8 autocars.

- Fosses et la région sont plongés dans les travaux de pose de câbles souterrains en remplacement des fils aériens, en vue de l'automatisation du téléphone. Une Centrale sera construite, rue des Remparts, dans l'ancienne propriété de Mme Delmotte-Lemaitre.

- On signale aussi qu'à Névremont, une chapelle sera bientôt édifiée sur un terrain cédé par M. Edgard Radelet. Le nouvel édifice aura une longueur de 15 m.

- Les Chinels se rendront au carnaval de Mons le 30 avril. Le voyage se fera en chemin de fer : départ â 9h 15 à la Gare de Fosses retour à 22 h 08 à la Gare de Mons et arrivée à la Gare de Fosses à 23 h 52.

- On annonce le remplacement de

toutes les cartes d'identité les photos des anciennes cartes ne seront pas autorisées sur les nouvelles. Les personnes de 15 ans et plus doivent donc prendre leurs dispositions pour le moment qui leur sera désigné par convocation. Le coût des nouvelles cartes est de S francs (10 fr. en cas de perte une première fois et 20 fr. la seconde et les suivantes.)

- A Le Roux, la jeep de M. Kinif, cultivateur, en conversation avec un voisin, se mit en route toute seule, dévalant un pente et arrachant des clôtures sur son passage. Un fossé arrêta la course folle du véhicule.

- Le Club « L'Avenir cycliste » d'Aisemont, organisera le 30 avril, une course pour moins de 18 ans. Après la course, au local Café du Poteau d'Ham, tirage d'une grande tombola : gros lot : un vélo de course!

- A Le Roux, Cinevox présentera en la salle Cerfaux le 30 avril, à 20 h, un

 

gala cinématographique avec un grand film de Tino Rossi « Le Gardian ». Cinévox qui donnait aussi des séances un peu partout dans les villages, notamment à Bambois (salle Bernard) ou à Vitrival (salle Patria).

- C'était la grande époque du succès du cinéma; A Fosses, le Cinéma Moderne faisait salle pleine à chaque séance : le samedi à 20 h et le dimanche à 2h, 4h 45 et 7h45..Le Messager annonçait, le programme de chaque semaine. Ainsi, les 1 et 2 avril: «Deux Amours » avec Tino Rossi les 8 et 9 « Le Passage du Canyon » avec Patricia Roc (en technicolor !) ; les 15 et 16 : « L'Idole du peuple » avec Gary Cooper; les 29 et 30 « J'ai tué mon fils» avec Burt Lancaster. Et... un complément de choix.

Il y a 100 ans

Dans

Le Messager de Fosses

 

No13 du 1er avril1900

- AU PAYS DES BOERS. - Tous voudront assister à cette remarquable conférence et 51 nous croyons ce qu'on en a dit à Fosses et dans les villages voisins, la grande salle Saint-Feuillen sera à faine assez vaste pour contenir la fou e qui cherchera à s'y entasser. Car cette séance prés ente plus d'un attrait avec ses 2OOprojec-tions, elle est un spectacle absolument neuf dans toute la province de Namur. La séance commencera à 6 h. très précises. Qu'on veuille bien le remarquer car on tient absolument à permettre aux nombreux étrangers qui ne manqueront pas d'y assister de reprendre le trainde9h11 vers Mettet et celui de 10 h vers Tamines.

 

N° 16 du 22 avril1900

- FOSSES. Dimanche 29 avril, à 2 heures, dans la salle de M. Vincent Leloup, rue de la Station à Fosses le Club Fox-Terrier Taminois organisera un grand concours de chiens ratiers. Voir les affiches.

 

N° 17 du 29 avril1900

- Le gouverneur de la province de Namur porte à la connaissance du le port de la plaque automo biles sera exigée a partir du 1 er mai.

- La destruction de lignes télégraphiques et téléphoniques ayant pris des proportions considérables par suite de vols de fils de bronze et compromet le service des communications, de même qu'ils constituent un danger pour la circulation des trains quand il s'agit de vols de fils de Signaux, l'Administration offre une

me de 50fr. à quiconque aura aidé à découvrir les auteurs de ces vols.

- FOSSES. - La société La Colombe Fossoise établie chez M. Constantin Leloup, dit l'Gorly à Fosses, organise pour le dimanche 6 mai un grand concours général à Corbeil.

Conseil communal

La prochaine réunion du Conseil a lieu ce jeudi 6 avril, à l'Hôtel de Ville.

Parmi la quinzaine de points de l'ordre du jour, on relève:

- Taxe sur les mines et carrières

- Organisation d'une plaine de vacances du 10juillet au 4 août (désignation du personnel de plaine, du prix d'accès, etc...)

Cahier des charges relatif à un marché pour l'achat de deux véhicule< de quartiers pour le service de police. Projet d'extension de la caserne du service Incendie

Aliénation des 10 parcelles du lotissement communal de Stierlinsart ( rue de la Plage)

- A huis clos: nomination d'un capitaine professionnel au service d'incendie.

Marche Sint-Biètrumé

Le corps d'office de la Marche Sint-Biètrumé de Bambois recherche deux officiers (porte-drapeau et major) pou la prochaine marche. Les personnes intéressées sont invitées à se manifester auprès du président de la Marche : Jean Barreau, tél. : 0476 24.44.79.

 

Exposition

Rappelons qu'une exposition se tient au S.l., place du Marché oeuvres de l'artiste Willy Michel, jus qu'au jeudi 20 avril: en semaine, de 9 à l6h et le week-end, de l0 à l8h.

Concours de belote

Un concours de belote sera organisé par le T3nnis Club de Fosses le vendredi 14 avril 2000 à la salle du hall omnisports de Sart-St-Laurent. Le concours débutera à 20 h et l'inscription (dès 19 h) est fixée à 500 F pour 8 tours en équipes formées avec 8 boissons ordinaires comprises. Les prix seront proportionnés au nombre d'inscriptions. Nous vous attendons nombreux à ce concours qui réunit souvent beaucoup d'équipes. Le Comité.

 

Prends ton envol

Des stages multisports sont organisés pour vos enfants de 3 à 15 ans, du 10 au 14 avril, au Collège Saint-André à Fosses.

Les activités (volley, basket, mini-tennis, psychomotricité, jeux d'éveil et d'audace...) ont lieu de 9 h à 16 h (garderie de 8 à 9h et de l6 à l7h).

Prix du stage:

3 à 6 ans, semaine compl. 1.800 F,

1/2 journée 1.200 F.

7 à l5ans: 1.800F.

Ce prix comprend assurance, potage et collations. Inscriptions obligatoires (après 18 h):

-J-Fr. Lorand au 0477-52.39.44 ou 71.29.85

- Bertrand Mathy, au 0478-26.59.17.

Journée détente

L'Amicale des pompiers de Fosses organise une journée de détente le dimanche 16avril, de il h à 22 h, à la salle L'Orbey, avec : dégustation et vente de vins fins, apéritifs et alcools rares proposés par Le Clos du Soleil; dégustation de produits du terroir. Egalement : restauration : buffet au choix (à partir de midi), bar, tombola. Entrée gratuite, invitation cordiale à toutes et tous. Renseignements à l'Amicale des pompiers, rue Sainte-Brigide, tél. 71.24.28.

 

Succès des soupers

- Le samedi 1er avril, eux repas étaient organisés à Fosses : « Les 12 h à l'Djote» par le comté des Débridés, en la salle Hautventoise. Ce souper a obtenu un succès remarquable avec la présence de près de 300 convives répartis sur la journée.

- A la salle L'Orbey, c'était le tout nouveau et jeune comité des fêtes de Fosses qui organisait un souper aux moules, afin de se faire un petite encaisse pour l'organisation de la prochaine fête communale. Le succès de cette soirée fut tout aussi complet car près de 200 repas furent servis et tous étaient unanimes pour dire que les moules étaient excellentes et délicieusement préparées. Voici ce jeune comité dirigé par le toujours souriant Thierry Durant à la table des entrées.

Beauté du patrimoine

Les travaux de sablage d'une maison rue AI Val actuellement en cours nous fait taire un rapprochement avec un article lu dans ancien Messager:

« …si déjà on décapait certaines façades outrageusement couvertes de couleur à l'huile ou de badigeonnages agglutinées depuis des siècles. C'est possible à peu de frais grâce à un système nouveau : des jets de sable fin par air comprimé...

Cet articulet en faveur de la beauté de nombreuses façades du centre fut écrit dans Le Messager du 6 septembre 1930. Voici 70 ans ! Il est vrai que Si cet appel ne fut guère entendu dans les décennies suivantes, depuis une dizaine d'années, pas mal de façades ont ainsi repris la beauté naturelle de leurs briques ou de leurs pierres, grâce à un système qui n'est peut-être pas aussi peu coûteux qu'il est dit, mais qui donne de Si beaux résultats: place du Marché, place du Chapitre... De vieillIes demeures du XVIIe siècle retrouvent ainsi un cachet qui donne une réelle valeur à notre patrimoine architectural.

 

Cercle d'histoire

Rappel aux membres et invitation à ceux que notre passé, proche ou lointain intéresse : la prochaine réunion du Cercle d'Histoire de Fosses se tiendra au siège du Syndicat d'Initiative, place du Marché, dans la nouvelle salle aménagée à l'étage, le jeudi 13 avril prochain, à 19 heures. Ceux qui auraient un sujet à présenter sont priés de le faire savoir d'urgence au président, Jean Romain, tél. 71.14.77.

 

Confrérie St-Feuillen

Rappel aussi aux confrères : la prochaine réunion aura lieu au presbytère, le mardi 18 avril, à 19 h 30. On y préparera la fête et le pèlerinage à Sainte-Brigide.

 

Les compagnies...

qui ne l'avaient pas encore fait consultent à présent leurs membres pour déterminer le nombre de participants à la grande Marche de l'An 2000, du 1er juin. Les responsables se réuniront à l'Hôtel de Ville le vendredi 21 avril.

 

Cercle horticole

La prochaine réunion du Cercle horticole aura lieu le lundi 10 avril, à19 h 30, en la salle du Conseil de l'Hôtel de Ville. La conférence aura pour thème: « la culture de la tomate en pleine terre ou en serre » par M. Moray. Rappelons que l'entrée est gratuite et accessible au grand public.

Voici quelques conseils pour votre Jardin fruitier, que nous propose de publier le Cercle fossois:

Soins généraux

Tenir le sol propre sous les arbres en labourant superficiellement. Les herbicides ne seront employés que s'il n'est pas possible de faire autrement. La base des troncs sera protégée des rongeurs par l'utilisation de treillis à mailles fines.

Autres résultats

Spéc. : St-Gérard - Aisemont 7-2

Fosses: bye

Espoirs : Fosses : bye

Juniors : Bambois - Molignée 2-12

Cadets : Bambois - Sambreville 4-4

Minimes : Yves - Fosses 7-2

Aisemont - Leuze 7-1

 

 

Les matches du week-end

Samedi 8 avril

Diablotins, à 11 h:

Aisemont A - Velaine

Wépion - Aisemont B

Surice - Bambois

Fosses - Mettet

Préminimes, à 13 h:

UBS Auvelais - Fosses

US Auvelais - Bambois

Aisemont - Spy

Minimes, à 15 h:

Profondeville - Fosses

Temploux - Aisemont

Cadets,à 15h:

Mettet - Aisemont

Juniors, à 15 h:

Aische - Bambois

Espoirs : Fosses: bye

 

Spéciales, à 15 h:

Fosses - Ham

Bambois - Saint-Gérard

Aisemont - Biesmerée

 

Dimanche 9 avril

Div. 1: Fosses: bye

Div. 3: Bambois bye

Div. 4 : Temploux - Aisemont (14 h 30)

 

Laetare 2000 au soleil !

 

N'ont-ils pas raison ceux qui disent que le Bon Dieu est Chinel, ou St Pierre, le gardien des écluses célestes ? En tout cas, après une semaine pénible et deux journées exécrables, le soleil, brusquement, est sorti des nuages pour voir nos danseurs en technicolor. Et, à part quelques moments de repos dans son fauteuil de gros nuages blancs, il a tenu le coup toute la journée, attirant du coup toute la grande foule.

Une fois de plus, les Chinels ont été les rois de cette journée de Laetare, vedettes du folklore wallon pourtant bien riche. Ils étaient, petits et grands, prés de 300 dans leur tenue de velours noir et de satins rouge, vert, jaune... impeccables avec leur collerette bouffante autour du cou, le bicorne orné de plumes de faisan, de coq ou même de paon, bien planté sur la tête, sautillants et virevoltant aux sons des quatre figures de Louis Canivet, brandissant la yatagan qui, parfois, leur sert à caresser les mollets d'une jeune dame, parfois aussi à les marteler l'un contre l'autre, à plat et en groupe, lorsque la figure l'impose. Une dame d'Anderlues était sur-prise «Ils ont des danses organisées, des figures précises à présenter, je croyais que, comme les Gilles, ils dansaient simplement en avançant lentement...». Eh non, Madame, nos Chinels ne sont pas seulement splendides, colorés et agiles, ce sont aussi des danseurs folkloriques aux gestes bien précis, que l'on apprend aux enfants le mercredi après-midi précédant la Laetare, rapidement, en une seule séance car au fond, "on naît Chinel " et nos jeunes sont, dès le berceau, rythmés par ces airs inlassablement répétés. Questionnement aussi sur ces bosses : la légende des deux bossus a beau figurer en bonne place sur Internet, beaucoup de spectateurs admirent mais ignorent encore les origines (réelles ou légendaires) de nos célèbres danseurs qui se sont produits dans toute l'Europe, d'Angleterre en Sicile, d'Allemagne en Espagne jusque même à Osaka, au Japon et dans quinze jours à Lafayette, en Louisiane

A Fosses pourtant, ils ne sont pas seuls dans leur prestation de Laetare Localement, voici maintenant quatre groupes de jeunes Fossois qui font avec eux la fête, sans compter les Rod'lindjes de Haut-Vent qui, après bien des années de participation, se sont mis en léthargie. Depuis plus de trente ans maintenant, les Echasseurs Rouge et Vert, issus du Patro de l'époque, suivent leur imposante clique de tambours et fifres ils sont de plus en plus haut perchés et eux aussi ont leurs « figures » dans le rondeau : dur, dur de tenir le coup sur de pareils engins Deuxième groupe en ancienneté, et aussi par le nombre (ils sont 120 inscrits au club) les sorcières et les diables entourant le char d'Abel Zébuth et Clara Bistouille.» Joyeusement effrayantes » elles dansent ausSi, courent cape étendue ou, pour les diables rouges, fourche brandie la Salsa du Démon les fait vibrer. Quelques années plus tard naissait, en outre, une joyeuse bande de « Clowns en folie » costumes bigarrés et hauts en couleurs, perruques flue et fortement grimés (leur plaisir est de venir embrasser une connaissance en frottant la joue contre la sienne, pour bien y laisser des couleurs) eux aussi dansent aux sons de plusieurs airs variés chantant la joie de vivre. Ils sont aussi une centaine à participer activement à notre vivant folklore. Si le cortège est chatoyant et animé, ce n'est peut-être pas, dans le public, la folle ambiance des carnavals de l'Est. Mais pourquoi avoir interdit, cette année, que ces groupes dansent à chaque coin de rue ? Il est vrai que les Chinels, eux, avancent en dansant, tandis que les autres doivent rester sur place pour leur prestation, ce qui cause des « trous « dans le cortège. Car c'était un peu triste de les voir simplement défiler sans danser : les spectateurs ont été frustrés. Il faudra trouver un moyen-terme, avec une auto-discipline pour combler au plus vite le vide créé par un arrêt.

C'est indispensable pour l'avenir car il est frustrant pour ces jeunes qui ont fait tant d'efforts pour se présenter devant un public, qui reçoivent bien moins que les groupes étrangers et qui ne peuvent faire leur numéro qu'au rondeau final. Un groupe que cela ne gênait pas, c'est le nouveau de cette année, les Disclimbwagnes » : sur des vélos de fantaisie, avec des habits qui ne le sont pas moins (un curé, une vamp, un centurion romain à vélo-side-car..) ils vont et viennent, tournent et retournent s avec eux, du mouvement, de l'humour et jamais de trou dans le cortège. Un grand bravo aux jeunes initiateurs de ce nouveau groupe, à l'imagination débordante. Leurs trouvailles iront sans doute en s'amplifiant pour les prochaines années. Il y avait bien sûr, quelques groupes étrangers, mais quelle profusion de participations locales, en dehors des Chinels pourtant très nombreux, notamment les petits. Les Lanezonen de Bruxelles :Charles Quint et sa cour dans de splendides costumes d'époque et une puissante fanfare. Les Chapeliers d'Eben-Emaèl s autre musique de haute qualité (du jazz au folklore), mais dommage que les couples ne dansaient pas. Et la Fanfare de Berzée, ma foi simple mais agréable. Et puis, les petits Chinels, les Pierrots musiciens, les Chinels et les Doudous (qui ont fait des petits) toujours présents, fidèles à la tradition.

Pour le rondeau final, bien à l'heure cette fois (bravo !), la place du Marché était noire de monde (on aurait pu difficilement mettre davantage de public) car il était quasi impossible de se frayer un chemin autour des barrières délimitant la place des danseurs des dizaines de rangs de spectateurs. Invitée d'honneur, la présidente du PSC Joëlle Milquet, avec ses enfants. Elle fut étonnée et ravie et reçut un yatagan d'honneur lors de la traditionnelle réception à l'Hôtel de Ville, avec signature du Livre d'Or, orné maintenant par Willy Michel (à propos, avez-vous vu son exposition de peintures au S.I.?).

Et voilà, Laetare 2000 a vécu. Il y eut encore les sorties de plusieurs groupes, ce lundi, avec réceptions chez les personnalités locales dans le joyeux désordre et les embouteillages qu'on devine avec rondeau le soir. Journées de joie, témoignage hautement vivant et coloré de notre riche patrimoine folklorique.

TEMPLOUX - AISEMONT 1 – 1

 

Le début de la rencontre fut partagé Si bien qu'il fallut attendre la 40e pour voir les « Gadis »ouvrir le score par Dechamps (0-1). Echaudés, les « Aviateurs" réagissaient et égalisaient par Vranckx sur coup franc. La seconde période fut émaillée de multiples occasions de part et d'autre, mais la conclusion fit défaut et le partage logique resta de mise.