N° 13     31 mars 2000

Pensons à nos aînés

 

Fêteront leur anniversaire au cours de ce quatrième mois de l'année:

 

Le 2 : Lucienne Depraute, rue du Grd Etang, Bambois 81 ans

Le 2: Jeanne Josse, rue d'Orbey, Fosses 83 ans

Le 5 : Bertha Hougardy, rue du Chapitre, Fosses 80 ans

Le 6 : Hélène Bourguignon, rue de la Brasserie, Vitrival 89 ans

Le 6 : Jeanne Arnould, place du Chapitre, Fosses 82 ans

Le 6 : Alice Riguelle Home 91 ans

Le 7: René Lindekens, r. Ste-Brigide, Fosses 81 ans

Le 7 : Jeanne Damien, rue de la Levée, Sart-St-Laurent 80 ans

Le 8: Flore Godfroid, rue Colonry, Haut-Vent 84 ans

Le 9 : Tsai Tung Chiao, av. des Combattants, Fosses 83 ans

Le 11: Louise Gillain, ch. de Charleroi, Vitrival 87 ans

Le 1l : Thérèse Mouyard, rue Grande, Le Roux 80 ans

Le 13:Joseph Jacqmart, avenue des Déportés, Fosses 80 ans

Le 19 s Catherine Tahir, ch. de Charleroi, Le Roux 85 ans

Le 21: Rose Dacosse, rue du Longtry, Le Roux 86 ans

Le 21: Emilie Benoît, rue Les Ruelles, Sart-Eustache 94 ans

Le 25: Rosa Debruxelles, Home Dejaifve 80 ans

Le 25: Nelly Mélan, Home 80 ans

Le 26 : Alice Cheramy, route de Mettet, Fosses 93 ans

Le 27: Emile Mazuin, route de Mettet, Fosses 82 ans

Le 30: Irma Mathot, home Bendric, à Vitrival 94 ans

Le 30: Louise Delpire, home Bendric, Vitrival 84 ans

Le Petit chapitre

Depuis quelques années, une exposition itinérante sur le Laetare, fait le tour des communes organisant un carnaval à la mi-carême. Cette année, c'est la ville de Fosses (après La Louvière et Tournai) qui accueillit l'exposition dans la salle L'Orbey, les 27,28 et 29 mars. Lors du vernissage, M. André Godefroid, président des Chinels, remercia les différentes sociétés participantes et salua cette belle idée de réunir toutes les localités qui défendent les carnavals de Laetare, chacun dans son folklore typique.

L'échevin de la Culture Bernard Meuter souligna l'attachement des Fossois à leur folklore et se joignit aux Chinels qui exécutèrent un échantillon de leur danse et de leur musique. Une belle initiative, car il est en effet impensable que l'un ou l'autre de ces différentes groupes de la mi-carême s'invitent mutuellement.

Chaque localité invitée s'est chargée de présenter par des panneaux ou la présentation de costumes les spécificités de son groupe. Les SuIes de La Louvière ont présenté trois costumes relevant d'époques différentes. Chapelie-lez-Herlaimont a fait revivre ses fameux Tchats. Tilff sa légende des Gigantesques; La Roche présentait ses Princes ; Andenne ses Oursons. Stavelot et ses célèbres Blancs Moussîs étaient absents, de même que Tournai et Welkenraedt.

La société des Chinels, quant à elle, présentait des costumes anciens des Doudous et des Pierrots musiciens. Une belle exposition qui donnait un éventail des différents folklores de la mi-carême dans notre pays.

A l'occasion de la Laetare le Musée des poupées de Lilette, place du Chapitre, est ouvert (comme chaque week-end d'ailleurs), le samedi 1er et le dimanche 2avril, de 14 à 18 h.

 

Façades fleuries

Le Syndicat d'initiative lance à nouveau le concours des façades fleuries pour l'été 2000. Cette année, les sections de Bambois et de Haut-Vent seront à l'honneur. Nous aviserons les habitants par un bulletin d'inscription distribué dans les boîtes aux lettres. Nous espérons une vive participation à ce concours.

Le S.I

12 h à l'Djote

C'est donc ce samedi 1er avril que les Débridés de Bambois organisent leur « Douze heures à l'Djote » en la salle de Haut-Vent, avec une tombola permettant de gagner de très beaux lots s voyage en Espagne, jambon fumé, etc. La musique des années 70, assurera l'ambiance.

Le menu est fixé à 400 F, gratuitpour les moins de 12 ans et plus de 70 ans:

- Djote aux choux et aux carottes, à volonté

- Saucisse de Bambois

- Dessert artisanal.

 

Souper

Le nouveau comité des fêtes organise ce samedi 1er avril, dès 19 h. à la salle l'Orbey, un souper aux moules avec soirée dansante animée

Actions commerçants

Opération oeufs de Pâques du 15 au 24 avril

Tous les commerçants qui sont en règle de cotisation recevront 1 kg d’œufs en chocolat pour offrir à leur meilleure convenance à leurs clients Cette action sera diffusée par les supports publicitaires suivants:

- toutes boîtes distribués dans l'entité (3.500 foyers)

- double page dans le Bulletin communal (3.500 exemplaires)

(la distribution sera faite dans les deux cas par la Poste).

- une affichette (Opération oeufs de Pâques, je participe...) à apposer à votre vitrine

articles de presse dans les journaux locaux.

 

Braderie les 22, 23, 24 juin

Participez au concours

«Le juste prix de notre vitrine»

En résumé, le commerçant (en règle de cotisation) offre un lot qui sera exposé dans la vitrine du Syndicat d'initiative (pl. du Marché), du 17 juin au 1er juillet ; un 2e exemplaire sera dans la vitrine du commerçant participant, avec le prix de vente. Les clients repèrent dans chaque vitrine le prix de chaque lot, le recopie sur un bulletin de participation, en fait le total et le dépose dans l'urne située au S.I. En échange, le commerçant recevra un nombre de bulletins de participation au jeu, correspondant à la valeur du prix de vente, à distribuer à leur convenance à leurs clients.

Sart-Eustache

Le grand feu

Le jour du grand feu de Sart-Eustache, le village s'est transformé en une joyeuse animation dans un exceptionnel défilé de masqués et travestis des plus variés, où la créativité et l'originalité étaient à l'ordre du jour. En effet, conduits par un groupe de musiciens talentueux, on a pu assister à un défilé multicolore du plus bel effet : des Mexicains, des Martiens, des petits bagnards en liberté, des ours affectueux mais toujours dangereux, des guerriers armés de haches, lances, sous le regard sévère du Géant sartois prêt à être sacrifié par les flammes. Et un magnifique char-bateau transportant son armée de vikings venus du Nord. Et le Bonhomme Hiver fut donc conduit au bûcher pour être la proie des flammes, ce qui devait annoncer un printemps tout proche. La soirée se termina dans une joyeuse ambiance à la salle communale. Cette année encore, le comité des fêtes peut être très satisfait de la réussite de cette journée carnavalesque.

 

Le Roux

Le grand feu

Samedi soir, le ciel de Le Roux s'est embrasé. Il fallait, comme à chaque année, marquer la fin de l'hiver par une journée de détente et de folie et brûler les derniers vestiges d'une saison toujours redoutée.

Des 13 heures, les tambours se mirent en marche pour sonner le rassemblement des masqués et les inviter à venir danser autour du bûcher. On vit alors progressivement déambuler quelques groupes originaux et toujours renouvelés de travestis et de masqués qui cherchent à semer la terreur dans les rues du village. On eut l'occasion de se rendre compte que les Roveliens ont de l'imagination à revendre. On vit ainsi de dangereux bagnards en liberté conditionnelle, des sorcières menaçantes, mais aussi des abeilles travailleuses en manque de fleurs, un Dracula vampire assoiffé, à la recherche de ses victimes... et bien d'autres groupes cherchant à conserver l'anonymat. A 17 h était prévu un bal costumé pour enfants. Les groupes se rendirent alors chercher les derniers mariés et les inviter à venir bouter le feu au bûcher monté rue du Chaurnia. C'est le couple Legrain-Begaux qui eut l'honneur de réchauffer l'atmosphère. Ce furent alors quelques visites à domicile et en fin de soirée, un grand bal masqué devait rassembler, à la salle

La Rovelienne, tous les masqués en quête d'une récompense pour la qualité ou l'originalité de leurs déguisements.

Marche parrainée

L'école communale d'Aisemont organise sa seizième Marche parrainée ce samedi 1er avril, une initiative du comité scolaire et des enfants. Le départ a lieu à l'école primaire, à15 h 30 pour un circuit fléché de plus ou moins 10 km. La participation est de 80 F avec i ticket boisson sur le parcours.

A la rentrée, à partir de 17 h, il sera possible de se restaurer : soupe à l'oignon (fromage, croûtons), tartines (fromage, jambon d'Ardenne) ou pâtisserie (tartes et galettes Maison). Et pour se désaltérer, un bar wallon est à la disposition des consommateurs avec bières brunes ou blondes, Ciney, Leffe, Chimay, etc. Invitation cordiale à tous.

Le vendredi 9 juin aura lieu une excursion scolaire familiale au parc d'attractions d'Efteling (Hollande).

Brocante

Une brocante et marché aux puces aura lieu les samedi 1er et dimanche 2 avril, au Hall Omnisports de Sart-Saint-Laurent.

Cette brocante, qui en annonce d'autres, ouvrira ses portes à 10 h et jusque 18 heures.

 

Coupe de la Province

La RUS Fosses a obtenu son ticket pour les 8es de finale de la Coupe en battant Surice, la semaine dernière, par 3 buts à 0. Les buts furent signés Gillard et Vandy (2). Encore une fois, on s'est rendu

compte de l'abattage énorme de Jean Depammelaere qui est à la base des trois buts. Jean reste un pion indispensable pour la prochaine saison. Croisons les doigts pour qu'il reste! En 8e de finale, la RUS Fosses rencontrera au mois de mai, en déplacement, le gagnant du match Moustier-Wépion. n risque donc de retrouver, comme l'an dernier, les Sambriens sur notre route.

A la RUS Fosses

Les stagiaires au Standard

Les participants au stage des jeunes de la RUS Fosses seront reçus comme des rois le mardi 18 avril au Standard de Liège et ce, en raison de relations privilégiées qui existent entre lE club liégeois et le secrétaire de lE RUS Fosses. Qu'on en juge les stagiaires seront reçus par Thierry Luthers (ex-animateur de la RTBF devenu public-relation du club) ils visiteront le stade de Sclessin et les vestiaires. On les conduira à 11 h au Bois-Saint-Jean où s'entraînent les joueurs de l'équipe première. A 12 h 30, ils dîneront au club-house en compagnie d'Alex Czerniatinsky, entraîneur des jeunes. Les joueurs du Standard dîneront dans la même salle les petits fossois pourront ainsi rencontrer les Mornar, Goossens, Van Buyten, Lukunku et Cie. Jean Thyssen, entraîneur de l'équipe première, a promis de venir saluer les stagiaires ! Une moisson de souvenirs inoubliables pour les stagiaires de la RUS Fosses!

Prix du stage (repas complets chaque jour du 18 au 21 avril et excursion comprise) :1.800 F pour les affiliés de la RUS Fosses et 2.000 F pour les autres. Attention : les places sont limitées à 50. Le stage est réservé aux Diablotins, Préminimes, Minimes et Cadets. Inscriptions avant le 8 avril à la buvette, chez Pol Populaire, chez les délégués et entraîneurs ou auprès du secrétaire Daniel Piet (081-32.32.29).

 

On jouera à la Laetare

Le terrain de Nismes est en réfection et ne possède pas l'éclairage agréé. La demande de Fosses de jouer le samedi soir n'a pas été acceptée de plus, le match NismesFosses aura lieu au terrain de Couvin (plaine des Sports) le dimanche 2 avril, à 15 h.

Autres résultats

Spéc. : Fosses – Spy fft 0-5

Aisemont – Jemeppe 1-6

Biesmerée – Bambois 1-4

Juniors : Bambois - UR Namur 2-9

Cadets : Bambois – Mettet 2-2

Velaine – Aisemont 11-0

Minimes : Surice – Fosses fft 5-0

Emines – Aisemont 1-0

Fosses B – Mettet 0-11

 

 

 

 

 

Les matches du week-end

Samedi 1er avril

Diablotins, à 11 h:

Bioul - Fosses

Spy A - Aisemont A

Aisemont B - Spy B

Bambis – Biesme

Préminimes, à 13 h.

Fosses - Ham

Minimes, à 15 h:

Fosses A : bye

Yves - Fosses B

Espoirs: Fosses : bye

Spéciales, : Fosses : bye

Dimanche 2 avril

Div. 1: Nismes - Fosses (terr. Couvin)

Div. 3: Bambois - Philippeville

Div. 4 Aisemont - Bonneville

Les Chinels en vedette ce dimanche

Le jour du Laetare est un jour sacré pour tous les Fossois. En effet, c'est le jour où notre folklore est mis en valeur et le jour qui rassemble sans doute (après la Saint-Feuillen) le plus de monde chez nous.

Car les Chinels de Fosses ont acquis une renommée internationale par leurs exhibitions, non seulement en Belgique, mais partout dans le monde, et cela principalement depuis l'après-guerre. Leur plus long déplacement tut le Japon (à l'exposition, internationale d'Osaka), mais ils assurèrent aussi des dizaines de prestations : en Italie, en Espagne, en Angleterre et principalement en France. Et pour cette année, nos Chinels préparent un déplacement aux USA, en Louisiane, où ils espèrent récolter le succès et déclencher l'engouement comme chaque fois ils l'ont fait. Mais à chaque veille de celle tête folklorique, les Fossois scrutent le ciel en se demandant si le soleil viendra réchauffer leur prestation. Il y eut en effet des Laetare sous la pluie, sous la neige même, des Laetare glaciales, mais aussi et heureusement des Laetare ensoleillées et chaudes. Sera-ce le cas cette année ? On le souhaite, mais malgré une date plus tardive que de coutume, il semble que les prévisions ne soient pas très rassurantes. Croisons les doigts, et espérons une température un peu plus clémente que ces derniers jours.

Reprenons la composition du cortège de cette année:

1. DE LANEZONEN (groupe Charles- Quint, Bruxelles)

2. LES DISCLIMBWAGNES (nouveau groupe fossois)

3. LES CHAPELIERS (vallée du Geer, Ebenemael)

4. CLARA, BISTOUILLE ET ABEL ZEBUTH (Fosses)

5. LA FaNFARE ROYALE DE BERZEE

6. LES CLOWNS EN FOLIE (Fosses)

7 LES ECHASSEURS ROUGE ET VERT (Fosses)

8. LES PETITS CHINELS

9. LES PIERROTS MUSICIENS

LES CÉLEBRES CHINELS ET LES DOUDOUS

 

PARCOURS : départ vers 14 h.

 

Rue d'Orbey, rue des Egalots, rue de Vitrival, avenue des Combattants, rue du Chêne, avenue Albert 1er, rue des Remparts, rue Donat Mas-son, St-Roch, place Chapelle St-Roch, rue St-Roch, rue Donat Masson, rue des Zolos, rue Ste-Brigide, rue des Tanneries, rue d'Orbey, rue des Egalots, rue de Vitrival, avenue Albert 1er, rue du Postil, rue Delmotte, rue des Remparts, rue du Chapitreet..versl8h:

Rondeau final, place du Marché

 

Lundi : dès 14 h : visite aux personnalités et le soir, sur le kiosque concours par soces.

Une légende créole, qui possède d'étonnantes similitudes avec celle de Chinels

Stéphane Genard, jeune Fossois résidant avec son épouse Carole à Vile de la Réunion (1), où tous deux sont professeurs de mathématiques, a eu la surprise de découvrir une histoire créole qui rappelle étrangement la légende des Chinels.

A la veille de la Laetare, nous avons trouvé cette histoire, qu'il nous a aimablement transmise, assez curieuse, pour être reproduite dans nos colonnes. L'accent créole étant tellement savoureux, nous ne résistons pas à en reproduire le titre et deux passages (en italiques).

Voici donc cette histoire intitulée

Une histoire d'Afrique: comment deux collines sont nées

In Zistoir Lcdrtk: Koman dé Koline lé éné

C'est une histoire des îles du Cap Vert (2). Ceux qui sont allés là-bas prétendent que quand le bateau se faufile à travers les îles, tout le monde peut apercevoir deux collines l'une a côté de l'autre comme deux belles bosses en terre rouge. Cette histoire raconte comment ces deux collines sont nées. Il y avait une fois, dans un village des îles du Cap Vert, une madame gentille, gentille, tu sais pas à quel point. Elle était gentille avec son mari, avec ses enfants, avec même les étrangers. Il y avait juste une affaire qui dérangeait un peu, qui la dérangeait elle, surtout. Elle avait une grosse belle bosse sur son dos enfin, elle était comme un petit bossu. Ni le médecin, ni la sorcière, ni personne n'était capable de faire fondre cette bosse. Dans toutes les histoires, il y a une fée elle est bonne avec ceux qui sont bons, elle est mauvaise avec ceux qui sont mauvais. Dans cette histoire d'Afrique, il y avait aussi une fée.

Lavé in foi danri in vilaz bann zil Kup-Vôr in mudunm zanty, zanty, véy pa koman il té zanty avék son mari, avék son zantan, avék demoun étranz ziska. Lavé zis h nafèr téi déranz in pé, téi déranz aél sirtou. Et lavé h gros-bél bos Si Son dos, orittri él lété konin h ti-bosst Ni médsh, ni sorsiéz, ni pérson lété kapab té fonn se bos la. Dann tout zistoir nana h Fé él lé bon avék sak lé bon, él lé mové avék sak lé mové. Dann zistoir lafrik la, lavé osi in Fé.

 

Un jour, la Fée arrive au grand matin devant la porte de la maison de la ferme. Celle-ci est en train de balayer sa cour en terre damée. La fée arrive sans faire du bruit derrière elle. La femme en est presque saisie. La fée dit:

- Ma fille, tu es tellement gentille que ta bonne fée va faire quelque-chose pour toi. Je vais faire fondre ta bosse qui déforme ton dos.

- Bonne Fée, pourquoi tu te moques de moi comme ça ? Tu sais bien que je suis née comme ça. Il n'y a pas de médecin, pas de sorcière, il n'y a personne pour faire fondre cette bosse.

Ma fille, je vais te dire ce qu'il faut faire. Un soir de pleine lune, toutes les sorcières se donnent rendez-vous dans une grande savane où il faut marcher longtemps pour arriver. Toute la nuit, tu vas regarder les sorcières danser. Quand l'étoile de 4 heures se lèvera, la dernière danse va commencer. Alors, tu attraperas ta bosse entre tes deux mains et puis tu la donneras à une danseuse. Tu lui diras seulement ça : «  Tiens un petit peu mon enfant pour que j'aille danser un peu ». Après ça, tu reprends ton chemin. Tu files en vitesse. Tu ne retourne pas ta tète en arrière.

La femme a bien écouté et elle est partie au bal des sorcières. Toute la nuit, elle les a regardées danser, quand l'étoile de quatre heure s'est levée, elle a fait ce que sa bonne fée avait dit. Après elle est partie à toute vitesse. Avant l'aurore, elle est arrivée à sa maison. Là, elle commence à balayer devant sa porte. Tous ceux qui sortent de leur maison, au fur et à mesure, commencent à dire

- Comment es-tu devenue jolie comme ça ? Ton dos est tout plat, hein

Elle répond:

- C'est le bon Dieu qui a bien voulu me regarder un peu!

Dans ce même village, il y avait une autre femme elle aussi était bossue, tu n'imagines pas ! Seulement, si la première femme était gentille comme un plat de lentilles,

l'autre femme bossue était mauvaise, mauvaise, mauvaise. Elle vient voir la femme gentille et elle dit : « Dis-moi comment tu as fait, quel médicament tu as pris, quel bon Dieu t'as regardée». La femme était tellement gentille qu'elle lui dit son secret.

Dann so mînin vilaz, lavé h ot madanin, él ossi lété bosi véy pa I Solman Si b promyé madam lété zanty konm h pla lanty, lot madamix bosi lété mové, mové, mové. El i vyin oir le madain zanty, él i di: « Di amoh koman ou la té, kél médikaman ou la pri, kèl bon dié la rogard aou ». Le madanm lé télman zanty, él idi lot soi? sokrê

 

NISMES – FOSSES 1 - O

 

C'est sur un terrain boueux peu propice au développement d'un bon football que débute le match. Il faudra d'ailleurs attendre le deuxième quart d'heure pour que Perdoncin shoote une première fois sans pour cela inquiéter Lorand très attentif Quelques minutes plus tard, Fosses va réagir sur une tête qui suivait un centre de Collard contré in extremis par un défenseur local. À partir de ce moment, dans le camp nismois les pertes de balle vont se succéder et la qualité de jeu sera atteinte. Les Fossois ne peuvent profiter de ce passage à vide des Sabotiers et c'est Lapotre qui inquiète sérieusement son adversaire par un centre que caressera les cheveux de Genova. Mais c'est à l'apanage de Fosses que la fin de la première mi-temps sera surtout marquée par les actions successives de Delépine et de Malhaise qui auraient pu mener avant la pause sans un beau sauvetage de Scaillet.

En deuxième période, la différence se fait sentir et à l'issue d'un des rares mouvements bien construits Candido amorti de la poitrine et tire dans les bras du gardien. Ce fut sa dernière action avant un geste qu'on aimerait ne plus voir et qui lui valut de finir la rencontre dans les vestiaires. On n'oubliera pas pour autant le football, le vrai. Peu après, Lapotre va donner l'avantage à son équipe et une belle demi-volée gagnante, c'est 1-O. En fin de match Lorand va manquer l'égalisation. Le match se terminera sur une courte victoire d'une équipe nismoise qui n'a pas développé son jeu habituel.

 

NISMES: Scaillet, Lozza, Lenoir, Perdoncin (66e, Noizet), Lemanguero (70e, Candido), Lapotre, Delépine (79e, Mihoub), Ernould, Defays, Genova, Chevez.

 

FOSSES: Lorand, J.F.Lorand, Dambroise, Malhaise,' Thys, De Paemelaere, Renaux, E.Lorand, Dogot, Dandoit, Allard (81e, De Vlieghere).

 

Arbitre: M. Letellier

 

Buts: Lapotre (72e, 1-0)

 

Cartes jaunes: Perdoncin, Lenoir, Lozza, Noizet, Thys, Allard.

 

Carte rouge: Candido.

 

BAMBOIS - PHILIPPEVILLE 0 – 8

 

Laetare oblige, Bambois aligna une équipe privée de plusieurs titulaires. Dans ces conditions, les visités ne purent opposer que leur courage. A la l3e, Lelong plaça les Etoilés sur orbite. Peu après, Guiot doubla la mise. A la 41e, Lelong creusa l'écart et avant le repos, Colinet amena 0-4.

Après le repos, les visiteurs continuèrent à diriger la manœuvre et plantèrent quatre nouvelles roses par Massinon, Bodart, Sibille et Jamme.

ASSESSE - AISEMONT 0 – 1

 

Ce fut un match équilibré, dans l'ensemble. Les Gadis marquèrent l'unique but de la partie par Montési

(0-1). En seconde période, les Fossois s'appliquèrent à préserver leur mince avantage.

 

 

 

 

 

Quand la lune est pleine, que dans la nuit toutes les sorcières dansent, la mauvaise femme bossue s'en va au bal. Elle rit toute seule tellement elle s'imagine quand elle aura un joli dos. Les sorcières dansent à fond. La femme bossue attend. Elle attend et elle attend encore. Alors que l'étoile des quatre heures se lève, la dernière danse va commencer. Alors la femme bossue attrape sa bosse des deux mains. Elle n'a pas le temps de faire son coup que, plus vive, plus traître, une sorcière lui court dessus et lui dit Tiens plutôt cet enfant-là. A la dernière lune, une autre femme me l'a donné».

A ce moment-là, la mauvaise femme s est retrouvée avec deux bosses. Remplie de dépit, elle tombe à terre sur le ventre. Morte, morte, archi morte. Les deux belles bosses pointent en l'air dans le ciel.

Alors c'est pour cela que lorsque tu passes en bateau, que tu te faufiles travers les îles du Cap-Vert, tu vois bien comme je te vois, deux grande collines en terre rouge. l'une à côté de l'autre. Cette histoire nous montre comment les deux collines sont nées Cette histoire, je ne l'ai pas inventée C'est une histoire que les gens d'Afrique racontent. Crois-la Si tu veux, ne la crois pas Si tu ne veux: pas, mais ces deux collines existent réellement.

Proverbe réunionnais : « Que la rose m'écrase Si je mens. Le coton-mai. coule, la rose flotte ! » (Traduction les choses sont comme ça!)

 

Pour tous les Fossois qui connais sent la légende des Chinels, cette histoire réunionnaise, il est vrai, possède d'étranges similitudes avec la légende de notre folklore local

Nous remercions vivement Stéphane Genard et ses parents de flou. avoir procuré cette histoire qui aura intéressé nos lecteurs.

(1) L'île de la Réunion, département français d'Outre-Mer, se trouve dans l'océan Indien, à l'est de l’Afrique, à +/- 10.000 km de la Belgique. Autres îles proches : Madagascar et l'île Maurice.

(2) Le cap-vert est un archipel qui se situe dans l'Atlantique, à l'ouest du Sénégal.